Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aurée du village

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 1:51

Uther se couchait et Zora en profitait pour se lever gracieusement dans le ciel, le teintant d'une lueur rose-orangée.

Ce qui semblait être une jeune femme aux oreilles pointues regardait autour d'elle, essayant de retrouver son chemin dans ces bois sombres et enneigés que pouvaient être ceux du royaume de Zalte... Pourquoi avait-elle donc acceptée cette mission, si c'était pour se perdre dans un bois? Généralement, elle aimait bien se promener en forêt, mais celle-ci semblait un peu trop sournoise à son goût. Comme si... Des choses étranges s'y produisaient.

Mais bon... Elle devait trouver ce village de Marée-Court. Étant donné le peu d'animaux qu'elle avait rencontrée, elle ne pouvait logiquement pas demander son chemin... Les oiseaux émmètants les plus fidèles renseignements, elle se donna comme mission d'en trouver un avant la fin de la journée, histoire de vérifier si elle était toujours dans la bonne direction.

Arrivant à l'aurée de la forêt, appercevant (enfin!) un feu de camp à l'horizon, tout compte fait, son sens de l'orientation n'était peut-être pas si nul que ça...

Perdue dans ses réflexion, elle fut brutalement ramenée à la réalité par un projectile d'origine inconnu qui venait de s'abattre à l'endroit où se trouvait son épaule 2 secondes plus tôt. Lâchant son sac, elle effectua une roulade et essaya d'en déterminer la source... Entre le village et elle se trouvait un homme aux yeux rouges. Qui pointait son arc vers elle. Se redressant, sortant son épée, elle annonça en langue commune d'une voix sarcastique :

- Est-ce donc cela l'acceuil chaleureux que vous annoncez aux voyageurs?
Revenir en haut Aller en bas
Russ Berwolf
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Moi ? Asile ? NON !!!
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 2:13

Feldor était dans le village, à s'occuper des paysans qui venaient de parts et d'autres de la contrée pour faire aller le marché local. Il donnait la bénédiction à un, expiait les péchés d'un autre, sermonait de temps en temps. Malgré le froid présent cette journée, il ne voulait pas participer à la discution qui avait lieu dans l'auberge. Selon lui "il y avait suffisament de personne qui s'occupait d'entendre le pauvre adolescent."

Il se promenait proche de la cabane des marchands et la forge lorsqu'il entrevu une personne se débattre contre une autre personne. Au début, Feldor pensa que c'était encore un orientaux qui ce fesait attaquer par un brunicien ou par l'empreure d'orient....ou vice-versa. Cependant, il entendit une voix qui n'était pas familière aux orientaux ni aux bruniciens...il faut dire que le nombre de femmes qui fesait parti de leurs groupes respectif se résumait à zéro. Alors il se concentra plus pour voir qu'es que cela pouvait bien être. Il remarqua alors que c'était une femme avec une épée qui se battait contre un individu aux yeux rouges.

Il alla alors tout de suite a l'auberge et dit:

Monsieur Foster, Ectalion, Marc ! Venez vite ! Une personne se fait attaquer juste à coté dans la plaine !

Après cela, il sorti sa bible, alla a la cabane des médecins où il avait laissé son marteau....oui son marteau et non la sainte pelle de l'inquisition zoracienne. Puis il attendit de voir si ces gens qu'il pouvait nommer "camarades d'armes" allaient l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 26
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 4:05

Many était en train de laver un verre et de parler avec le garçon quand feldor cria dans l'auberge. Many laissa tomber son verre et courru chercher sa dague.

Many dit à haute voix:

Hey merde, je l'ai mise ou? elle peu pas être bien loin.

Many la trouva enfin, mais il avait pris un retard non négligable. Many décida de prendre un autre chemin,tout aussi rapide mais qu'une fois rendu, il serait derrière la menace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 6:44

Alors que le noble se préparait à partir de l'auberge, Loïc se dit qu'il en avait assez vu. Ces paysans l'attristait. Ils étaient aveugles, et n'écoutaient pas la voix de la raison. Il n'avait rien d'autre à dire au noble. Pas besoin d'envenimer le problème. Puis il entendit la voix de monsieur De la Tour qui l'appelait, et se retourna vers lui. Il venait de courir jusqu'à l'entrée de l'auberge pour le chercher, lui et les autres. Sans attendre, le prêtre alla à la cabane chercher son arme. Loïc était déjà, comme toujours, prêt au combat. Il devança Feldor pendant qu'il s'occupait de prendre le marteau.

-N'attendons pas une seconde!

Loïc fonça aux devant. Il vit les gens à laurée de la forêt. Cela prendrait déjà un certain temps de se rendre. Il commença à courir. Il se retourna voir si quelqu'un d'autre que le prêtre le suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 18:05

Feldor pénétra dans l'auberge pendant que Marc aiguisait une de ses dagues, les armures de nos jours étaient vraiment agaçantes. Poussant un soupir, il decida de remettre cela a plus tard. Il sortit dehors et se fondit dans les ombres attendant un moment propice pour frapper. Qui sait peut-être que quelqu'un mourrait noblement au combat?

En passant près de loic et de Feldor, il leur toucha une épaule pour signaler sa présence.

Un peu plus loin il vit Manny qui se dirigeait dans le dos de l'enemi. Mais qui frapper? L'elfe ou l'humain? Marc attendait la réaction de son évêque.


Dernière édition par Namatheros le Jeu 17 Déc - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 18:52

- Vous n'êtes pas la bienvenue, Dal Salan. Annonça l'homme. L'île ne veut pas de vous... Retournez d'où vous venez, ou vous mourrez. J'en fais la promesse.

L'elfe haussa un sourcil, perplexe. Puis souria.

- Si vous ne vouliez pas de moi, pourquoi m'avoir fait mandée? Cela ma parrait quelque peu contradictoire. De plus, je doutes qu'il soit dans l'interet du village et de ses habitants que je retournes d'où je viens.

- Qui vous dit que je parles au nom du village? Annonça l'homme avec un sourire de carnassier. Oh. Il avait de très longues dents. Devrais-je considérer votre réponse comme étant un acte de négation?

- Peut-être. Puis, remarquant 2 personnes qui couraient vers elle (Loïc Foster et Feldor), demanda : Des amis à vous?

Pendant que l'homme se détournait en marmonant pour faire face aux deux hommes qui couraient, elle remarqua qu'une lueur rougeâtre se formait dans la main de son interlocuteur.

- Attention! Couchez-vous! Cria-t'elle en direction des 2 hommes 1 seconde à peine avant qu'un éclair rouge ne fuse dans leur direction.
Revenir en haut Aller en bas
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 19:28

Une flèche partit d'un des arbres. Elle atterrit à environ un mètre des pieds de l'homme magicien, suivit de près par une autre flèche.

Des grondements sourd se font entendre depuis la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 20:44

Loïc s'avançait rapidement vers la scène, et ce fut alors qu'il vit une lueur rouge se former. Entendant l'elfe les mettre en garde, il ne perdit pas une seconde. Il poussa Feldor dans un faussé, et sauta à terre. Il sentit l'éclair passer très proche d'eux. Loïc grinça des dents en sentant la brûlure sur son bras gauche. Puis se relevant, il dit à Marc qui les avait rejoint et à Feldor

-Soyons prudents! Les choses ne sont jamais simples en ces terres...

Une flèche sortit du bois, puis une autre. Un des sauvages surement. Loïc était bien content de savoir qu'il pouvait leur faire confiance pour les aider. Il commença à avancer à nouveau, profitant de cette distraction, cette fois en marchant rapidement, restant prudent de ne pas recevoir un autre tour du sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 26
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 15 Déc - 21:35

Many arrive en possiton à enviorn 15 mètres de la cible. Many releva sa manche près a intervernir. cela fesait longtamps qu'il n'avait pas eu cours à la magie, mais il savit que celle-ci ne lui ferais pas défaut. Many pris une grande respiration en attendant la suite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 1:26

Soulagée de voir que les deux hommes n'avaient rien, autant que de voir qu'ils n'étaient pas venus en renfort pour l'homme, l'elfe remarqua soudain 2 ombres venant dans sa direction. Deux autres hommes, à en juger leur allure. Que celui aux yeux rouges ne semblait pas avoir remarqué. Étant donné que celui-ci semblait prêt à recommencer sa charge magique contre l'homme qui n'était pas dans le fosé (Foster), la jeune femme s'élança, bondit et poussa violement le sorcier sur la droite, faisant dévier son tir.

- Si c'est moi que vous voulez, laissez les autres tranquilles! S'écria-t'elle en rengainant son épée. Je vous promet de vous suivre sans rechigner.

Ce dernier la regarda, perplexe.

- Tu m'offres ta vie de ton plein gré pour sauver la vie de gens que tu ne connais même pas? Je dois avouer que cela m'impressionne quelque peu, et que tu sembles reconnaitre plus fort que toi. Bien. Je ne te ferai donc pas souffrir inutilement dit-il en souriant de toutes ses dents en levant son épée.

Élenwë ferma les yeux, comme pour accepter l'inévitable, puis souria en les rouvrant. Croisant ceux de son adversaire, elle lui annonça :

- Vous devriez mieux choisir vos ennemis, mon cher.

Marc venait d'asséner un violent coup de dague au sorcier en s'approchant subtilement derière lui. Criant de douleur, l'homme aux yeux rouges se retourna vers le jeune homme et de rage le propulsa par terre.

Pauvre idiote, lança le sorcier en se retournant vers la jeune femme puis en la gratifiant d'une giffle magistrale qui la fit tomber elle aussi. Ne sais-donc tu pas à qui tu as à faire?
Revenir en haut Aller en bas
Russ Berwolf
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Moi ? Asile ? NON !!!
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 1:38

Feldor se releva du fossé, un peu sonné mais correct. Foster venant peut-être tout juste de lui sauvé la vie. Il reprit sa bible de la main gauche et son marteau de la main droite. Il rangait sa bible dans sa ceinture et il brandi le bras gauche dans les airs. Puis il commença a incanter:

PAR ZORA ET PAR LA TRÈS SAINTE GUILLIANE !!!! ÉCOUTEZ MES PAROLES !!!!


Puis sa main gauche commença à briller...

CHATIE CETTE ÊTRE MALÉFIQUE Ô GRANDE ZORA ! TOI MA DÉESSE DU SOLEIL ! BRÛLE LE DE TA SAINTE LUMIÈRE ET QU'IL PORTE AINSI LA MARQUE DE TON COUROUX !


Puis faisant un pas vers le mage aux yeux rouges, il pointa sa main gauche alors rempli de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 2:17

Se tournant vers le '' petit Prêtre de Zora '', selon lui, le mage fit apparaitre un bouclier de feu qui absorba le rayon de lumière divine.

- Monsieur de la Tour, vous ne devriez pas vous mèller de choses qui ne vous regardent guère, si vous ne voulez pas y laisser votre misérable peau. Annonça-t'il en propulsant Feldor de nouveau dans le fosé avec une décharge paralysante.

Pendant ce temps, l'elfe, qui commençait sérieusement à en avoir ras- le-bol du machin aux yeux rouges, la giffle ayant un peu fait débordée le vase, elle se releva et poussa un hurlement de loup. Comme un appel.

Des hurlements répondirent en écho, provenant des bois environnants. Une meute de loups approchait en courant. Le vent se levait.

Un homme sortit soudainement d'un arbre voisin puis couru vers elle. Se transformant d'un bond en cougar, il rugit puis sauta sur le dos du sorcier, labourant son torse de ses griffes. Ce dernier lança le chaton un peu plus loin, hurlant de rage (surtout de douleur, en fait), mais semblant être affaiblit par ses blessures ensanglantées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 2:49

Misselulu avait vu Feldor, appeller ses copains, et eux, sortir de l'auberge à toute allure. Sa l'avait intrigué, mais il se dit que c'était surment encore un autre dormeur.
Le vacarme résonnait même à l'intérieur de l'auberge, Misselulu assis à sa table, ranga son livre. Puis il sortit tranquillement, juste à temps pour voire le bouclier de feu autour du mage. Il s'exclama :

WOA! C'est très interessant ça.

Il applaudit brievement, s'assit par terre.
Puis sortit son livre de son sac. Et se mit à le lire tout en essayant d'écouter la conversation de plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 2:52

Les échos de cette bataille eu tôt fait de parvenir aux oreilles d'Ecthelion. Cela faisait un moment qu'il avait laissé tomber son armure de métal qu'il avait juger trop encombrante pour l'hiver. En peu de temps il arriva sur les lieux. Feldor venait de se faire propulser dans le faussait par il ne savait trop quoi. Ecthelion décida d'attendre un moment. Cet homme devait être dormeur, comme toujours, mais lequel?

Quand il entendit les loup approchés, il se dit qu'il était temps d'agir. Il sorti sa lame et attendit. Quand l'homme-cougar attaqua, Ecthelion prit son élan. Il courut vers l'homme aux yeux rouges dans l'intention de lui asséner un coup d'épée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 3:21

Un de ses congénaires elfique s'élançait dans sa direction, épée au poing. L'homme aux yeux rouges se détourna du chaton et évita la coup d'épée qui aurait pu lui être fatal. Attrapant l'elfe (Echtellion) par la gorge, il parti d'un rire sadique et mordit sauvagement ce dernier au cou, s'abreuvant de son sang (2 pts de dégats).

Profitant de la distraction qu'avait créé le cougar, voulant aider son congénaire en difficulté, Élenwë s'élança épée au poing et frappa violament le vampire dans le dos, qui lâcha Echtellion. Ses plaies se refermaient. Il la prit également à la gorge et lui annonça :

- Attends un peu que j'en ai fini avec toi...

Remarquant un pendantif brillant autour de son cou, se rapellant qu'elle avait lue quelque part que celui-ci accordait immunité solaire au vampire qui le portait, elle gargouilla au cougar qui la regardait :

- Son collier! Arrachez-lui son collier!

Elle commançait sérieusement à manquer d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 3:26

Une main sur le cou, Ecthelion se leva le plus vite possible pour attraper le collier. Il perdait beaucoup de sang et s'il ne se dépêchait pas d'arracher le collier il pensait bien qu'il allait finir par perdre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spiritus
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 19
Localisation : au coeur du cimetierre
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 3:36

Le lancer du sorcier le fit valser dans les airs. Il aimait la sensation et atterrie avec toute sa grâce sur ses quatre pattes. Il était une dizaine de mètres plus loin mais en 3 bonds, il était encore dans la porté du monstre. Le monde bougeait lentement, peut-être a cause de sa vitesse, mais se n’était pas sa priorité. Il y avait trop de monde proche de la forêt. Et en plus, la nuit ne les bloqueraient plus s’il venait dans les bois. Il bondit le plus haut qu’il pouvait et fut submergé de la douce lueur de Zora qui frappa son poil lustré d’une couleur doré. Il avait agi avant que quiconque puisse bouger. Quand il commença a redescendre, il retomba dans l’ombre et pris prise dans le corps du monstre. Sa mâchoire se referma dans la chair fraîche du cou comme il le faisait avec l’elfe et brisa son collier qui tomba. Le goût tellement exquis du sang n’arriva pas à sa langue et il se décrocha du corps en regardant étrangement l’homme qui mordait celle qui parlais sa langue. Il souleva le collier avec sa queue et le lança dans les airs avec une telle force qu’il disparue des yeux du monde. La surprise de la morsure l’avait fait lâcher l’elfe femelle et il s’était retourner pour trancher la personne derrière. Sa lame passa au dessus du couguar et il fut déséquilibrer en frappant tyrael. Le fauve poussa au même moment l’attaquant, celui-ci tomba sur le sol laissant tomber son arme et bousculant la nouvelle. l'animal embarqua sur son corps et lui lacéra le visage d’un fort coup de patte le défigurant, il n’y avait pas de rage, mais seulement l’ancien désir de goûter à se nectar si doux qui le poussait à ouvrir tout son torse et laisser paraître le cœur. La créature avait les yeux fermer et semblait inconsciente, son cœur au contact de l’air avait sembler arrêter de battre. La morsure dans se dernier contredis l’idée, il était dur et froid. Les yeux s’ouvrirent et le rouge de ses yeux brilla de malveillance. Sans même se dégager, il prononça d’une voix caverneuse :

- je ne puis mourir, je suis déjà mort!

Il repoussa l’animal quand le collier refit apparition dans le champ de vision du monde en reflétant la lumière de Zora. Tous le voyait redescendre a grande vitesse, mais avant que personne ne pu penser l’atteindre, un aigle surgit de la forêt et le saisi dans ses serres et disparue à nouveau presque aussitôt dans la forêt laissant un doute sur la série des évènements, le couguar et les loups n’étaient plus la, aucun son ne venait de la forêt. Le corps mutilé du monstre se levait avec difficulté rappelant la véridicité des derniers faits. L’elfe femelle se détournant de la forêt ou l’aigle avait disparue remarqua une silhouette qui marchait avec un objet brillant dans les mains.


Dernière édition par Gnas Ud le Mer 16 Déc - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fegn.bbactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 3:45

Loïc vit les évènements se passer à une vitesse folle autour de lui. Quand Ecthelion fut blessé, Loïc pensa à le sortir de là, mais déjà l'elfe se relevait, prouvant sa ténacité. Loïc vit la bête se relever avec difficulté. C'était le moment d'en finir. Il fonça au combat, balançant furieusement son épée à deux mains dans les airs, et donnant un puissant coup sur l'épaule de la créature. Puis, sans attendre la réaction de son adversaire, il fit un saut pour éviter sa possible contre-attaque. Les créatures de la forêt avaient été des plus utiles. Il était prêt à redonner un autre assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betadam Croneon
Maître
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 27
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 3:53

Tyraël, qui revenait d'une de ses tournés mensuel dans les terres environnantes, arriva en vue du village au momment même ou le combat commenca. Dès qu'il s'apperçut que c'était une femme qui se fesait aggresser, il se mit à courrir de toute ses forces. Il assista au déroulement du combat durant sa course et il arriva just à temps pour entendre le vempir déclarer qu'il ne pouvait mourrir. Alors, Tyraël s'écria "Même si tu ne peut pas mourrir, on peut toujours t'empècher de nuire!" En disant ces mots, il se fendit en visant le coup du vempire dans l'intention de le décapiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 4:27

Le vampire l'attaque du chevalier de Zora en la bloquant avec son épée, repoussant ce dernier un peu plus loin. Se redressant, il annonça :

- Laissez-moi l'elfe et je vous laisserai la vie sauve à tous. Défendez-la et vous mourrez tout comme elle. Je vous laisse le choix, décidez-vous. Vous vous attaquez à trop fort pour vous, pourquoi défendre une parfaite inconnue?

L'elfe, qui avait remarquée un homme marchant avec un objet brillant dans les mains à l'aurée de la forêt, se dit que ce dernier tenait sans doute le médaillon. Si celui-là avait été enlevé à son propriétaire, pourquoi ne se passait-il rien? Pourquoi donc le vampire, étant toujours exposé à la lumière, ne se tordait pas de douleur par terre? Réfléchie, Élenwë, réfléchie! Qu'avait-elle donc apprise sur les médaillons de lumière? Cela semblait si loin dans son esprit... Destr... Destruction de l'artéfact pour anhilation du pouvoir complet! C'était ça! Se tournant vers la personne marchant avec le pendantif, elle cria :

- Détruisez-le! Détruisez le médaillon! C'est le seul moyen de le tuer!

Le vampire s'élança vers la forêt, décidé à ne pas mourrir de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Tafik
Maître
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 26
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 5:22

*Au même moment Akki sortait de la forêt n'ayant pas du tout conscience des événements qui ont eu lieu. Mauvais endroit au mauvais moments. Il jonglait avec un anneau qu'il avait trouver avant l'automne, une branche de bois et d'autre truc futile qui se trouvait dans la forêt. Il avait sur lui une épée dans son foureau et un bouclier facilement accessible. Essayant vainement de siffler, il sort de la forêt tout près de la direction du vampire. Même trop prêt, Akki (le gobelin) dévisage la créature en se disant, «C'est qui?»*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 16:23

Marc qui venait de se relever après avoir été envoyer valser au loin en avait ras-le-bol des maudites créatures qui hantaient les forêts. Maugreant un par bruny et Zora.Il fit reapparaitre sa dague dans sa main et plongea vers la jambe du vampire pour lui trancher le talon d'achille. Qu'il essaye de courir après ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betadam Croneon
Maître
avatar

Nombre de messages : 375
Age : 27
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 19:16

Au même moment, Tyraël, encore un peu sonné de s'être fait repousser aussi violamment, se resaisit et s'élanca sur le vampir en criant "POUR ZORA!!". Il sauta sur le monstre bouclier en avant, et le percuta de toute sa force dans l'espoire de le désiquilibrer et de le faire tomber ou tout du moin, le ralentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 21:33

L'elfe se tenait derière le vampire, qui faisait face au guerier de Zora, avançant le plus lentement et le plus silencieusement possible. Levant son épée bien haute, elle pria interieurement pour que celle-ci ne dévie pas de sa trajectoire.

Tyraël s'élança vers le vampire mais ne vit malheureusement pas Marc, qui allait justement réussir à trancher le talon d'achille de l'homme aux yeux rouges et le percuta de plein fouet, les deux hommes allèrent rejoindre le prêtre dans le fosé mais se relevèrent rapidement le plus dignement possible,

Marc foudroyant son compatriote zoratien d'un regard qui semblait vouloir dire '' Pourquoi est-ce qu'il fait toujours une gaffe, zorastie? ''
Feldor se relevait également, sans doute décontenancé d'attérir aussi souvent dans le même fosé.

L'elfe, quant à elle, avait été propuslsée au sol (encore...) par l'impact de Tyraël. Elle roula sur elle-même et se retrouva tout près de monsieur Foster.

- Cela arrive souvent, par chez vous? Lui demanda t'elle sur le ton de la conversation.


Dernière édition par Elenwë Dal Salan le Mer 16 Déc - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 16 Déc - 21:37

Marc voyait rouge

TYRAEL ENCORE ET TOUJOURS TYRAEL!

Levant les yeux vers le vampire, il tenta de voir si il y avait une chance de le rattraper? Peut-être que Manny le ralentirait. Une fois cette altercation terminer, il executerait l'incapable une bonne fois pour toute. Premièrement, Archibald et maintenant ÇA?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aurée du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aurée du village
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurélien SALMON à Limoges
» Reportage TV sur Aurélie Dupont
» Aurélien, nouveau record : 52,074 km dans l'heure
» Soutien à Aurélien...
» Coucou ! C'est Aurélie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: