Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Espion

Aller en bas 
AuteurMessage
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Espion   Sam 24 Sep - 4:30

Marc avait vendu sa monture avant de pénétrer dans les terres ennemies, les soldats en guerre payaient rarement bien et un souvenir de lui monter sur un cheval aurait pu nuire à certains de ses déguisements.

Il avait décidé de tâter le terrain dans les villages pour commencer, c'est là que l'on retrouvait habituellement des soldats désoeuvrés qui étaient des mines d'or en informations facile.

Ne voulant pas disparaître aux yeux des gens de mauvaise foi, il mit le collier magique dans son sac.

Puis, l'assassin se dirigea vers l'auberge du coin déguisé en simple roturier bien décidé à soit payer une bière à un ''Valeureux Guerrier'' ou simplement discuter avec les villageois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Espion   Sam 24 Sep - 13:48

Ce qui le frappa au départ était l'absence de paysans et de trace d'activité. Tout semblait pillé et détruit ou abandonné. En entrant dans l'auberge il faut surprit de voir des corps, beaucoup de corps, En s'approchant tranquillement, ses sens aux aguets, il s'approcha du corps le plus prêt. Il se pencha, tourna le corps vers lui et regarda le visage de ce qui fut autrefois un forgeron. Il remarqua l'absence total de sang autour et sur la victime. Inquiet il sentait, il savait qu'il y avait danger. Un danger qui fouillait dans tout ses nerds à la recherche de quelque chose de très enfoui, de presqu'oublié, la peur.

Il recula lentement, sans tourner le dos à la pièce central. Un pas, et puis un autre, il recula. Il sentit la porte derrière lui et l'appel de l'air frais baissa ses barrières de protection et bondit vers l'extérieur. Rien. Avait-il rêvé ou le danger, le vrai danger y était vraiment? Il préféra ne pas le savoir et quitta le village. Il savait que la Nouvelle Orient n'avait que deux villages. Le dernier était Le village, celui en haut de la montagne qui fume. Qui fume? Une autre inquiéttude l'envahissa tout d'un coup. Il voyait encore des traces de combats, on se battait encore là-haut.

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Sam 24 Sep - 20:06

Marc avait des frissons dans le dos, une absence totale de sang? Quesque l'empereur avait lâché sur ces pauvres paysans? Se dirigeant vers le second village d'un pas leste passant d'ombre en ombre, il enfila son collier d'anti-detection et se prépara au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Espion   Lun 26 Sep - 3:38

Il venait tout juste de mettre son médaillon qu'il entendit une patrouille venir vers lui. Sautant derrière un buisson il attendit. Mais il frissonna à nouveau, les soldats étaient tout de noir, sans marque distinctif et marcha tout les 12 d'un même pas, sans émotion, sans empreintes d'humanité, sans vie. Mais les regardant il était sur que ce n'était pas des morts-vivants.

Il continua son chemin vers le haut de la montagne, là ou se trouvait le seul village probablement encore en vie. Et il savait ou il se trouvait, en haut ou il y a beaucoup de fumée.

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Lun 26 Sep - 17:12

Lui qui pensait aller faire une mission d'espionnage bien banale comme il en avait fait des dizaines de fois... eh bien! Cela semblait vouloir tourner au vinaigre.

De la sacoche qu'il portait en bandouillère, le jeune homme prend deux fioles.

La première, il l'applique sur sa lame, lui donnant une teinte verdâtre et maladive. Puis il cache la seconde dans son gant gauche.

Prenant plus de précautions que d'habitude à l'affut du moindre bruit, il continue sa montée vers le village enfûmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: Espion   Mar 27 Sep - 3:38

Habitué à voir de tout il ne s'attendait pas à cela. Un charnier de corps de toutes races, de tout âges l'attendait sur son chemin. En bas du chemin menant au village s'entassait des dizaines et des dizaines de corps. Il reconnu des nains, des colons orientals mais aussi des humains. Il ne s'attendait pas à cela. Vraiment pas. Son sang bouillonnait comme jamais il l'avait senti. Il entendait le son d'un tambour de guerre frapper ses tympans. Il se ressaisit pour comprendre vite que c'était les battements de son corps frappant si fort qu'il en devenait sourd. Une rage prit naissance dans son corps, dans son coeur, dans son âme. Ils paieraient tous pour cet affront. Un massacre dans ses souvenirs le ramena bien loin dans le temps, là où il avait choisi la vie qu'il mêne sans se soucier d'autrui, mais là. Quelque chose se reproduisait à nouveau et il devait faire un choix. Continuer à faire sa vie ou...

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Mar 27 Sep - 4:36

Marc soupira intérieurement, la voie de la survie lui disait de partir et de laisser ces gens mourir... Allez qui s'en souciait après tout? Quelques orientaux de moins en nouvel-orient faciliterait seulement l'invasion.

Mais ce charnier venait le chercher jusqu'au fond de son âme.

Quand il leva la tête, il avait pris sa décision, il allait sauver ceux qui pouvait l'être et trancher la gorge de ceux qui avaient fait sa.


Je suis mieux d'être payer après sa... dit-il pour la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Mer 28 Sep - 15:27

Alors que Marc s’apprêtais à aller sauver les habitants du village, il senti une main sur son épaule et quelqu’un lui murmurer :

« Salut mon ami. »

L’assassin se retourna vivement s’apprêtant à transpercer l’intrus de sa lame empoissonnée.
Mais il retint son geste en reconnaissant le grand Jack Daniel.

« WOW, relaxe », dit le tueur de géant. « Garde ton agressivité pour les uternack d’orientaux. Ils ont enfermés les survivants dans l’église et j’pense qu’il s’apprête à mettre le feu. On doit aller les aider. Suis moi.»


Tout en se demandant comment Jack avait pu le retrouver, Marc le suivit furtivement jusqu’au abord du village. La plupart des maisons étaient en feu et il pouvait observer au travers de la fumée que des corps gisaient partout dans les rues.

Les deux aventuriers entendirent des cris à l’autre extrémité du village. Ils se dirigèrent silencieusement vers les bruits sous le couvert de la fumée jusqu'à ce qu’ils arrivent aux près de l’église. Ils y avaient quatre guerriers vêtus de noir devant le perron et ils semblaient s’amuser au dépend de villageois enfermés dans le bâtiment.

Jack fit signe à Marc de le suivre, et ils repartirent pour faire le tour de l’église. Ils virent qu’il y avait deux autres guerriers qui gardaient une porte à l’arrière.

Le grand guerrier dit a l’espion :

“Le restant de l’armée est r’partie, y reste juste ces six pourritures au village. As-tu un plan pour libérer les villageois ? »

_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Jeu 29 Sep - 0:42

Marc regarda Jack Daniel avec calme même si intérieurement son coeur battait encore la chamade de la frousse qu'il avait recu quand le guerrier avait poser sa main sur son épaule. Il sortit une potion d'invisibilité suprême de sa bourse tout en empoisonnant sa seconde dague celle qui était magique. D'une voix basse mais rapide parce que le temps pressait il dit :

Cette potion rend indétectable celui qui la boit, du moins jusqu'à ce qu'il attaque. Je vais tenter de neutraliser les deux sentinelles à l'arrière. Avec mes deux lames empoisonnée, elles devraient mourir rapidement. Je n'ai jamais encore rencontré un homme qui pouvait survivre à ce genre de poison, encore moins un simple spadassin dans une armée innombrable.

S'ils ne meurent pas immédiatement, ils se torderont de souffrance et je n'aurai aucune difficulté à les achever.

Si personne n'entend les deux hommes expirer à l'arrière, nous laisserons sortir les villageois de l'Église pour ensuite aviser si la situation est favorable pour que nous éliminions les hommes poster à l'avant.

Dans le cas que les hommes à l'avant entende leurs compagnons expirer, je doute qu'ils se déplacent les quatres d'un coup. Très probablement, ils viendront par paire s'informer de l'état de leurs compagnon.


Il donna une seconde potion à Jack.

C'est là que tu interviens. Je sais que c'est peu glorieux, mais tu les prend par surprise en les frappants dans le dos et ce, dès qu'il sont hors de vue de ceux à l'avant. Je t'aiderai à les achever et par la suite nous irons tuer ceux à l'avant. S'ils arrivent les 4 en même temps alors c'est le même plan mais nous aurons peut-être besoin de mes potions de soin à la fin.

Je vais ouvrir les portes de l'Église immédiatement après avoir abattu les deux premiers gardes, ce serait stupide de faire tous ça pour finir avec un tas de villageois bruler sur les bras.


Il tendit son dernier poison à Jack

Je doute que ce soit quelquechose que tu utilise habituellement, mais si tu veux que je l'applique sur ta lame pour augmenter nos chance de réussite... comme je dis souvent, la fin justifie les moyens.

Enfin, est-ce que cela te satisfait? Le temps presse mon ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Jeu 29 Sep - 12:17

Jack écouta attentivement son compagnon et lorsqu’il termina ses explications, il répondit :

« C’t’un excellent plan mon ami, j’vas prendre ta potion, ça fait assez longtemps que j’parcoure le monde, ma gloire est déjà faite. Par contre j’vas pas prendre ton poison. J’ai rien contre les personnes qui l’utilisent, tant qu’ils l’utilisent contre les bonnes personnes (ou plutôt les mauvaises), mais moé c’est contre mes principes. Cré moé, j’suis assez efficace sans ça.

Ok, j’te laisse t’occuper d’ces deux uternack là, moé j’vas aller observer le quatres autres en avant. Bonne chance. »


Puis sans attendre la réponse de l’assassin, le tueur de géants avala la potion d’invisibilité en se dirigeant vers a l’avant de l’église.

_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Jeu 29 Sep - 19:30

Marc rampait vers les deux sentinelles. Comme tant de fois auparavant quoique dans des situations différente, les pauvres hommes ne le virent pas venir. Une ombre restait une ombre après tout. Cachant sous ses avant bras ses dagues dont la lueur aurait pu attirer le regard, il s'approcha des hommes qui semblaient trouver très drôle les cris de terreur des villageois.

Il poignarda avec violence le premier. La dague transpercant le dos pour finir directement dans le coeur, le premier garde mourru sans un bruit.


Se jettant sur l'autre qui tentait fébrilement de sortir son arme, il manqua son coup, ne faisant qu'une coupure supercielle sur l'épaule avec sa lame empoisonnée.


Le soldat s'écroula quand même sur le sol en hurlant de souffrance. Le son couvrant même les voix paniquées des gens à l'intérieur du bâtiment en flamme.

Une fois certain que les deux étaient mort, Marc s'élanca vers la porte et commença à tenter de l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Ven 30 Sep - 12:32

Ses deux fidèles épées bien en main, Jack longea furtivement le mur de l’église, arrivé en avant il passa la tête pour regarder en direction du perron et aperçue les quatre soldats impériaux qui semblaient s’amusés. L’un d’eux avait une torche à la main et s’apprêtait à mettre le feu à la bâtisse.

Tout à coup, il entendit un cri de douleur atroce, le tueur de géant compris que Marc avait commencé son boulot. Ayant entendu le même cri les soldats réagirent aussitôt. Tous dégainèrent leurs armes et deux d’entre eux ce dirigèrent en courant du côté de Jack tandis que l’autre courut dans la direction opposé, le quatrième resta en avant.

Toujours invisible, l’ancien rôdeur laissa passer le premier garde, et lorsque le deuxième arriva à sa portée, il lui asséna un coup épée dans les jambes. L’impérial s’affala de tout son long, Jack ne perdit pas de temps et l’acheva d’un coup d’estoc derrière la nuque. Ayant entendu la commotion, son compagnon se retourna aussitôt et hésitât quelque instant en voyant la scène, il ne comprenait pas d’où était sortit le grand guerrier qui venait de trucider son compère.

Voyant que le deuxième soldat s’était retourné et hésitait à l’affronter le tueur de géant dit d’un ton menaçant :

« Toé mon zorasti, tu vas payer pour c’que vous avez faite icite », puis il se précipitât vers on adversaire en activant le pouvoir de l’épée qu’il tenait dans sa main droite, l’arme s’enflamma.

Le pauvre impériale eu juste le temps de lever son bouclier pour contrer le premier coup du forcené qui s’était jeter sur lui puis il asséna un coup de masse d’arme.

Son premier coup ayant été paré, Jack para l’attaque du soldat avec sa deuxième épée. Malheureusement, le tueur de géant n’avait pas le temps de s’amuser plus longtemps et voulu terminer le combat le plus tôt possible, il donna alors un coup de pied vicieux entre les deux gros orteils de l’impérial. Le pauvre homme ne s’attendait pas a une pareil attaque et ne pus protéger se parties intimes et il se tordit de douleur et su que son heure était arrivé en voyant une épée enflammé s’abattre entre ses deux yeux.

Le deuxième garde étant mort, Jack hésitât entre aller aider Marc et s’occuper du quatrième garde. Il décidât de faire confiance a l’assassin et se redirigea vers l’avant de l’église toujours en longeant le mur. Le soldat était toujours à son poste, et le tueur de géant décidât de le capturer vivant pour ensuite le questionner. Il activa donc le pourvoir magique du bandeau qu’il portait au tour de la tête, se téléportât dans le dos du garde et l’assomma d’un coup de garde de son épée. S’assurant que l’impérial était bien inconscient, Jack se précipitât vers l’arrière de l’église.

_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Ven 30 Sep - 18:50

Le jeune homme poussa la lourde barre qui bloquait l'entrée. Au moment ou la barre tombait sur le côté, il sentit une douleur intense dans les reins. Se retournant en crachant du sang, il remarqua qu'un soldat lui avait assené un coup d'épée.

Rapidement, puisant ses forces dans les ténèbres l'environnant, il se jetta sur le spadassin et lui enfonça une dague, qu'il avait rapidement dégainé, dans le ventre. Tournant celle-ci pour provoquer le plus de douleur possible, il la retira pour lui planter dans la gorge. S'affaissant sur le côté de la bâtisse en même temps que le soldat, Marc avec se forces déclinante ouvrit la porte.

Les gens à l'intérieur de la bâtisse, des femmes et des enfants, hurlèrent de terreur à sa vue. L'assassin couvert de sang soupira... effectivement son allure avait de quoi faire peur. Il prit une potion de soin dans sa sacoche et l'avala rapidement.

Il attendrai Jack pour rassurer les paysans terrifiés.


N'ayez pas peur dit-il simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Ven 30 Sep - 20:50

Jack arriva à l’arrière de l’église et vit Marc ensanglanté devant les villageois épeurés, il y en avait quinze en tout, six femmes et 9 enfants. Malgré son piteux état, l’assassin semblait en bonne santé. Le tueur de géant remit ses épées dans leurs fourreaux et s’approcha du groupe en s’efforçant d’avoir un sourire réconfortant. Il dit alors d’un ton calme et rassurant :

" Calmez vous les amis, vous êtres en sécurité, la reine de Zalte nous a envoyée pour vous sauver. Vous n’avez plus rien à craindre les soldats on tous été … maitrisés. "

Voyant que ses paroles avaient calmé les pauvres villageois, il fit signe a Marc de le suivre. Les deux hommes s’éloignèrent quelque peux du groupe et quand il fut sure qu’ils ne pouvaient être entendu il dit a l’assassin.

" Beau travail mon ami tu m'as pas déçu. Si tu t’sens assez en forme, j’ai quelque chose à te d’mander. Sur l’perron de l’église, y a un oriental assommé. J’aimerais que t’ailles le questionné, il faut savoir ou est le reste de son armée. Y s’ras surement pas très coopératif, mais j’compte sur toé pour lui tiré les vers du nez. Souviens toé que c’t’aïkâlice de zorasti là tenait une torche dans ses mains et s’apprêtait à bruler vivant les femmes et enfants que tu viens d’sauver. Donc je n’attends aucune pitié de ta part, utilise TOUT les moyens pour le faire parler. Quand tu s’ras sure qu’y a pu rien à dire, t’en f’ras c’que tu voudras. Si t'as l'coeur trop sensible pis qu'tu t’en sens pas capable, dit le moé pis j’vas aller m’en occuper. Pendant c’temps là, j’vas aller soigner et rassurer les rescapés "

_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Lun 3 Oct - 2:30

Marc eu un sourire pour Jack Daniel :

Ne t'en fait pas, il parlera.

Siflottant d'un air enjoué, il commença à sortir hors de l'église les objets qu'il allait utiliser pour torturer l'oriental. Une chaise de laquelle il prendrait des clous et copeaux de bois, des cierges, de la corde et de l'eau du bénitier. Une fois qu'il avait attaché l'oriental après un arbre, loin des femmes et des enfants, il le regarda avec un air joyeux tout en le baillonant avec sa propre chemise puis lui dit :

Tu vois mon cher, je hais gaspiller mon temps. Habituellement, les gens posent les questions puis se mettent à torturer pour obtenir les reponses. Moi, je nous évite tous cette période dans laquelle je te menace et tu me crache au visage. En fait, je me fous complètement de si tu m'aurais répondu avant que je commence à travailler sur toi, je vais prendre un malin plaisir à te faire regretter le charnier que tu as contribuer à créer.

Devant l'air terrifié de l'oriental, Marc éclata de rire, il pointa les objets qu'il avait à sa disposition et commença son explication :

J'aime bien expliquer ce que je vais faire avant de le faire. La victime semble ressentir plus de souffrance pour une raison qui m'est obscure. Enfin... les cierges sont pour tes yeux. En fait plus précisement, pour ton oeil droit, je penses que tu voudras garder ton second oeil pour voir les sévices que je commets sur toi! Les petits bouts de bois sont pour tes ongles, l'eau c'est pour te ranimer quand tu t'évanouira suite à la terrible souffrance que tu ressentiras. Mais pour ce qui fait vraiment mal, j'utilise ma dague, je vais te découper la peau et gratter tes nerfs dans la region de ton bas ventre. C"est pour sa que j'ai besoin de t'attacher à un arbre sinon tu bouges trop. J'espère que tu n'es pas trop incomfortable, mais il faut vraiment que les liens soient serrés. Bon! Assez parlé, je m'y met.

L'assassin se mit à chantonner une petite chanson tout en allumant le cierge :

Isabeau s'y promène... le long de son jardin....

Inclinant sa tête par l'arrière, il lui coula de la cire chaude dans l'oeil droit. Une fois qu'il eut énucler l'oriental, il pris ses mains et lui insera délicatement les clous et les copeaux de bois sous ses ongles. Les cris étouffés de sa victime n'entamant même pas son élan, il continua sa chason.

Le long de son jardin.... sur le bord de l'île... le long de son jardin... sur le bord de l'eau... sur le bord du vaisseau...

Par la suite,très délicatement, pour éviter de couper des vaisseaux sanguins importants,
il découpa dans le bas ventre du soldat à l'aide de sa dague effilée, un triangle de chair. Révelant le système de nerfs et de veines en dessous, Marc gratta un nerf provoquant une douleur terrible.


Elle y fit la rencontre de trente matelots... de trente matelots sur le bord de l'île... sur le bord de l'eau...

Aprés quelques minutes de torture, sa victime s'évanouit. Il la réanima avec l'eau froide puis lui retira son baillon. L'homme attaché hurla immédiatement de douleur. Le gifflant de sa main gantée, Marc réduit son hurlement à un gémissement plaintif.

Maintenant, es-tu prêt à parler? Si tu me révèle ce que je veux, je te laisserai partir, sinon je continuerai jusqu'à ce que je me lasses ou tu parles. Alors, pourquoi avez vous fait cela? Où es le reste des troupes? Combien êtes-vous?

Pleurant de terreur et de soulagement, le soldat cria toutes les informations qu'il pouvait espérant que cela satisferait l'homme en noir :

Je ne sais pas pourquoi on fait ça! Je le jure, je suis juste un soldat, j'obéis aux ordres! Je ne voulais pas faire cela, on m'y a forcé! Pitié! Il reste 4 troupes d'infantrie légères qui sont stationnées quatre kilomètres au Nord de ce village, les autres sont parties parce que nous avons exterminés tous les villageois du Nouvel-Orient! C'est tout ce que je sais! Pitié! Laissez moi partir, jamais je ne referai de mal à personne, je le jure!

Marc prit un air comphréhensif :

Bien sur que je vais te laisser partir.

Voyant s'allumer la lueur d'espoir dans le dernier oeil valide du soldat, il lui planta sa dague dans la gorge avec un sourire.

Finalement non, j'ai menti.

Retournant vers le village pour raconter ce qu'il avait appris à Jack Daniel, Marc sifflota sa chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Lun 3 Oct - 13:29

En voyant Marc sortir différent objets de l’église en sifflotant, Jack se dit qu’il n’aimerait pas être dans les souliers de l’oriental.
Puis il se dirigea vers les rescapées pour soigner les blessés. Deux femmes étaient particulièrement amochées, il s’approcha tranquillement en leur disant :

« N’ayez pas peur mesdames votre cauchemar est terminé, je vais maintenant vous soigner. Je vais appliquer mes mains sur votre épaule et vous allez sentir une chaleur réconfortante couler au travers de votre corps et après vous allez vous sentir beaucoup mieux. »

Le grand guerrier frappa dans ses mains pour activer ses gants puis il les déposa délicatement sur les épaules de la première villageoise. L’effet se fit sentir en quelques secondes, les ecchymoses disparurent et les plaies se refermèrent. La femme sourit, et lui dit d’un ton reconnaissant.

« Je vous remercie monsieur, que Zora vous bénisse. »

« Jai pas vraiment besoin d’la bénédiction de Zora, mais si ça peux vous faire plaisir j’vais l’accepter. Ha oui, en passant, vous pouvez m’appeler Jack.»


Puis se retournant vers la deuxième femme il répétât l’opération sous les murmures d’approbation des autres rescapés.

Tout à coup ils entendirent un hurlement de souffrance, les villageois apeurés se serrèrent les eux contre les autres. Sachant ce qu’il en était, Jack leur dit :

« Ayez pas peur mes amis, c’est juste mon compagnon qu’y est train de questionner un oriental. »

Les rescapés se décontractèrent et l’une d’entre eux dit après avoir craché par terre :

« J’espère que votre compagnon prendra son temps, ce sale chien mérite de souffrir. »

Jack continua à discuter avec les villageois quand finalement Marc revint les rejoindre.

Le voleur dit simplement : «Jack, il faut que je te parle ».

Les deux hommes s’éloignèrent du groupe et Marc relatât sa séance d’interrogation.

« Beau travail Marc, mais y faudrait être sure de c’qu’y a dit. Repose toi quelques temps et quand t’seras prêt, j’aimerais que t’ailles vérifier les informations que t’a reçu. T’iras voir discrètement si l’armée est bien stationnée à quatre kilomètres d’icite. Pendant c’t’en là on vas ramasser des vivres parce que demain on va escorté les réfugiés jusqu’au camp du colonel Bannantyne qu’y est a peu près a deux jours d’icite. »

Quand les deux hommes revinrent vers les rescapés, la femme qui avait craché par terre tout à l’heure se jeta au cou de l’assassin et lui fit une grosse caresse en lui disant :

« Merci beaucoup de nous avoir sauvé, et j’espère que vous l’avez fait souffrir en masse. »






_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Mar 4 Oct - 17:43

Marc repoussa doucement la femme puis lui dit avec un petit clin d'oeil :

Ne vous en faites pas madame, Ayka doit être en train de chanter mes louanges en ce moment.

Après avoir donné un rapide hochement de tête à Jack pour montrer son accord, il partit sans attendre vers le Nord. La nuit, il n'avait pas besoin de repos, les forces occultes lui donnant la force de continuer jusqu'au petit matin.

Se disant que durant les deux premiers kilomètres, il ne devrait pas y avoir de problème avec une quelqu'onque patrouille, le jeune homme allait d'un pas rapide.

Plus rapidement qu'il le pensait, il finit par tombé sur le camp ennemi. S'enveloppant dans les ténèbres, il évita doucement les sentinelles qui de toutes façon gardaient le camp d'une manière très peu professionnelle, l'extermination de tous les villages de la région leur avait fait baisser leur garde.

Comptant rapidement le nombre de tentes, il vit que le soldat n'avait pas menti. Environ quatre infantries devaient se trouver dans ce camp. Comparant les troupes stationnés chez lui et celle-ci, il évalua rapidement que ce n'était que des troupes d'infantries légères et que si il acheminait rapidement cette information, il pourrait venir les oblitérer à l'aide de ses troupes.

Une tente gardée par deux gardes attira son oeil. Un commandant? Peut-être qu'une execution rapide sèmerait le désarroi chez ses ennemis...

En s'approchant, il sentit son sang bouillir, à l'intérieur se trouvait une vingtaine de jeune femmes, très certainement prisonières. Il ne pouvait malheureusement rien pour eux, même en sauver une releverait du miracle, alors une vingtaine à la fois...

En jurant à voix basse, il se retourna et partit vers le village pour rejoindre Jack.

À environ 2 kilomètre du village, il s'arrêta. Il prit une dague (non-empoisonnée) et se trancha légèrement la main. Répétant le salut rituel que l'on faisait dans les marches pour ceux qui sont tombés, Marc pensa aux jeunes filles condamnées puis repris sa marche.

Son air rieur qui était sa marque dans la plupart des grande guildes l'avait abandonné. Le visage de marbre, il courait vers le village enjambant les obstacles avec aisance.

Le prochain oriental qui lui tomberait sous la main... Narzul lui-même serait dégouté de ce qui lui arriverait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Daniel
Passionné
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : Quelque part a la recherche de géants
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Espion   Mar 4 Oct - 23:23

Alors qu’il retournait au village en longeant un sentier, Marc entendit des voix qui venaient dans direction. Il se cacha aussitôt dans un fourré pour voir ce qu’il en était. Il vit approcher trois soldats de l’Empire d’Orient montés sur des chevaux, mais ce qui attirait l’attention du voleur fut une jeune femme en haillons. Elle était attaché a un des chevaux et suivait tant bien que mal a pied ses bourreaux.

En arrivant à la hauteur de Marc, la jeune femme visiblement épuisée s’écroula. Elle fut trainée au sol sur quelques mètres avant que le soldat arrête finalement sa monture et débarque. Il approcha de la jeune femme, lui asséna un coup de pied dans les côtes et lui dit :

« Allez debout chienne, tu nous ralentis. Il est assez tard comme ça, j’ai hâte d’arriver au campement pour prendre un bon repas. »

« Je vous en supplie » répondit faiblement la pauvre fille. « Je suis épuisés, je … »

« On s’en fout que tu sois épuisé… ha et puis merde, je suis écœuré de courir au quatre coin de la région pour ramasser des vierges pour l’empereur. »

Un de ses compagnons toujours sur son cheval lui répondit.

« Il nous reste juste deux semaines, après ça au va avoir ramassé assez de jeunes vierges pis on va pouvoir retourné chez nous dans l’Empire. »

« Ben là c’est pas juste, on se tape tout le boulot, pis c’est l’empereur qui vas en profiter. » . Le soldat abaissa son regard vers la jeune femme en se frottant les mains et poursuivi. « Moi je propose qu’on ce fasse du plaisir avec elle. Après ça on a juste a la butté et la caché dans les bois, de toute façon elle est quasiment morte. Y a personne qui va le savoir. »

« Bonne idée. » dirent ses compagnons a l’unisson en débarquant de leurs chevaux.

_________________
Jack Daniel, célèbre tueur de géants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Espion   Sam 8 Oct - 3:10

Marc eut un sourire mauvais. Ces orientaux ne savait ce qui allait leur tomber dessus. Il attendit que leur attention soit entièrement dirigée vers le crime qu'ils allaient commettre.
Deux d'entre eux poussait la fille en riant tandis que le dernier était près des chevaux en train de prendre une gorgée d’eau.

L'assassin se glissa derrière le premier qui se tenait légèrement à l'écart. Il lui coupa les cordes vocales tout en lui plantant son couteau dans le coeur. Il mourut sans un bruit.
Analysant la situation, il comprit rapidement qu'éliminer les deux autres serait un jeu d'enfant.

Prenant sa matraque, il se dirigea vers celui qui tenait la fille l'assommant d'un violent coup de matraque, l'homme s'écroula.

Voyant que le dernier soldat essayait de sortir son épée, Marc se précipita et le frappa de tout son poid pour l’amener au sol. Puis, il lui planta sa dague dans le ventre et la fit bouger de haut en bas pour causer le plus de degat possible.

Voyant que l’autre était hors de combat, il prit le soldat assommé puis lui trancha la gorge.

Il se tourna vers la jeune fille terrifiée puis lui dit :


Mademoiselle, je dois faire quelquechose attendez moi un peu plus loin.

Quand il fut assurée que la jeune femme ne regardait pas, il prit la corde qui avait servit à l’attacher puis pendit les orientaux dans les arbres par les pieds. Ouvrit leur ventre et répandit leurs entrailles sur le sol. Une fois cela complété, il leur arracha méticuleusement la peau du visage puis il laissa pendre le tout, il espérait que le message serait clair.

Puis montant sur les monture avec la jeune fille, il partit rejoindre Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: