Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Préparation des défenses

Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Préparation des défenses   Lun 10 Sep - 4:53

Loïc avait des ressources de temps et de troupes limités pour accomplir la tâche monumentale qui se tenait devant lui. Préparer la plus grande bataille de Halte, la plus décisive, celle qui déterminerait s'ils mourraient ou non. Et le plus frustrant dans toute cette histoire était que ses capacités martiales n'étaient pas utiles. Il devrait se fier à ses troupes qui seraient surpassées à 1 contre 5. Il avait sous son commandement par intérim l'armée de Halte (vu que personne n'avait assumé le commandement en l'absence de Ando). *Où est-il celui-là?* pensait le chevalier, un peu exaspéré.

Le vétéran avait encore un amer sentiment de la dernière conversation qu'il avait eu avec son frère. Il en avait le coeur lourd face à la trahison. Mais il ne devait pas se laisser abattre. S'il se laissait écraser ainsi, il n'avait aucune chance de réussir. Il se montra donc déterminé, ferme. Il devait capitaliser sur ces avantages: la défense.

Avant tout néanmoins, il envoya un messager pour demander une rencontre entre eux et How Chow. Il pourrait surement éviter une bataille s'ils pouvaient le convaincre de les aider à sauver l'Orient.

Maintenant, la préparation. Le choix du champ de bataille leur revenait de droit, tant que celui-ci était entre ici et l'armée ennemie.


-Y a-t-il un marécage qui pourra ralentir l'ennemi, empêtrer leur mouvement et celui de leur bête? Ou bien encore un défilé dans lequel leur nombre ne sera plus un avantage, et par lequel nous pourrons placer des embuscades sur les flans? Demanda-t-il à un des conseillés. Dans chaque cas, l'usage d'arme de siège sera inutile pour eux.

Le choix du terrain était important, n'importe quel stratège le dirait. Une position naturellement défensive était la meilleure place pour placer sa défense. Si le galion de Ando et celui du pirate bombardaient en commun les forces ennemis pendant leur avance, ce serait encore mieux.

Puis, les défenses "humaines". Loïc ordonna à des troupes de préparer des palissades, seules défenses assez rapidement prêtes pour être finies d'ici l'attaque ennemie. Celles-ci seraient placé à la position stratégique pour, sans surprise, servir de rempart de défense.

Mais serait-ce suffisant? Loïc croyait que non. Tout le temps qu'il avait devant lui devait lui servir de toutes les façons possibles. Il lui fallait une arme secrète, une arme assez puissante pour changer la balance du combat.

Il demanda donc à Billy de préparer une quantité astronomique de feu grégeois, mille galons s'il le fallait, autant qu'il pouvait en faire. Autant d'hommes qu'en demanderait l'alchimiste lui serait fourni. Des hommes qui travailleraient selon ses instructions pour accélérer la production afin d'en faire autant que possible. Si l'Empire était prêt à mettre des ressources pour aider à la production, Loïc était bien ouvert à leur aide. Le feu grégeois avait l'avantage de fonctionner dans tous les environnements, mêmes les marécages dans lesquels s'empêtrerait l'ennemi. Un marécage en flamme, il n'y avait certainement rien de plus destructeur pour une armée pris à l'intérieur.

Ainsi commençait sérieusement la défense de Halte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiozo
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 28
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Lun 10 Sep - 13:20

Billy sourit à Loic. Il sortit de son bracelet, fait d'une écaille de dragon noir, une orbe que Loic connaissait bien.

Tu me sous-estime mon ami. Que penses-tu que je faisais depuis les deux derniers mois ?

Au loin, une caravane s'approchait avec quelques soldats lourdement armés. Il ne devait y avoir pas plus de 100 personnes au total autre que les soldats.

Billy ferma les yeux, Loic entendit résonner dans sa tête.

C'est ici. Que les alchimistes prennent contrôle de tous les locaux et laboratoires vacants de l'Académie des Sciences. Basil, je te nomme le chef, prends mon laboratoire personnellement et supervise les autres.

Environs 50 personnages sortirent de la caravane et se dirigèrent vers l'académie.

Les runistes, je veux que la moitié d'entre vous placiez des runes de protection là où Loic vous le dira. L'autre ira placer des runes offensives et des pièges sur le terrain d'approche, au delà du combat. Simon, tu es en charge

50 autres personnes sortirent de la caravane. Billy se tourna vers Loic.

Ils ne sont peut-être pas nombreux mais ce sont les meilleurs de Halte. Ils sont formés depuis maintenant plus de 2 ans.

Billy semblait un peu fatigué mais il dégageait une assurance et une expérience qu'il n'avait jamais démontré auparavant.

J'ai hâte de te montrer mes nouveaux talents mon ami

_________________
Furiozo : Chef de clan barbare

Billy McKenzy : Maitre alchimiste, Maitre runiste, Marchand, Maire de Marée-Court, Gouverneur de la province des Trois Lacs, Archimage, Dieu

Ithen Kyrvalaz : Illusioniste drow, prisonnier en enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin
une vedette
avatar

Nombre de messages : 220
Age : 27
Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Lun 10 Sep - 22:30

    Edwin était un peu sur les nerfs ces derniers jours, après tout ce qui s'est passé, il avait de quoi à avoir de la difficulté à dormir. L'enlèvement de Maître Marion, le stressait beaucoup, il avait une grande tâche à accomplir qui est nulle autre que de faire ramener la magicienne. Le jeune mage s'inquiétait beaucoup, surtout du fait qu'il ne savait pas s'il était capable de le faire. La conséquence de son échec serait irréversible : Marion Ithuviel mourra dans sa cellule en Orient si elle n'est pas ramenée. Celle-ci lui avait fait parvenir par magie un parchemin avec des instructions claires et précises. Un rituel de téléportation pour la faire ramener ici. Un rituel qui n'était pas si simple que ça à faire. Il lui manquait du temps et des objets. Où pourrait-il se trouver un crayon de souffre, un crayon d'eau et de cendre? Ses ressources étaient limités. Many, son frère, était parti avec un ami à un endroit qu'il ne savait pas. Les relations d'Edwin étaient vraiment courtes et limités, il n'avait presque pas de contacts, comment trouver des articles si spécifiques comme ceux que Marion lui demandait? Soudain, impulsivement, il ferma son grimoire d'un mouvement sec et avec un cri de rage, il lança au bout de ses bras son grimoire à l'autre bout de la pièce. Il en avait marre d'être là et ne pas avancer. En plus, l'empereur arrivait avec son armée pour détruire Halte. Cet emmerdeur ne pouvait pas amener ses fesses plus tard? Suivit d'un grognement de mécontentement, il reprit son grimoire et quitta la tour pour aller prendre de l'air. De plus, pour ajouter un grain de sel de plus à son calvaire, il n'arrivait pas à faire fonctionner les sorts que Many et son ami lui avait fait découvrir à la bibliothèque, tout ce qu'il pouvait faire sortir avec le sort d'éclair était qu'un simple flash au bout de ses mains. L'affaire avec Marion le préoccupait tellement qu'il n'avait pas le temps de réfléchir pour son problème avec ces nouveaux. Qui sait que la réponse pouvait être si simple qu'elle pourrait être si complexe.

    Étrangement, une foule de personnes étaient présent au village, une petite armée était présente. Voyant Loïc et quelques autres personnes sortir du lot de personnes présent, le jeune mage se dirigea vers son grand frère. Il était content de le voir, enfin, une personne avec qui il peut parler, voir se confier. Ses deux frères, s'étaient ce qu'Edwin avait de plus précieux depuis qu'il les a rencontré. Son souhait le plus cher avait été exhaussé ; trouver sa vraie famille. C'est une raison pourquoi le jeune mage profite de chaque moments passer avec ses frères.
    Edwin ne voulait pas trop déranger son frère à la préparation de la défense du village, mais il voulait lui parler à propos de Marion. Changeant son humeur maussade, le jeune homme essaya d'adopter un air joyeux, même si les circonstances ne lui donnaient pas envie de sourire. Un énorme poids est sur ses épaules, si Marion meurt, ce sera de sa faute.

    « Salut Loïc. J'veux pas trop te déranger...mais faut que je te parle à propos de Marion. Le temps me manque et j'ai peur de ne pas réussir à assembler tout ce que j'ai besoin pour la faire ramener de la prison de l'empereur. J'avais besoin de runes, mais voilà Many est parti il y a de cela quelques jours...puis je ne sais vraiment pas comment et où me procurer un crayon de souffre, de cendre et d'eau...je...je suis à bout de ressources...puis dans sa lettre, elle dit de faire affaire avec Billy, mais je ne sais même pas qui s'est et où il est dans le village... Si elle meurt...ça va être de ma faute! »

    Son air heureux forcé se transforma en tristesse, il en avait gros sur ses épaules, enfin c'est ce qu'il pensait. Il était à bout de ressources, de temps et d'énergies. Il passait jour et nuit à essayer de résoudre son problème de Marion et de ses sorts. Il se laissa adosser contre le mur près de lui. Oui, il faisait pitié, indirectement, il avait demandé de l'aide à son frère. De plus, il ignorait totalement qu'à ses côtés se trouvait LE Billy que Marion parlait dans sa lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiozo
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 28
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Lun 10 Sep - 23:07

Billy se retourna, un peu incrédule....il regardait Loic et celui-ci émit un petit rire.

Je suis juste ici, c'est moi Billy. Qu'est-il arrivé à Marion ? Disons qu'il s'agit d'une très vieille connaissance et une de mes plus grande amie.

Billy écouta l'histoire d'Edwin.

Ha !! Tu es donc le frère de Loic. Quand nous aurons le temps, je devrais te faire lire un document que je possède. Il parle d'une prophétie et tu te dois de la connaitre. Loic me l'avais confié. Sinon, nous devons aller sauver Marion, j'ai aussi intérêt à l'avoir auprès de nous dans ce village et son aide sera essentielle face à l'attaque. Et il serait dangereux de la laisser prisonnière, elle est trop puissante. Elle vaut bien facilement une centaine d'hommes seule pour cette guerre.


Billy tourna sur lui même, absorbé par ses pensées


Les préparatifs sont entre de bonnes mains auprès de mes apprentis. Pour ce qui est de tes ingrédients, je ne les possède pas en ce moment mais je ferai tout pour les avoir le plus tôt possible. Je passe le mot à mes alchimistes et aux marchands de Halte. Et pour tes problèmes de runes, je suis ton homme.


Il fit un autre tour.....

Loic, penses-tu que nous aurions le temps d'y aller avant l'assaut. Je peux personnellement préparer plusieurs accessoires afin que nous puissions nous infiltrer, il nous faudrait seulement une personne pouvant la libérer de sa cellule.

_________________
Furiozo : Chef de clan barbare

Billy McKenzy : Maitre alchimiste, Maitre runiste, Marchand, Maire de Marée-Court, Gouverneur de la province des Trois Lacs, Archimage, Dieu

Ithen Kyrvalaz : Illusioniste drow, prisonnier en enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin
une vedette
avatar

Nombre de messages : 220
Age : 27
Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Mar 11 Sep - 1:29


    Soudain, l'homme qui était près d'eux se mit à réagir suite à les dires du jeune magicien. L'homme disait qu'il était Billy, puis il demandait ce qu'il était arrivé à Marion. Le jeune homme prit un air un peu triste, puis il lui révéla :

    « Et bien...malheureusement, elle a été enlevé par les troupes d'élites de l'empereur, quand nous nous sommes allé en Orient faire exploser l'entrepôt, elle est venue à notre rescousse avec le faune..qui d'ailleurs on a plus de nouvelles de lui. Voilà, elle n'est jamais revenue, une semaine plus tard, j'ai reçu sur son grimoire un parchemin que j'ai du transcrire pendant au moins deux heures qui disait qu'elle a été prise prisonnière par les troupes d'élites de l'empereur... Je suis désolé, j'essaie de faire mieux avec le peu que j'ai pour la faire revenir... »

    Billy : Ha !! Tu es donc le frère de Loic. Quand nous aurons le temps, je devrais te faire lire un document que je possède. Il parle d'une prophétie et tu te dois de la connaitre. Loic me l'avais confié. Sinon, nous devons aller sauver Marion, j'ai aussi intérêt à l'avoir auprès de nous dans ce village et son aide sera essentielle face à l'attaque. Et il serait dangereux de la laisser prisonnière, elle est trop puissante. Elle vaut bien facilement une centaine d'hommes seule pour cette guerre.

    Ne s'attendant pas à ça, il fut surpris d'entendre cette révélation, aussitôt il regarda Loïc avec un regard inquiet. Pourtant, il n'avait rien laissé à soupçon de deviner qu'il faisait parti de la prophétie. Bref, il répondit à l'homme :

    « Oui...je lirais bien ça lorsqu'on aura quelques minutes...puis oui je pense aussi d'avoir Marion à nos côtés pour la défense du village serait essentiel. Je sais qu'elle est puissante, mais non, sa magie n'a pas vraiment d'effet là-bas, je pense que sa cellule est magiquement mauvaise, je veux dire qu'elle se dégénère...sa vie et sa magie se dégénère...Ah, vous pouvez en plus faire des runes? Je suis content de l'entendre. Et non, on ne peut pas aller là-bas...le temps d'y aller, elle va mourir. Si, dans deux lunes, on ne fait rien, elle va mourir...Tenez, j'ai dans mon grimoire transcris sa lettre. »

    Le jeune mage ouvrit son grimoire, puis le feuilleta jusqu'à ce qu'il se rende à la page de la lettre de Marion, il tendit le grimoire à Billy pour que celui-ci puisse lire la lettre :

    Spoiler:
     

    Il laissa le temps à Billy de lire, puis lorsque celui-ci eut le temps de finir de lire, Edwin se prononça :

    « Alors, vous voyez, j'ai beaucoup à faire. Donc, il nous faut les runes, mais avant faut trouver les crayons...puis faut trouver un bon herboriste pour faire l'encre. Le sang de dragon je l'ai...le sel et chandelles pas de problèmes pour ça...faut trouver les pierres aussi. Je vais faire aussi un brouillon pour l'incantation. Toutes aides seraient appréciés... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Mar 11 Sep - 2:14

Loïc fut agréablement surpris de voir son ami alchimiste revenir avec toute une équipe d'alchimistes et de runistes. Cela simplifiait les choses un peu. Il s'était demandé ce que pouvait bien faire son ami et maintenant il lui arrivait avec de quoi lui fournir une arme efficace.

D'ailleurs, celui-ci semblait un peu différent. De nouveaux talents? Un vieil ami de Marion? Depuis quand? Aurait-il retrouvé la mémoire en son absence? Un sujet qui pouvait inciter à l'inquiétude après ce que lui avait appris la magicienne mais nul n'était le moment de s'en faire.

*Tu arrives juste à temps! Il faut se mettre à la tâche. Si la nécessité le demande, nous leur montrerons quel est la force de Halte.* Loïc resta silencieux, communiquant avec Billy par télépathie. Tout ce que les autres purent voir, c'est un regard approbateur et un sourire complice.

Entre-temps était arrivé Edwin. Celui-ci semblait désespéré. Loïc était occupé à préparer les plans avec des conseillers, à ordonner les préparations pour l'assaut oriental, mais quand celui-ci vint lui parler, Loïc s'arrêta pour écouter son frère. Sa présence lui rappelait la discussion avec Many. Ce frère-ci, néanmoins, était moins imprévisible. Edwin put percevoir sa peine. Il écouta néanmoins la détresse du magicien avec attention. Il sourit à l'intervention de Billy.


-Hé bien, tu as déjà un problème de régler. Billy Mackenzy, un de mes amis qui nous a sauvé la peau plus d'une fois.

Pour ce qui est de Marion, hé bien, je comprend ton inquiétude. J'ai déjà subi cette situation à plusieurs reprises, surtout avec Anna qui, tu le sais surement déjà, s'est retrouvée dans toutes sortes de situations difficiles. Ça nous arrive tous de nous retrouver dans cette situation, dans laquelle tout ce qu'on fait ne semble ne servir à rien, que nos ressources sont limités et que nous sommes à court d'idée. C'est souvent à ce moment-là qu'il ne faut pas paniquer. La réponse vient. Tu devait trouver du sang de dragon. Étrangement, notre chemin nous a mené vers un dragon. Un hasard? Non. Cela ne veut pas dire qu'il faut simplement rester passif, mais bien prendre les opportunités qui s'ouvrent à toi. Tu cherchais Billy, ainsi qu'un runiste. Billy en est un, et simplement par ton impulsion de venir me voir, tu l'as trouvé.

Loïc écouta le plan de Billy. Il resta un instant en silence. L'infiltration n'était pas le point fort de son équipe. Il devrait cependant se passer de Many, tandis que les autres voleurs... n'étaient pas une option. Ils devraient donc faire l'affaire. Loïc semblait sceptique.

-Mouin... Écoutez, l'idée d'aller la chercher est un peu invraisemblable. Nous n'avons que peu de temps avant l'assaut et avons besoin de tout notre monde. Qui ira là-bas? Moi? Et si je ne reviens pas, qui mènera les armées? Nous nous retrouverons dans la même situation qu'avec Ando. Un général par intérim de l'intérim, à moitié informé et commandant à la dernière seconde une défense des plus difficile. Edwin? Comment affrontera-t-il les gardes? Et si il doit apporter Marion, comment fera-t-il? Même si nous y allions tous ensemble, cela serait-il raisonnable? Et qui fera les négociations si nous ne revenons pas? Qui défendra le royaume sinon nous? Je sais qu'il y a d'autres personnes efficaces au village comme Sebastien, mais le plus nous serons le mieux ce sera. Avons-nous les objets que demande Marion pour la ramener? Si nous ne les possédons pas, nous ne faisons que sauter à moitié préparé dans une situation des plus périlleuses. Nous n'avons personne qui nous permettrait d'ouvrir la serrure.

Loïc se ressaisit. Il était encore dans l'esprit de général et non de chevalier. En temps que chef des armées de Halte, il ne pouvait pas sauter dans tous les dangers alors qu'on avait besoin de lui ici. Mais ce n'était pas Loïc. Le chevalier n'aurait pas rejeté l'idée, il se serait arranger pour trouver un moyen de réussir. Il soupira.

-Pardonnez-moi... Mes responsabilités me font parler. J'ai la vie de plusieurs hommes sous mon commandement et je ne peux me permettre d'erreur. Pourtant je ne crois pas être l'homme pour la tâche. Je suis un homme d'action, quelqu'un qui va au front. Je ne suis pas habitué.

Il faut sauver Marion, c'est certain. Néanmoins, une infiltration à moitié préparé ne nous aidera pas. Il faut avoir le plus d'informations possibles si nous voulons faire cela. Je crois cependant que selon la lettre de la magicienne, la première chose à faire avant tout est de rassembler les objets cherchés. D'après ce que j'ai compris, cela permettra un rituel qui pourra la ramener sans avoir besoin d'aller en Orient. D'ailleurs, d'après ce que j'ai compris, aller là-bas ne sera pas aisé. Donc rassemblez les objets, fais les runes Billy, et préparez le rituel. Si tu as du temps pour aider tes collègues, ton aides sera surement précieuse.

Loïc serra l'épaule d'Edwin avec un sourire.

-Nous ne la laisserons pas mourir. Ne t'inquiète pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiozo
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 28
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Mar 11 Sep - 14:18

Parfait, Edwin, Marion t'a mit en charge, tu es donc responsable du rituel pour la faire venir. Prends de bonnes décisions ^^

Il sourit. Le jeune mage ressentait la confiance du runiste

Je vais commencer les runes, elles ressemblent fortement au rituel qu'on a fait pour appeler Sybille, je sais quoi faire. L'encre est l'étape la plus longue, commence la tout de suite. tu vois cet homme, c'est Herby, le meilleur herboriste de la région. Va le voir dès maintenant et demande lui son aide. S'il hésite, dis lui que Loic et Billy t'envoient.

Ainsi, nous n'aurons pas à aller en Orient, c'est une bonne nouvelle.

_________________
Furiozo : Chef de clan barbare

Billy McKenzy : Maitre alchimiste, Maitre runiste, Marchand, Maire de Marée-Court, Gouverneur de la province des Trois Lacs, Archimage, Dieu

Ithen Kyrvalaz : Illusioniste drow, prisonnier en enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Mer 12 Sep - 0:46

(Suite à l'envois du message de Marc)

À la suite de la discussion, Loïc retourna à la préparation. Les choses allaient bon train, mais le chevalier ne se faisait pas d'illusion sur leurs chances. Minces. Pourtant, il n'allait pas abandonner de si tôt.

Puis un messager arriva, tout de noir vêtu. Le chevalier le regarda sans afficher aucune émotion dans son visage. *Qu'ont-ils encore prévu ces deux-là?* Pensa-t-il avec un brin de colère. Celui-ci lui fit part de nouvelles conditions en échange de leurs troupes.


-Vous leur direz premièrement que j'ignore en quoi ces guérisons de malédiction aideront les familles de vos soldats morts à la guerre.

Loïc avait répondu d'un ton neutre. S'excuser à Many. En échange de ses troupes. Il se serait surement excusé face à quelqu'un d'autre. D'ailleurs, il l'avait déjà fait devant l'écuyère de Hiro pour tenter de sauver le monde, car il ne s'agissait que d'une question d'orgueil. Néanmoins, cette fois c'était différent.

-Dites qu'il serait un poids trop lourd à porter à mon coeur de mener vos armées dans un conflit qui ne vous concerne en rien. Vos hommes mourraient pour une raison qui n'est pas la leur.

Quant-à des excuses à Many, je refuse. Je ne m'excuserai pas pour avoir dit ce que je crois et ne subirai pas ce chantage d'avantage. Si Many est trop enfantin pour comprendre le sens de mes paroles, je n'ai rien de plus à lui dire.

C'était une question de principes. Oui, Loïc n'avait pas le beau jeu de refuser et il se doutait qu'on allait dire de lui qu'il agissait par orgueil. Mais ce n'était pas la raison. Il avait déjà pilé sur son orgueil par le passé pour le bien de ce monde. Mais il avait été trahi par Many. Celui-ci qui prétendait vouloir devenir quelqu'un de mieux, celui-ci pour qui Loïc était prêt à risquer sa vie. C'était son frère, c'était son ami depuis longtemps. Et quand cela ne posait pas de problème, Many n'avait pas de problème à l'aider. Néanmoins, dès que l'aider signifiait faire un effort déplaisant, ou la perte de quelque bien lui appartenant, la relation changeait et son amitié passait en second plan. Alors il ne pensait qu'à lui et ne voyait pas l'intérêt d'aider les autres.

Loïc était tanné de cette situation, il était tanné de se faire fourrer, de se faire manipuler, de donner sa confiance et de se faire poignarder le moment où cette confiance était mise à l'épreuve... poignardé par son frère! Il fallait que ça cesse si Loïc et Many voulaient s'entraider. Il fallait que Many comprenne qu'il ne pouvait pas agir ainsi et que s'il continuait, Loïc n'avait pas besoin de subir ce genre de personne parmi ses proches. S'il s'excusait, Many considérerait l'affaire classé, ayant eu ce qu'il voulait et ayant pu mettre son frère à se soumettre. S'il refusait, peut-être cela ferait-il réfléchir son frère. Sinon, c'était une cause perdue.

Loïc était un homme de principes. Accomplir le bien était une chose, mais si nous avions à faire le mal pour accomplir le bien, c'était mal. La méthode était tout. Et s'il réussissait à vaincre les orientaux en subissant le chantage de Many, il n'était pas plus avancé pour la quête. Il n'aurait qu'accepté le caractère de son frère et ainsi, excusé ses futurs trahisons. Ainsi, il aurait empêcher un mal immédiat pour finir possiblement dans la même situation plus tard.

Loïc ne pouvait pas forcer Many a envoyer ses troupes mourir pour Halte. Cette décision n'était ultimement pas en son pouvoir, peu importe ce que pouvait bien dire Marc ou Many. Sa décision était de savoir s'il acceptait le chantage ou non. Il ne l'acceptait pas. Il s'arrangerait avec les ressources qui lui étaient disponibles. Rien ne servait que demander aux autres d'agir s'ils ne se sentaient pas concernés. Si Many se joignait, il devait le faire de son propre vouloir, pour ce en quoi il tenait. S'il ne tenait à rien d'autre que son propre gain, il n'avait plus grand chose à tirer de Halte. Il possédait presque tout ce que celui-ci avait à lui donner: titre, terres, objets magiques, richesses, etc. Ainsi, au final, ce n'était que son orgueil qui était en manque de flatterie.

Un enfant égocentrique qui ne pensait qu'à lui. Ces anneaux qu'il voulait de façon obsessive pour aucune bonne raison, simplement parce que cela n'était pas à lui, pour lesquels il était prêt à abandonner sa loyauté à ses amis. Ces anneaux pour lesquels il avait dit il y a un mois "C'est correct, si vous ne me les donnez pas, je ne vous aiderai plus. Vous voulez une orbe de portail, too bad!" Alors que l'orbe n'était pas dans un but égoïste mais dans le but de sauver Solunne... Voyant que cela n'avait pas marché, maintenant ce chantage continuait.

Hé bien, cette fois Loïc en avait assez de ces enfantillages. Ils n'étaient plus des enfants se battant pour un jouet. Ils étaient des adultes ayant entre leurs mains le destin de royaumes. Many devait comprendre que ses actes avaient des conséquences et que le monde n'existait pas pour lui. Il fallait qu'il comprenne qu'avec le pouvoir d'agir venait la responsabilité de le faire. Loïc était prêt à mourir pour protéger le Solunne. Était-ce sa mort pour le devoir qui ferait comprendre à Many le sens de ce mot? Était-ce parce que par l'inaction de Many, son frère était mort, qu'il comprendrait qu'il faut agir? Peut-être, mais Loïc avait des doutes. Il avait perdu espoir d'aider son frère à suivre la bonne voie. Peut-être celui-ci le surprendrait-il...

Loïc écrivit donc ses pensées, non à l'intention de Many (il savait qu'il ne ferait que mettre de l'huile sur le feu), mais à l'intention de Edwin. Il lui dit


-Tiens. Pourquoi te donner ça à toi? J'avais besoin de l'écrire pour mettre mes pensées en paroles... Pour que tu comprennes un peu comment je pense si je meurt cette semaine. Écoutez-moi, Billy et toi. Si j'échoue, amenez Séréna, Fira et Anna si vous la trouvez et partez loin d'ici... Je ne veux pas que vous souffriez par mon échec. Tyraël sera capable de s'arranger, il vous protégera, mais je veux que les non guerriers soient en sécurité. Si vous êtes en vie, vous pourrez revenir et continuer le combat pour vaincre l'Orient et accomplir notre quête. Est-ce d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Mer 12 Sep - 22:16

Le jeune homme qui avait un air de famille avec Marc prépara à s'en retourner, il dit avant de partir avec un air incrédule:

Voudriez-vous d'un général couvert de malédiction? Et peu importe ce que mon oncle ordonnera nous obéirons.

Puis il salua en frappant son coeur en disant les paroles suivantes :

Puisse votre dague frapper juste seigneur Foster. Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betadam Croneon
Maître
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 27
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 1:35

Tyraël, qui avait suivit le soldat, avait pu entendre la réponse de Loïc. Une fois que le soldat s'en fût retourné avec la réponse, Tyraël, après un soupir, dit à Loïc :

- Je crois savoir comment tu te sens et ce que tu pense. Tu doit en avoir mare de te faire traiter de la sorte par ton frère. Ses demandes initiales sont puériles, sauf peut-être pour le bateau car il peut effectivement aider à protéger son peuple. De plus, il était claire que tu ne l'as pas insulté, tu n'as fait que lui exprimer tes sentiments. Mais, dans la situation présente, on a pas le luxe de refuser sa demande. Trop de vies sont en jeu.

- Selon-moi, tu devrais aller lui dire que tu est désolé de l'avoir blessé car, j'en suis sûr, ce n'était pas ton but, que tu ne voulais qu'exprimer ta déception et le sentiment de trahison que tu ressentais. Tu voulais seulement le faire réfléchir. Tu peut finir en lui disant que tu te sens encore déçus qu'il ait mal interprété tes paroles mais que ton but n'est pas et n'as jamais été de le blesser.

- À la limite, fait-le par amour pour ton frère au lieu de le faire parce qu'il te l'a demander. Ce que je t'ai dit, est ce que deux proches devraient faire dans une situation comme celle ci. Il ne faut pas laisser aller les choses sur un mal-entendu, ça ne peut qu'empirer et crois-moi, j'en ai vu assez d'exemples pour en être sûr. J'ai souvent servit de médiateur dans des conflits lors de mes passages das de petits villages. C'est une situation assez récurrente. Il faut seulement expliquer de façon simple et claire quel était nos intentions et nos sentiments rien de plus. Ça suffit à désamorcer la majorité des conflits.

- Si ça ne fonctionne toujours pas, alors au moins tu auras l'assurance d'avoir tout essayer de moralement justifiable. Je t'en pris, écoute mon conseil en tant qu'amis, ne laisse pas les choses ainsi, elles ne pouronts que dégénérer.

Sur ce, Tyraël serra d'une l'épaule de Loïc dans un geste amicale en lui faisant un sourir un peut contrit et il partit en direction du laboratoire d'Herbi. Il espérait en apprendre plus sur les malédictions de Marc et Many et voir si il pouvait apporter son aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 2:36

Quand le jeune homme le questionna sur le général maudit, Loïc rit un instant.

-Certes, mais je le vois bien expliquer aux familles des défunts pour quelle grande cause leurs proches sont morts. Quelques malédictions de moins sur leur chef. Je ne crois pas que cela les réconfortera. Bien entendu, tel n'est pas votre tâche de questionner votre oncle. Je trouve simplement ses excuses vides de sens.

Quand le neveux vint pour partir, Loïc lui dit sincèrement

-Puisses-tu vivre longtemps et heureux, jeune homme.

Loïc laissa partir le messager. Ce qu'il venait de faire, c'était de refuser une tentative de Marc de régler la situation (à sa manière). Pas toujours facile de suivre ses principes. Pas toujours facile d'accepter les conséquences...

Il ordonna l'évacuation de la population vers le nord. S'il échouait, la population aurait le temps de partir avant de se faire massacrer par les orientaux. Peut-être trouveraient-ils une place quelque part en temps que réfugiés... S'il gagnait, ceux-ci pourraient retourner au sud du pays sur leurs terres. Vu que la défaite semblait certaine, il fallait se préparer en conséquence.

Tyraël avait suivi le neveux de Marc et il tenta de parler à Loïc. Celui-ci donna les ordres à ses hommes puis écouta ce qu'avait à lui dire son ami. Celui-ci prônait la réconciliation, car tel était son devoir de frère, tel était son devoir de seigneur envers le peuple.


-Écoute Tyraël, je ne crois pas pouvoir lui parler. Je suis tellement en colère que j'ai l'impression que si je le voyais j'essaierais de le tuer! C'est pas trop bon pour la diplomatie ça. Blague à part, il s'est trop joué de nous. Je m'aveuglais à voir quelqu'un de bon en lui... Malheureusement, il n'est que duperie. Il y a un temps pour voir l'évidence et arrêter de se faire des illusions. Mais tu parles sagement. Je réfléchirai à tes paroles.

Loïc passa donc la journée à préparer la défense de toutes les façons possibles. Il aida même personnellement ses hommes dans la construction de palissades ainsi que de piques contre la cavalerie. Ce travail manuel lui laissa le temps de se calmer et de réfléchir. Il n'avait nullement pardonné à son frère, mais trop de vies étaient en jeu. Il devait faire comprendre à son frère ce qu'il lui avait dit, mais il devait aussi assurer les chances du peuple à sa charge.

Ainsi, le soir venu, il chevaucha jusqu'au campement de Many et Marc. Se retrouvant devant Marc, il demanda d'un ton ferme, déterminé.


-Je veux parler avec Many. Seul.

Il semblait calme, contenant ses émotions, sa colère et sa tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 25
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 6:01

Quand Loic arriva au campement, il se sentit accueillit avec froideur, les hommes alentour le regardant avec un oeil calculateur. Surtout ceux qui portant des pièces blanches comme marque sur leur épaulettes. Mais il le laissèrent passer silencieusement.

Marc faisait un tour des feux de camps avec un de ses lieutenants, le jeune homme qu'avait aperçut Loic plus tôt.

Le chevalier d'Halte pouvait voir que les hommes appréciait leur commandant qui prennait le temps de faire des rondes pour rassurer ses troupes. Quand il aperçu Foster, l'assassin s'arrêta au milieu d'une boutade envers un de ses soldats. Il attendit que l'autre s'approche. Puis Loic s'exprima :


-Je veux parler avec Many. Seul.

Les soldats n'aimant pas le ton du guerrier envers leur chef tendirent leurs main vers leurs dagues et Loic sentit une présence dans son dos. Mais Marc leva la main et tous figèrent avec un air penaud. Il chuchota quelquechose à son second et continua sa ronde sans se soucier de Loic.

Le jeune homme à l'air sympathique n'avait quant à lui qu'une dague dorée sur son épaule. S'approchant de Loic, il luit dit :


Bonjour monsieur, content de vous revoir! Je suis supposé vous menez à Many. Et ce en un seul morceau.

Passant au travers des troupes de Chadas, il se dirigea avec Loic vers la tente centrale. Blanche et dorée avec un étendard au armes de Chadas devant, il était aisé de savoir que c'était la tente des commandants. Avant de quitter Loic, il le prit par le bras et lui murmura :

Beaucoup d'entre nous avons du respect pour vous Sir Foster, mon oncle nous conte depuis bien longtemps des histoires sur vos prouesses. Soyez cependant avertit, si vous persistez à dire des propos haineux envers le frère de mon père ou Many, je ne me porte pas garant de votre santé.

Vous ne comprenez peut-être pas qu'ils ont bâtis de leurs mains tous ce que à quoi nous tenons, des orphelinats pour les enfants, des hôpitaux pour nos malades, un refuge pour ceux qui sont pourchassés par une loi trop stricte. Ils nous ont même procuré la terre sur laquelle notre nourriture pousse.

Marc nous instruit, nous raconte ses aventures et tue ceux qui nous menacent. Mais depuis qu'il nous a quittés pour suivre son seigneur dans les Marches noires, il a toujours été une sorte de noble déchu qui n'appartenait pas vraiment à notre caste.

Many lui est bien plus, il est celui qui s'est sorti de la fange, notre idole. Il est passé de misérable garnement à seigneur prospère. Et ce par la force de ses convictions.

Même moi qui suis d'un tempérament jovial, je commence à être las de vos commentaires narquois sur le fait que retirer les malédictions Marc est une chose complètement égoïste. Le destin de notre peuple et celui de nos seigneurs sont indissociables. De plus, je suis presque certain que mon oncle n'a accepté cette clause du contrat que pour faciliter l'avancement des négociations. Ce que personellement, je trouve louable.


Voyant que les hommes à l'intérieur, deux capitaines pencher sur une carte avec Many avaient pris conscience de leur présence, le jeune Onores dit simplement avant de quitter:

Pesez vos mots avec soin, nous savons que vous êtes un excellent guerrier mais votre force ne vous servirais à rien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 25
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 17:26

Many était penché sur une veille carte de Zalt et tentait de trouver le meilleur endroit pour mener ses troupes à l'aide de son générale. Quand Loïc entra, Many finit sa phrase et demande qu'on le laisse seule avec son frère.

Puis ne disant rien, il s'assit dans un très belle chaise et se versa une coupe de vin.

Puis regardant, Loïc il prit la parole, d'un ton neutre.


Pourquoi tu es venu?

Tout en le regardant dans les yeux..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 18:18

Loïc ne se sentait pas particulièrement menacé. Oui, il savait le danger réel, mais ce serait le poids du nombre et non la surnoiserie qui aurait raison de lui. Ainsi, il était autant en danger qu'en n'importe quel camp ennemi chez qui il était ambassadeur.

-Me mener en un seul morceau ne devrait pas être un problème avec vous.

On ne pouvait pas sentir d'ironie dans les paroles de Loïc qui marchait aux côtés du neveux de Marc.

-Vous méprenez mes propos, jeune homme. Je respecte votre oncle ainsi que mon frère et mes propos n'étaient pas haïneux. Marc est habitué de m'entendre parler ainsi, vous moins. C'est pour cela que vous le prenez mal. Vos seigneurs ont accompli de grandes choses et j'ai toujours raconté leurs exploits avec respect. Néanmoins je ne suis pas dupe et j'aime bien ironiser sur leurs mensonges quand je les perçoit. Cela n'a rien de vilain. Un peu comme quand Marc dit des choses sur moi alors qu'il les sait bien fausses. Vous devriez savoir que malgré tout, j'étais prêt à mettre ma vie en danger pour eux. Ils ne l'ont peut-être pas compris... Pour les propos envers mon frère, hé bien je parle toujours franchement à ceux en qui je tiens. Les raisons, quant-à elles, ne consernent que moi et lui.

Puis au dernier avertissement du neveux, Loïc se contenta de sourire. Peser ses mots? C'était son genre, mais pas dans ce sens-là. Il n'était pas du genre à tourner autour du pot quand il voulait dire quelque chose.

Il rentra donc dans la tente où se tenait son frère. Celui-ci était sur sa chaise avec sa coupe de vin. Loïc l'observa intensément.


-Mettre les choses au clair. Premièrement, explique-moi: pourquoi voulais-tu des excuses publiques? Dis-moi, qu'est-ce que tu croyais en gagner? Et penses-tu que ce que j'ai dit est vide de sens? N'en retiens-tu simplement que le fait que j'étais fâché?

IL resta silencieux, laissant son frère parler avant de continuer de placer les points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 25
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Jeu 13 Sep - 18:42

Many prit un air surpris!

Excuses publique, pas nécessairement, par conséquent je gagne rien.

Puis, il reprit d'un ton neutre un peu détacher.

Malgré le fait que cela fait déjà plusieurs année que tu es avec moi, tu me ne comprends pas encore... Demandera tu a un forgeron de devenir, un prête? Tu veux changer les gens, les rendre meilleur selon ta perceptive des choses. Tu garde un idéal d'un monde qu'il ne l'ai pas et qui ne le sera jamais. Pourquoi? Regarde les moyens donc tu disposes et ce que tu poursuit, c'est ridicule...

Many prit 2 seconde pour marquer une pause et continua.

Mais pourquoi pense tu que je t'aide dans ta quête, qui semble impossible? Parce que c'est ton rêve... et je ne suis pas la pour te juger sur quoi ce soit, comment tu as été élever, qui de tes amis mentors, rencontre, situation, t'on fait devenir qui tu es. Je te juge pas pour qui tu es... et je n'essaye pas de te changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Ven 14 Sep - 2:08

Loïc secoua négativement la tête.

-Si tu demandes publiquement des excuses, il en va de soi que ce sont des excuses publiques. Peut-être n'y as-tu pas pensé, mais tels sont les règles de la diplomatie. Ce que tu demandes publiquement est nécessairement publique puisque tu en as fait la publicité. Mais franchement, en faire une condition de votre aide? Quel genre de deal est-ce que c'est que ça? Me forcer à venir donner des fausses excuses (car me forcer à faire ça n'en fait pas des excuses sincères) en échange de la survie de Halte? J'ai touché ton ego à ce point que tu en fais une affaire de vie ou de mort? Grandis un peu, Many.

Ce que j'entends depuis les anneaux, c'est que tu vas refuser de nous aider si nous ne te donnons pas ce que tu veux pour ton gain personnel. "Pas d'orbe de portail"? Ce n'est pas comme si je t'offrais des anneaux en échange d'une épée magique! Ces orbes servent à aider tout le monde, y compris toi. En plus, ces anneaux que tu demandes ne m'appartiennent pas, tu ne peux pas me les demander. Tu voudrais que je fasses quoi, que je les voles à Ramond? Allons donc! Ce n'est d'ailleurs pas comme si tu en avais besoin. Le monde ne t'appartient pas et ce n'est pas parce que tu n'as pas toujours ce que tu veux que tu dois faire souffrir les autres pour l'obtenir. Tu agis comme un enfant Many. Il est temps que tu grandisses, que tu réalises qu'il y a plus en jeu que tes intérêts personnels, que tes richesses, que ton prestige, que tes jouets. Tu as accumulé beaucoup de pouvoir, mais tu agis comme s'il n'y avait que toi d'important. Un grand pouvoir vient avec une responsabilité. Cette même responsabilité que les dieux refusent de comprendre. Tu sais bien ce que leur déni a produit.

Loïc s'avança vers la table devant Many, calmement.

-Tu parles d'un forgeron qui devient prêtre et c'est là que tu as tord. Je ne demande pas au forgeron de changer de métier. Je demande au prêtre d'arrêter de lancer des sermons incitant à la haine et la violence pour guérir les gens et prôner la bonté. Je demande au forgeron de ne pas forger dans le but de tuer mais dans le but de bâtir. Je veux changer le monde, non en plaçant un homme à la place d'un autre, mais en changeant les mentalités du monde. Ce monde est né dans la violence. Telle est sa genèse. Mais je crois que ça peut changer. Si un homme peut devenir un dieu, et si les dieux peuvent disparaître comme il s'est produit chez les salmathèques, je crois que c'est possible de changer ce monde. Seul? Non. Je ne suis pas seul d'ailleurs. Ridicule? Non, je ne pense pas. Invraisemblable? Peut-être. Mais peu importe tout cela.

Tu m'as dit que tu te demandais quelle voie choisir. Tu m'as dit que tu voulais devenir quelqu'un de meilleur. Tu m'as parlé de devenir un homme de bien. Et je t'ai cru, Many. J'ai pensé que si tu avais à choisir entre tes babioles et ta famille, tu choisirais la famille. Que notre amitié valait plus que toutes ces niaiseries. Mais tu monnaies ta loyauté envers nous pour deux anneaux et un bateau. C'est ce que vaut notre vie à tes yeux? Celle de tes frères et de tes amis?

Tu me parles de perspectives, de ne pas juger, etc etc. Bullshit. Le même genre de bullshit que lançait Feldor pour se persuader qu'il était le bon gars de l'histoire alors que c'était un croche qui ne pensait qu'à lui et à ses intérêts. Même bullshit que le pape qui prétend faire le bien en envoyant la main noire semer la terreur et la mort partout sur le continent, en envoyant l'inquisition pourchasser la pensée libre. Personne ne peut changer ton passé. Les évènements qui se sont produit sont écrit dans la pierre. Mais c'est toi qui choisi ce que tu apprends de ces évènements, c'est toi qui forge l'homme que tu deviens. Rien de cela n'est écrit dans la pierre et tu ne peux pas excuser le passé pour le chemin que tu as décidé de suivre. Est-ce que le jugement est mal? S'il est hâtif et rempli de préjugés, s'il est fermé au changement et radical, oui. Mais un jugement n'est pas mal en soi. Juger une situation pour mieux l'appréhender, juger d'une personne pour savoir quoi faire, que penser, ce n'est pas mal. Nous jugeons tous, Many, c'est la nature humaine.

Les escrocs et les manipulateurs, les menteurs et les sophistes utilisent les perspectives à outrance pour excuser ce qu'ils font. "Car au fond, il n'y a pas de mal ni de bien!" Bullshit. Tu me parles d'un monde qui ne l'est pas? Ce monde a du bien et du mal. Le mal a ses raisons d'exister. Les dieux égoïstes qui nous ordonnent de s'entretuer, une enfance difficile, un conflit qui s'envenime. Cela n'excuse pas le mal.

Ainsi, j'ai craché sur Feldor et sa bullshit, j'ai craché sur le pape et la sienne, et sur bien d'autres bandits sous la robe du sage. Pourquoi n'ai-je pas craché sur toi? Te poses-tu la question? Nous faisons tous des choix, je te l'ai dit. Feldor, le pape, Marc, Tyrael et moi avons tous fait notre choix. Toi, malgré tout ce que tu pourras bien dire, je ne crois pas que tu l'aies fait. Tu vas dans un sens et dans l'autre, accumulant du pouvoir dans un but imprécis, prenant chaque opportunité qui s'offre à toi dans quel but? Devenir plus fort. Devenir une légende. Être quelqu'un. Tu places tant d'importance à ce désir que tu ne sembles pas être attaché à quoi que ce soit ni à qui que ce soit. Tu es encore à l'étape où le plus important c'est toi. À l'étape où tu veux devenir quelqu'un parce que tu n'es pas tout à fait toi-même. N'est-ce pas les enfants et les adolescents qui agissent ainsi? Qui veulent forger une identité, devenir de grands héros, mais qui au fond ne savent pas trop ce qu'ils veulent, malgré ce qu'ils prétendent. Il est temps que tu grandisses car tu détiens un pouvoir certain, un pouvoir qui ne peut pas rester dans les mains d'un enfant.

Pourquoi je tente de te "changer", ou plutôt de te guider? Ai-je l'autorité ou la prétention de pouvoir te montrer la "bonne voie"? Non, je ne pense pas, peu importe ce que mes paroles semblent dire. Mais je représente une voie ouverte à toi. Je suis ton frère et ton ami. Rien ne me ferais plus plaisir de me battre avec toi pour une cause commune. Mais dans la voie que tu commences à prendre, je ne peux pas te suivre. Ma voie est choisie depuis si longtemps et je mourrai pour mes convictions. Toi tu forges encore la tienne. Encore récemment, tu es allé sur tes terres qui ne portent plus le nom de Brunyland. J'ignore ce qui en est, mais vous avez choisi emblème et nouveau nom. Chadas. Tout est encore en construction, mais ça se construit. Les fondations, ce n'est pas nous qui le choisi, mais c'est nous qui décidons ce que nous bâtissons. Alors, que comptes-tu construire? Où te diriges-tu? Je veux t'aider à bâtir, mais je le ferai avec les matériaux que j'ai.

Mais dit-moi... Tu fais du chantage à ton frère, vraiment? N'étions-nous pas amis? N'as-tu aucune morale pour me traiter ainsi? Je t'aime franchement, Many, et je serais prêt à mettre ma vie en jeu pour toi. Mais je me demande si c'est réciproque. Si tu as fais ton choix, si tu as choisi la voie de l'égoïsme, de l'avarice et de la trahison, je ne pourrai pas te suivre. Et rien ne me peine plus... Je suis peiné de voir que mes paroles ont été en vain. Je suis triste de voir que tu prends un chemin opposé au mien. Je suis triste de ne pas pouvoir te faire confiance aveuglément en temps que mon frère. Je suis peiné que tu te joues de moi, que tu me trahisses et me fourre dans mon dos. Mais ce qui me peine le plus, c'est que je t'aime sincèrement, mon frère. Nous nous serions tenu ensemble, vainqueurs, riant ensemble, n'ayant jamais aucun doute sur la loyauté de l'autre. Regarde où nous en sommes présentement?

Si seulement je pouvais croire que mes paroles te faisaient réagir... Si seulement je pouvais croire que tu peux faire le choix de faire le bien. Mais je commence à réaliser que tes paroles de vouloir devenir un homme bon étaient des paroles en l'air, des mensonges pour lequel je suis tombé... Peut-être me surprendras-tu? Je commence à en douter.

Donc, pour finir par parler du conflit avec les orientaux... Si tu me parles que tu dois payer tes hommes, que tu ne peux pas y aller de façon bénévole, n'oublie pas que tu as fait un serment de servir Halte et la reine, si cela signifie quoi que ce soit. Ainsi donc, tu es un vassal de la reine, à moins de renier ton voeu. Bien sûr, ce n'est qu'un détail qui n'a au final que peu d'importance pour moi. Je ne te demanderai pas de le faire pour ton devoir envers la reine. Je te demanderai ceci: si tu ne fais cela que pour ton gain personnel, si tu ne fais cela que pour ton ego, n'y va pas. Halte n'a plus grand chose à te donner que tu n'as pas déjà. Mais si tu y vas, vas-y pour les bonnes raisons. C'est ce que je te demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 25
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Ven 14 Sep - 15:50

Many resta assis sur ça chaise.

Si tu veux rentrer dans les détails administratifs ça va me faire plaisir de t'expliquer mais je vais passé....

Tout ce que je t'ai jamais dis, c'est que je voulais rester qui je suis et pas changer pour ce que pense les autres mais changer pour qui je veux être. Tu me mets de la pression pour emprunter une voie, Que selon TOI est la meilleur. Mais tu t'es déjà demander ce que je veux moi? Je veux être quelqu'un, passer ma vie dans un petit village ne me suffit pas. Je avoir des responsabilité autre que seulement arroser mes patates et c'est sur ça que je travail et je suis désoler mais quand on pense trop aux autre des fois, on commence à ce perde soit même....

Tu ne me comprends pas encore et je commence à croire que tu ne saura jamais qui je suis vraiment... Un enfant égoïste à t'es yeux c'est ce que tu pense vraiment de moi... Je n'ai même plus envie d'avoir cette conversation tu sais pourquoi? Je suis venu ici avec une armée de 3000 hommes que j'ai réussit à assembler et entraîner en peu des temps, J'ai bâtit un ville dans lequel des familles, enfants, personne âgée comptent sur moi. j'ai sortis beaucoup d'enfant de la rue, leurs aient donner un toit, à manger, donner des champs pour les récoltes. Mais quand j'arrive, au secours de mes amis, et que je demande 3 choses, qui ne te concerne même pas, et que tout ce qui te viens en tête c'est de me cracher au visage et de m'insulter.

Dans ma vie, je n'ai jamais eu personne qui m'a encourager, seulement pour le fait d'encourager et non pas vouloir des résultat. J'e n'ai pas eu de père qui ma montrer à tenir un marteau, juste pour le faire d'instruire. Toute ma vie n'a été que l'accomplissement à travers des résultats et quand j'arrive devant la seule personne qui pouvais me reconnaître pour ce que je suis, mais non je ne suis qu'un enfant égoïste

Plus que jamais j'avais besoin de toi et tu me laisse tomber.. Si j'aurai voulu vraiment négocier autre que les petits trucs que je demandais, je n'aurai pas amener mes armés ici, juste pour parler, ouvre les yeux. La population de Zalt... à la limite je m'en fiche... mais toi, Sébastian, Hando, Séréna, Anna, Billy et la Reine et bien d'autre, vous défendez un rêve qui vous ai chère et j'accepte cela c'est pour ça que je suis ici. Je me voit mal sacrifier la vie de plusieurs homme, qui sont en autre père de famille... pour aider seulement quelques personnes c'est ridicule...

On n'a sérieusement pas la même perceptive du chantage.... Je ne t'ai rien demander.. personnellement... Rien. Et toi tu balayes mes soldats du revers de la main.. tu condamne des milliers de personne seulement pour une question personnel. Tu fait des choix qui ne te revienne pas..... Comme je disais si j'aurai vraiment voulu négocier je n'aurai pas amener tous ce monde juste pour parler. j'étais ouvert au négociation, ce qu'on a fait et avons trouver un terrain d'entente... Vraiment c'était si difficile pour toi? Dans la vie on a rien pour rien... Je suis tanner que tous le monde ce croit tous permis avec moi.. combien de trucs j'ai donner sans rien demander en retour? plus que n'importe qui dans le village... Je crois qui était justifier que je demande une rétribution.. mais je ne te le demandais pas a toi... vois tu la différences.

Parlant de celle-ci. il est rare que dans la vie, j'agit sans raison. plus que jamais j'ai besoin de ses anneaux. car j'ai des épreuves a affronter qui demande que je sois a mon meilleur, Je dois tout faire pour être préparer à tout ce qui pourra ce placer sur mon chemin. Je comprends qu'on ne peut pas tout avoir dans la vie, mais quand on veux vraiment quelque chose dans la vie, il faut foncer et prendre tout les moyens pour réussir. Surtout quand on a les moyens de le faire....


Many fit un soupir et continua

À chadas, tous me reconnait comme étant leurs seigneur, tous me regarde avec admiration mais celle que je veux vraiment ne le fait pas.. tu ma appris une chose aujourd'hui... Ne cherche jamais à satisfaire les autres, ils en demanderont toujours plus... telle être humain, je pense.

je n'ai pas voulu te faire du chantage mais ces anneaux, que pour toi semble tellement futile, seront pour moi peut être la différence entre la vie et la mort.
C'est pour ça que je voulais les avoirs.

Tout ca aurai pu ce régler très vite dans le sourire mais tu a vu de la trahison ou il en avait pas et c'est plutôt ça que je voulais te faire remarquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Ven 14 Sep - 18:33

Loïc écouta son frère avec attention.

-Tu n'as pas compris. Je veux que tu emprunte une voie, non ma voie nécessairement, mais une voie parallèle, un voie par laquelle nous pourrons voyager ensemble. La meilleur selon moi? Non, je ne veux pas que tu emprunte ma voie. Je veux que nos voies soient compatibles. Pour ce qui est de se perdre soi-même, non, je ne crois pas qu'en pensant aux autres on se perd. Pas quand on sait qui on est, pas quand on sait quelle est la voie que nous suivons.

Que veux-tu de moi, toi? Que je t'encourage? Certes, je le peux. Que je te reconnaisse pour qui tu es? Certes. Mais si tu es un escroc, un bandit du même genre de Marc, penses-tu que je puisse approuver? Cela ne change pas mon amour, Many, c'est pour cette raison que je réagis avec tant de fureur! Si tu n'étais personne pour moi, je m'en ficherais, je te traiterais comme j'ai traité les autres avant toi. Tu voulais d'un père. Un père qui est fier de toi, qui t'encourage, qui veille sur toi. Mais un père, ça punit aussi quand tu fais des choses mauvaises. Un père qui t'aime a des attentes de toi aussi. Et ça tu ne connais pas ça non plus. Je ne suis pas ton père mais ton grand frère. J'ai des attentes et je te dis ce que je pense franchement quand tu fais des choses mauvaises. Je ne peux pas te punir et je n'en ai pas envie. Néanmoins, te reconnaître pour qui tu es ne veut pas dire d'accepter tout ce que tu fais.

Pour ce qui est de te laisser tomber, dis-moi: en quoi as-tu besoin de moi? M'en as-tu simplement fait part? Suis-je devin pour savoir que je dois t'aider? Ce que j'ai vu, c'est que JE me suis retrouvé à commander une poignée d'hommes contre l'orient, alors que nous n'avons pas de nouvelles du général en charge de commander les troupes. Une tâche colossale se tient devant moi. Tu viens avec ton armée. J'ai cru que tu venais m'aider alors que j'avais besoin de toi. Tu me dis que tes hommes ne vont pas mourir pour une cause qui n'est pas la leur. Certes. Si tu nous demandais de l'or pour rémunérer tes hommes d'accord. Mais tu demandes quelque chose qui ne les bénéficient pas. Tu demandes quelque chose que tu veux personnellement, pour ton gain personnel, depuis longtemps, et que tu sais bien que nous ne pouvons pas t'offrir. En arrivant en demandant les anneaux, tu voulais que nous fassions quoi? Qu'on ordonne à Ramond de te les donner? Tes demandes étaient absurdes. On ne commence pas des négociations en demandant des absurdités comme ça.

Que tout soit permis avec toi? Vraiment? Te crois-tu exploité, sérieusement? Ridicule. Je n'ai rien sur moi, donnant mon cent pour cent sans jamais demander en retour, alors que des voleurs s'en vont avec les récompenses. Combien de choses as-tu obtenu pendant que je faisais couler mon sang à tuer des créatures? Tu le sais surement mieux que moi. Si tu as donné beaucoup c'est que tu possèdes beaucoup plus que n'importe qui. Billy, avec des moyens moindres et une attitude de marchand (on a rien pour rien), a malgré tout su donner généreusement. Ne fais pas ta victime qui a tellement donné.

Ne viens pas me faire la morale sur le fait "qu'on en demandera toujours plus". Je n'ai jamais demandé qu'une chose de toi, tu le sais. C'est le fait que tu prétendes vouloir me l'offrir et me prouve le contraire qui me fâche. Mais tu ne peux pas vivre simplement pour satisfaire les autres, non. Crois-tu que c'est ce que je fais? Tu sembles modeler tes convictions pour justifier tes actions alors que les convictions servent à guider nos actions.

Loïc soupira. Non, il ne convaincrait pas son frère. Nul besoin d'être prophète pour comprendre ça.

-Qu'importe l'admiration qu'on te porte ou non! Qu'importe ce que les gens pensent! L'important c'est de faire ce que l'on juge faire de bien. Celle dont tu veux l'admiration préférerait surement ta franchise que tes exploits ou tes armées!

Quant-à moi, je suis prêt à t'aider. Si tu as besoin de moi je suis là pour toi. Mais je ne te demande qu'une chose. Peux-tu me dire que tu me l'offres? Tu me parles de tes idées, tu me parles de tes armées, de tes ambitions. Mais tu ne me répond pas. Tu ne me dis pas ce que je veux réellement savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 25
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Ven 14 Sep - 19:18

Puis ce fut a don tour d'écouter et il répondit.

Dis moi au plus profond de toi que tu savais que ça n'allait pas arriver? Tu savais qu'un beau jour on en viendrai à ca .

Tu veux savoir dis tu? La vérité c'est que je ne fais pas confiance à personne, sauf Marc...

Pourquoi, pense tu que je voulais une lettre écrite du pardon de la Reine? Il y a des chose que tu comprends pas et que tu ne pourra jamais comprendre, à cause de ta position familial et à cause, justement de tes convictions, Alors que t'en prit vient pas me poser des questions auquel tu ne peux avoir les réponses et lesquelles je ne suis pas près, pour te les donner.

Je suis seulement déçu que, sachant ce que ça représentait pour moi, tu m'i simplement cracher dessus. Je ne changerai pas parce qu'on ne me dit de le faire mais parce que je le veux et pour l'instant je ne le veux pas. Alors arrête d'essaye. Qu'elle commandant que je ferai si je changerai d'idée comme le vent qui tourne. C'est comme ça que je vis et je m'excuse de ne pas remplir tes espérances mais c'est comme ça, je peux rien faire

Many enroula la carte sur la table.


Je ne sais pas pourquoi tu es venu, en fait. Tu va les avoirs mes soldats et dans un sens, tu les as toujours eu. Je te ferai parvenir une liste de mes troupes demains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Préparation des défenses   Ven 14 Sep - 21:12

Loïc regarda au sol en silence. Il eut un sourire navré.

-Je ne peux pas dire que je ne le savais pas. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir espoir.

Puis le chevalier leva les yeux vers Many.

-Je suis venu pour parler franchement avec toi. Pas pour tes soldats. Je suis venu pour clarifier les choses. Il y a des choses qu'on ne pourra jamais comprendre de l'autre il semblerait. Je voulais savoir si je pouvais avoir confiance en toi. Tu ne peux pas me répondre. Mais tu m'en as dit pas mal. Et je suis désolé que tu te sentes ainsi.

Loïc se retourna pour partir, lentement.

Un jour, tu vas devoir apprendre à faire confiance. Entre-temps, nous avons un monde à sauver. À demain mon ami. Si tu n'as pas encore compris pourquoi je suis venu, alors tu n'as pas encore compris qui je suis et ce pour quoi je me bats. Mais j'ai encore espoir en toi. Un jour tu trouveras la force de laisser entrer la confiance, l'amour dans ton coeur.

Lançant un dernier regard derrière lui vers son frère, il sourit.

-Je suis un idéaliste peut-être... Un détail que je ne suis pas encore prêt de changer.

Il sortit, retournant à ses objectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparation des défenses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparation des défenses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réparation leurres souples
» Préparation physique pour une randonnée
» préparation physique (1h15) sur demande !!!
» Bordeaux Sète en guise de préparation
» Préparation physique .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: