Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur l'Ile, dans la forêt

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 26
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Sur l'Ile, dans la forêt   Mer 9 Mai - 12:32

Many fonça les sourcils, Marc lui avait toujours appris que si tu voulais réussir à gagner un débat, il ne fallait jamais poser de question sans savoir déjà la réponse et Loïc apportait un élément nouveau.

Many se sentit piqué par la réplique de Loïc mais répondit

-J'ai un rêve de jeunesse et ta vision du monde est utopique. Dans un sens, nous sommes pareils. Tu poursuis ton rêve et je fais de même. En quoi ton rêve serai meilleur que le miens?
Si ton rêve ne m’oblige pas à renoncer au miens, je vais faire mon possible pour t'aider car je ne laisserai pas mon frère s'arranger avec ses problèmes tout seul, si je peux mettre la mais a la pâte toutefois je resterai toujours dans la mesure du faisable.

-Loïc, il faut savoir que tout le monde par un jour, tu te retrouve isoler seul. Alors ta vie, tu doit la vivre pour toi et pas pour les autres. Ce que je veux dire c'est que si tu donne ta vie pour un innocent et que tu meurs, si tu aurai laissé mourir une personne tu en aurai peut-être sauvé une dizaine de plus, n'est-ce pas un peu mieux? Tu veux sauver des gens? C’est parfait, je te supporte dans ton choix de vie mais est tu vraiment juste dans ta façon d'agir? Si tu aide un paysan à retrouver le meurtrier de ça femme, tu laisse des enfants dans la famine ailleurs, ou bien en ce moment ou qu'on parle quelqu'un est entrain de tuer des enfants probablement mais nous sommes là à parler.

-Plus jeune, j'aurai dû recevoir de l'aide car je ne connaissais rien au monde mais maintenant je suis capable de vivre mais tous ceux qui comme toi aide les gens en quoi les autres étaient meilleurs que moi? Entre aider, un paysan à retrouver le voleur de ses patates et un enfant qui à vaincu Narzul, le choix est simple une fois les évènements arrivé mais qui aurai choisi de m'aider au début. Je te donne moi expérience personnel mais un enfant est peut-être en train de subir la même chose et on n’agit pas pour autant. Notre champ d’action reste limiter même si on passe notre vie à aider les autres...

Tu n'a aucun but personnel? Je veux entendre quelque chose d'égoïste S'il te plait!

Many avait prononcé ses mots avec une sorte de soupir mêle d'un sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Sur l'Ile, dans la forêt   Sam 19 Mai - 20:16

Loïc avait le visage rempli d'une lueur brillante. Débattre avec quelqu'un qui écoute, qui est capable de comprendre et d'apprendre était quelque chose d'intéressant, de différent. Il trouvait amusant que son frère soit un peu exaspéré de son attitude. Loïc hocha négativement la tête.

-Je ne voulais pas t'offenser, pardonne-moi mon franc parlé. Je ne suis pas meilleur que toi, ce n'est pas ce que je prétendais. Mais je vais commencer par répondre à ta question:

Tu voulais entendre quelque chose d'égoïste de ma part? Tu es surement capable de mieux te rappeler de ça que moi... Mais cette elfe dont j'ai été amoureux. J'étais prêt à laisser tomber ma quête pour elle, cette quête que je poursuis depuis une décennie déjà. J'étais prêt à détruire l'espoir des Salmathèques pour être avec elle. Même aujourd'hui je ne peux comprendre ce qui m'est arrivé à ce moment-là. N'ayant aucun souvenir d'elle, je ne peux qu'écouter les faits accomplis et ne pas comprendre comment j'ai pu agir ainsi. J'ai été égoïste. Sais-tu ce qui m'est arrivé? L'histoire est assez claire. Je suis mort, revenu sans aucun souvenir de cette époque. Pourquoi? J'aimerais pouvoir te l'expliquer simplement. Pour ça il faudrait que tu vois mon passé. Mais pour dire simplement, je vis pour cette quête. C'est mon devoir, non mon rêve. C'est un fardeau que je porte car je crains que si je ne le fais pas, personne ne le fera.

Loïc rit un instant, puis toujours sourire aux lèvre, il continua.

-Sortons les violons pour le pauvre Loïc Foster, n'est-ce pas? Non, nous avons tous notre fardeau, soit notre passé, soit ce que l'on attend de nous, soit ce que nous ne voulons accepter. Finalement, pour répondre à ta question, j'ai plusieurs buts personnels, certains moins complexes que d'autres. Je veux comprendre mon passé, je veux connaître mon avenir, savoir pourquoi tout ce qui m'est arrivé s'est produit, savoir ce qui m'attend, connaître celle que j'ai aimer et me souvenir de ce qui s'est produit cette année-là. Je veux revoir ceux qui m'ont élevé, si cela est possible, et leur dire que je vais bien, que je les remercie infiniment de tout ce qu'ils ont fait pour moi. Je veux retrouver ma mère, la serrer dans mes bras et la remercier du sacrifice qu'elle a fait par amour. Je veux plus encore me retirer de cette vie de violence, de guerre, pour fonder une famille, vivre en paix, élever mes enfants (par les ancêtres, en avoir autant que possible!), leur raconter des histoires, les voir grandir. Vieillir au côtés de celle que j'aime et partir de ce monde sans un regret rejoindre mes ancêtres, laisser aux prochaines générations un monde meilleur, sans inquiétude à leur léguer.

N'est-ce pas des buts personnels tout à fait légitimes? Rien d'extravagant je crois. Enfin... Sauf le fait que je réalise que mon passé est plus complexe que je ne l'ai bien cru au début.

Pour revenir à ce que tu disais, ma quête n'est pas un rêve, c'est une mission, un devoir que j'ai. Comme tu peux voir, j'ai bien d'autres rêves. Ma mission retarde l'accomplissement de ceux-ci, mais je ne les ai pas oubliés ni perdus pour autant. Ce que je te demandais n'était pas de renoncer à ton rêve, mais d'accomplir cette mission avec moi, cote-à-cote, en frères. Cela ne discrédite pas du tout ton rêve à toi.

Vois-tu, les gens partes un jour, oui, mais non. Tu n'es jamais vraiment seul. Les gens meurent mais ils sont encore là, dans ton esprit, dans ton coeur. Les gens partent de ta vie, mais d'autres les remplacent, et ceux qui sont parti ont été marqué par ton passage et par tes actions, comme tu as été marqué par eux. Ferme les yeux et imagine ton enfant, un être que tu aimes plus que tout, que tu as eu avec celle que tu aimes plus que tout. Ne vivrais-tu pas ta vie pour lui? Il partira un jour et si tout vas bien, tu partiras de ce monde bien avant lui. Tu seras parti. Et alors? Que vaut tout le pouvoir des dieux face à l'amour que tu auras donné et reçu dans cette vie? Le pouvoir est largement surestimé et les gens qui ne vivent que pour eux, que pour devenir plus puissants, ce sont des gens bien tristes en fait. Peut-être ne le savent-ils pas. Je ne dis pas que c'est ton cas. Je ne fais que réfléchir sur la question. Te souviens-tu de ce meunier qui a perdu son enfant et qui n'était pas capable de passer par-dessus l'an passé, quand je l'ai convaincu de se lever et que Marie-Lune et moi avons fait une cérémonie pour sa fille, il a changé. Lui et sa femme ont pu faire le deuil et continuer. Seulement cela me touche, j'ai pu faire une différence. Mais après, cet homme a redoubler d'effort pour fournir de la nourriture aux gens qui mourraient de faim depuis qu'il avait cessé son travail. Ce que nous avons fait était pour une famille, mais cela a changé la vie de plus que deux personnes. Et pour tout ces gens qui mangeront maintenant, qu'ils connaissent ou non nos noms, ils pourront eux aussi faire une différence. Si nous vivons moins pour nous et plus pour les autres, c'est là que les choses changeront.

Suis-je juste dans ma façon d'agir? Je ne peux pas être partout, non, je ne peux pas tout faire ni tout savoir. Je ne peux pas savoir si la personne que j'ai sauvé en vaut plus la peine que celle que je n'ai pas pu sauver. Peut-être, mais on ne peut pas me demander d'être plus qu'un homme. Je ne suis pas devin, je n'ai aucun pouvoir. Seulement mon épée et mon désir de faire le bien. Cela veut-il dire que ce que je fais est sans signification? Je ne peux pas faire plus que ce qui est possible, je sais que pour chaque personne que je sauve je ne réussi pas à en sauver une autre. Mais la personne que je sauve, je l'ai sauvé et elle peut elle aussi faire une différence. Comme le meunier. Il a à son tour fait une différence. Je ne suis qu'un seul homme qui fait une bonne action, mais si tous commencent à faire des changements comme je tente de faire, le monde se portera surement mieux. Ce n'est pas parce que tout ne change pas par mes actions que mes actions n'ont aucun sens.

Les dieux ne peuvent pas se vanter de cela, aussi puissants soient-ils. Ils utilisent leurs pouvoirs de façon cupides, sans aucune considérations pour autre qu'eux-même. Ils vivent leur vie pour eux. Ils n'ont aucun intérêt pour leurs enfants, qu'ils traitent comme des pantins sacrifiables. Ils ne sont incapables même d'avoir de la considération pour leur prochain. Uther et Zora, aussi inséparables soient-ils, comme le yin et le yang des orientaux, mais malgré tout ne peuvent que se détester et se faire la guerre. Si l'un d'eux détruisait l'autre, il se condamnerait lui-même. Le pouvoir ne les rend pas meilleurs que nous. Ils n'ont pas l'humilité, ils n'ont pas à prendre soin des autres, ils ne connaissent pas l'amour ou l'espoir, qu'en ont-ils à faire de ces sentiments? Pourtant ils ont bien plus de pouvoir que je n'en aurai jamais, mais je crois que nous sommes une plus grande aide pour ce monde qu'ils ne le seront jamais.

Loïc s'arrêta de parler un instant.

-Où voulais-je en venir avec tout ça?

Il rit, un peu perdu dans le fil de ses pensées et de ses paroles.

-Enfin... il se fait tard. Demain nous irons combattre un mal qui a bien des chances de tous nous détruire. J'aurai besoin de repos. Nous avons beaucoup parlé et je ne sais pas ce que tu penses de ce que j'ai dit... Si nous survivons tous les deux à cette histoire, réfléchis à ce que je t'ai dit, à ce que je t'ai proposé. J'espère que tu seras prêt à te battre avec moi dans cette quête. Notre vie est courte, mais je ne trouve pas ça fou de se battre pour les autres. Les autres font partis de notre vie, il faut savoir en prendre soin. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas vivre sa propre vie non plus.

Bonne nuit petit frère. À demain...

Loïc se leva pour aller se reposer prêt d'un arbre, un peu plus loin. Se retournant, il sourit à Many.

-Tu n'es plus seul, tu sais?

Sur ce, il partit.


Dernière édition par Loïc Foster le Mar 22 Mai - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Sur l'Ile, dans la forêt   Dim 20 Mai - 2:00

À l'insu de Loic, Marc se délaça de son perchoir. Tel un corbeau ouvrant ses ailes, il s'étira. Après des années à se fondre dans les ombres, il semblait un peu faire parti d'elles. Après s'être assuré que Loic était parti et que personne n'était dans les alentours, il lança vers Many un petit objet qu'il avait taillé dans du bois mou en attendant la fin du sermon de Loic. Il n'avait entendu que la fin de la conversation et n'y avait prêter que peu d'attention.

Pendant que Many attrapait habilement l'objet, Marc lui dit sur un ton léger :


L'as-tu jamais vraiment été?

Sur cette boutade sans faire d'autre commentaire sur la discussion, il fit un clin d'oeil espiègle à son compagnon, sauta en bas de l'arbre et s'en alla d'un pas léger complèter sa partie des préparatifs de demain.

L'assassin ne se souciait pas du lendemain, advienne que pourra, après tout avec Many à ses côté qui pourrait l'arrêter?

Many en observant l'objet de Marc découvrit une pièce avec une lune sur un côté et un soleil de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur l'Ile, dans la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur l'Ile, dans la forêt
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» AVEC LE PARTI LIBÉRAL,C'EST LE RETOUR AU CLUB PRIVÉ DE CHASSE
» Tous les CR du WE du [14,15,16 & 17 juillet 2011]
» prébefore larchant en foret de fontainebleau le 26 janv 2013
» petite rando dans la forêt de Bigard (Nassandres)
» Interdiction des VTT dans la forêt communale de Velaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: