Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aurée du village

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 29 Jan - 21:09

*Allons, ne me dites pas qu'après 170 ans, vous ne vous êtes pas habituée à être une femme et à attirer les hommes! Ne voyez-vous pas l'intérêt que vous suscitez chez certains?*

Elle répondit du tac-au-tac:

*J'ai beau avoir 170 ans, les seuls hommes que j'ai cotoyée avaient déjà une compagne ou étaient mon père et mon frère. Sinon... Disons que je n'y prêtait pas trop attention... J'ai toujours préféré les livres. Eux, au moins, ne disparaissent pas au bout d'un moment pour ne plus revenir. Alors, oui, tout ceci est nouveau pour moi.*

*Désolé si cela vous gène, mais il m'est plus difficile de ne pas penser que de ne pas parler. À ce propos, je vous conseille fortement de ne dire à personne d'autre votre talent mental. D'autres risquent de ne pas apprécier qu'on fouille dans leur secrets, et j'ignore de quoi ils seraient capable. De plus, votre don vous sera plus utile si les autres n'en savent rien. Et vous connaissez le dicton "ne dites pas à votre ami ce que vous voulez garder secret à votre ennemi". Un secret est toujours mieux gardé pour soi, mais je vais faire honneur à votre confiance et n'en dire mot à personne. J'espère que vous ne direz pas les miens, vu que je ne peux rien vous cacher.*

Petit soupir de la part de la dame :

*Non, vous êtes le seul à qui, pour le moment, je comptes en parler. Car vous aviez déjà des doutes, et je sais que je peux vous faire confiance. Quant à vos secrets... Sachez que je ne peux aller les chercher dans votre tête, mais bien tout simplement les prendres quand ils pasent. Dans un cas comme dans l'autre... Vous n'aurez qu'à m'enterer sous un lilas. J'ai toujours aimée ces fleurs...*


Elle avait envoyée la dernière phrase sous un air comique, la terminant par un clin d'oeil.

-Elenwe être parti en courant directement vers vous. Peut-être vous pouvoir répondre mieux que moi.

Puis, il le détailla de la tête au pied avec un sourire hilare auquel la jeune femme se joint:

-Peut-être aussi que vous devoir pensez à habiller avant de cesser d'hiberner comme l'ours. Naka... Je marchais avec elle, pour répondre à questions. Et être tomber sur vous (sans manteau) coucher dans la neige.

C'est en riant sincèrement qu'Élenwë proposa aux deux hommes d'aller dans l'auberge. Et son sourire n'étais que plus heureux car Naka venait de l'apeller par son prénom, et ce, pour la première fois.

- Allez, Foster! Il ne faudrait pas que Marée-Court ne perde l'un de ses brillants soldats pour cause d'une vilaine grippe!

C'est en riant tous les trois que Naka, Foster et Élenwë se dirigèrent vers l'auberge.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 4 Fév - 16:33

Élenwë marcha un momment vers la forêt de manière silencieuse.

Puis, fatiguée de devoir se creuser un chemin dans la neige malgré son faible poid qui ne la faisait renfoncer que très peu, elle s'assit en tailleur dans la neige dont elle ne sentait pas le froid.

Elle ne pleurait pas, trouvant qu'elle ne l'avait que trop fait au cours des derniers jours. Pleurer ne servait à rien, de toutes façons.

Se couchant sur le dos, elle admira les étoiles. Se remémorant une conversation eue avec un être cher.

- Tu sais, Zora est, selon moi, la plus grande des déesses. Lui avait-il dit.

- Pourquoi donc?

- Penses-y, un peu! Terra ne peut exister sans soleil, Uther ne peut être vu sans lumière, car la lune n'est qu'un reflet du soleil, et Éode est une étoile. Comme Zora. Les autres dieux n'existent que parce qu'ils n'ont d'actions que sur les êtres vivants, qui n'existeraient plus sans soleil.

- Oui. Mais Éode est le dieux des étoiles, donc, étant donné que Zora est un soleil, une étoile par définition, Éode est suppérieur à Zora.

- Ta logique m'étonnera toujours.

- Je sais.


Elle se prit à sourire toute seule, mais ce dernier s'effaça bien vite. Jamais elle ne reverait l'homme avec qui elle avait déclarée tout cela. Donner son coeur à quelqu'un était une chose risquée. Surtout d'où elle venait. Mais à quoi bon vivre sans amour? Comme elle avait été naïve de penser tout cela. Jeune. Et naïve.

Puis elle apperçut l'esprit s'envoler vers la forêt avec une âme enchainée. Elle voulut lui courrir après, lui dire de la relâcher, mais, comme la dernière fois, arrivée à la lisière de la forêt, elle put voir l'Ombre noire et ses esprits maléfiques avancer vers elle.

Son bras s'allongea soudainement, puis disparut. Elle s'éleva dans les airs pour retomber un peu plus loins. Certains arbres disparurent, laissant place à du néant. D'autres grandissaient ou rapetissaient. Ceux qui la regardaient de l'extérieur pouvaent comprendre qu'elle était sujète à des allucinations. Elle recula en se tenant la tête entre les mains, et dès qu'elle sortit de la forêt, les mauvais esprits la laissèrent tranquille.

Tombant à la renverse, elle décida qu'il serait plus sage pour elle de rester couchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 1:02

[Après l'auberge, p. 26]
Spoiler:
 

Loïc fulminait alors qu'il marchait vers la plaine. Il observa le chaman se diriger vers la forêt avec Naka. Tous les évènements de la journées avaient pesé lourd sur la conscience du guerrier. Chaque fois que quelqu'un de nouveau arrivait au village, c'était voué à apporter son lot "d'excitation".

Loïc s'assit par terre, commençant à méditer, à sentir les énergies autours de lui. Sentir la vie tout autour de lui le calmait. Quelqu'un qui côtoyait la mort tous les jours comme Loïc avait besoin d'un moyen de contrôler tout ce que cela animait en lui. Nao l'entourait, il pouvait le sentir. Il était capable de manipuler cette énergie fondamentale bien mieux qu'à ses débuts.

Il était beaucoup plus conscient de se qui se produisait autour de lui qu'autrefois, et finalement son coeur fut vidé de sa colère. Tant de gens mourraient. Et bien plus encore allaient mourir. Mais le guerrier ne laissa pas le désespoir le prendre. La vie était une spirale où la mort n'était pas une fin. Ou du moins, c'est ce qu'on disait.

Le temps passa, et il se réveilla de sa transe. Il n'avait pas froid, pas vraiment du moins. Il resta assis, reposé. Puis il commença à réfléchir. Vu qu'il faisait noir, il ne pouvait savoir que quelqu'un était étendu proche de lui, et comme par hasard, cette personne était la fameuse elfe avec qui il avait passé la journée.

Le guerrier réfléchissait, mais maintenant à rien d'important. On ne pouvait pas toujours penser aux choses sérieuses comme la guerre, la mort, le devoir. Il les avait déjà assez vécu aujourd'hui. Il réfléchissait, imaginait.


Dernière édition par Loïc Foster le Ven 5 Fév - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 1:03

Naka, avant d'être rendu à la hauteur de l'elfe changea de direction pour ne pas la déranger.

Il était toujours le problème dans ses relations amicale. Il raisonnait d'une façon différente. C'était probablement ça. Il ne voyait pas comment régler ce problème.

Avant d'arriver à la forêt, il regarda une dernière fois l'elfe étendue dans la neige. Pensant de toute ses forces et espèrant qu'elle l'entende : Alima rigate, Elenwe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 2:06

* - Alima rigate, Elenwe. *

Élenwë ouvrit les yeux d'un coup, se leva et s'élança vers Naka qui avait prèsque atteint la forêt.

* - Itlaïne! Neï, Naka, tel ijar neftïe las narmë del? *
Spoiler:
 

Puis, l'ayant rattrapé :

- Telmir del nïsar... Alaknë eles dvir. Nës dles gervïlas mandïr... Pardonnes-moi. Je t'en prie. Èlesar driväl nlis delvirnäs...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 2:10

Loup Blanc était incapable de voyager jusqu'au campement des indigènes en passant par les plantes puisqu'il ne pouvait pas voir celui-ci d'où il était et il hésitait à entrer dans la forêt. C'est donc à la lisière de la forêt que l'elfe apparu. Il sortit d'un des arbres et remarqua bien vite Elenwë coucher au sol et Loïc en pleine méditation. Il entendit alors un murmure venir du fond des ténèbres, qui venait sans doute de Naka qui s'éloignait déjà dans la forêt avec Gnas Ud.

Le druide était venu sur ses terres, à la base pour aider le shruid à combattre les druides noirs et autres créatures, mais peut être devrait-il les aidés à voir que ce n'étais pas tous les hommes qui mérite la mort. Certain, comme le maire Naemo ou le petit voleur la méritait sans doute, mais plusieurs méritaient, malgré leur handicape d'être des hommes, de vivre. Loïc par exemple, semblait être digne de parole et s'il devait accorder sa confiance à un homme ne priant pas Terra, se serait sans doute celui-ci. Il semblait lui aussi avoir un certain respect pour la vie et c'est se qui impressionnait le druide puisque peu d'hommes avaient ce respect.

Il s'approcha de la jeune elfe et elle se leva d'un bond et couru vers Naka. Ces deux là avaient sans doute besoin de se parler. Bien qu'il entendit tous se que Elenwë disait, ce qui n'étais par très dure d'ailleur, il préféra s'assir en tailleur à l'orée de la forêt et il fit une prière silencieuse à Terra. Il attendit que Loïc sorte de sa médiation puisqu'il ne souhaitait pas déranger le shruid dans l'état actuel des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 8:18

Au moment où Loïc se réveilla, il vit Elenwë s'en aller au loin, et le Loup Blanc, apparu de nul part apparemment. Le guerrier n'était pas si surpris de voir l'elfe, vu qu'elle était partie dans cette direction plus tôt, bien qu'il ne l'avait pas remarqué plus tôt. Le druide était assis proche de Loïc, et fit une courte prière à Terra. Le guerrier inclina respectueusement la tête devant l'individu qu'il avait rencontré quelques lunes plus tôt, le druide. Il prit la parole, et son ton était beaucoup plus calme que dans l'auberge.

-Merci pour votre aide, d'avoir tenté de limiter la violence tantôt, monsieur le Loup Blanc. Je suis bien content de vous voir.

Ayant déjà essayé de prononcer le nom du druide, et le déformant sans le vouloir, il préférait le nommer par son deuxième nom. Le druide avait montré qu'il n'appréciait pas vraiment les hommes, ou du moins, la "civilisation". Loïc pouvait bien comprendre. Mais il se demandait pourquoi le druide s'était arrêté à son côté. Pas qu'il n'appréciait pas la compagnie, mais le Loup Blanc semblait préférer se tenir chez les indigènes. Enfin, c'est la raison pourquoi il était venu ici. Cherchant à comprendre ce qui s'était produit, pourquoi le chruide avait décidé de réveiller un tel pouvoir, Loïc se dit que peut-être Loup blanc aurait la réponse.

-Ne partez-vous pas rejoindre les indigènes? Vous étiez venu pour les voir. Avant de me répondre, je voudrais savoir si vous savez ce qui s'est produit tantôt. Pourquoi avoir réveillé une force maléfique comme celle qui fut à l'oeuvre là-bas? Et quelle est cette force?

Loïc se tenait assis, l'air songeur. Songeur et inquiet. Si le chaman était aussi insouciant, que se passerait-il la prochaine fois? Un tel pouvoir dans les mains de quelqu'un qui le prend à la légère n'était pas rassurant. Mille et un maléfices étaient à l'oeuvre, l'enfer se préparait à l'invasion, l'Orient de même, un baron avide de pouvoir veut s'approprier l'Île, et cela est sans compter les nombreuses autres forces comme les dormeurs, les druides noirs, Betseba, maintenant ce pouvoir et Loïc en passait. Les choses étaient terriblement compliqués. Le druide était nouveau venu, il ne pouvait peut-être pas comprendre tout ce qui inquiétait le guerrier, mais s'il restait assez longtemps, il apprendrait. Il semblait quelqu'un de bien, bien que Loïc ne pouvait pas encore vraiment en juger.


Dernière édition par Loïc Foster le Ven 5 Fév - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 19:24

Naka se retourna vers l'elfe. La détailla puis eu un sourire malheureux.
S'adressant à elle d'un ton doux, il lui dit :

-Je m'excuse d'être se que je suis Élenwë. Je comprend que ce soit difficile pour toi mais j'existe pour combattre. Peut-être t'ai-je fais croire en un homme... elfe pacifique mais il n'en est rien.

Puis il regarda ses mains recouverte d'écorce, et continua en commun:

-Je n'ai plus grand chose de normal. Je être vivant, mais pas comme vous l'entendre.

Je suis plus un arbre qu'un elfe maintenant. À la fois éternellement paisible et éternellement combatif.

Comme un arbre, je combat le vent
Comme un aigle, je joue avec lui
Comme un homme je marche, face à lui.


La regardant encore, une larme unique glissa de son œil droit et scintilla dans la nuit. Il se souvint ; le visage d'une femme au cheveux de jais le visage pale, le regard vide. Son épaule droite étaient recouverte de sang. Liane...

Il tâta son oreille pointu, et encore une fois se demanda : Je suis plus vieux que les membres de la tribus et je n'en ai pas l'air. Suis-je immunisé au temps qui passe ? Elle est morte depuis si longtemps...

Son esprit reprit contrôle de la réalité. Naka tendit la main, écarta une mèche de cheveux du visage d'Élenwë et d'un même mouvement flatta son oreille d'un doigt.

-Quelle âge tu avoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 5 Fév - 21:53

Quand Loïc se leva et avança vers Arahuaniel, l'elfe reporta son attention sur l'homme. La question qu'il lui posa le fit sourire jusqu'à ce qu'il parle des esprits invoqués par Gnas Ud. Là, il perdit son sourire et sa mine était déjà plus sombre. Il répondit à Loïc:

Je ne connais pas bien les motivations de Gnas Ud et de la tribue, mais ce que le shruid à invoqué me fait froid dans le dos. Peut importe ce qu'était cet esprit il était probablement d'une puissance démesurée.

Il fit une courte pause, pensant à ce qu'il allait dire à Loïc.

Je crois, mon cher, que si Naka n'avait pas arrêter le shruid nous serions tous mort. Moi y compris sans doute puisque l'esprit semblait agir de son plein gré.

Le druide tourna la tête vers Gnas Ud, Naka et Elenwë puis il regarda de nouveau Loïc:
Comme vous le savez sans doute, peu de gens peuvent entré dans la forêt la nuit et je ne fais pas partie de ses gens. Le shruid m'a assuré que je ne risquais rien dans le campement, mais pour une raison que je garde pour moi, je peux seulement entré dans le campement en passant par le sentier qui entre dans les bois.
Il marqua une courte pause, encore:
Dans l'était actuel des choses je crois qu'il serait mal avisé de ma part de demander au shruid de me faire voyager jusqu'au campement.

Puis l'elfe regarda directement dans les yeux de Foster, puis il dit:
Puisque je ne renterais pas dans le campement avant le levé complet du jour que diriez vous de parler un peu? J'ai cru voir qu'il y avait de nombreuses rivalité dans le village et de plus j'aimerais en savoir plus sur ce qui se passe sur cette île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 6 Fév - 6:01

Son esprit reprit contrôle de la réalité. Naka tendit la main, écarta une mèche de cheveux du visage d'Élenwë et d'un même mouvement flatta son oreille d'un doigt. Cette dernière frissonna, mais posa tout de même sa propre main sur celle de son compagnon.

- Quelle âge tu avoir ? Lui demanda-t'il.

- C'est une bonne question... De vue, j'ai l'air d'avoir le même que toi, non? T'es-ce vraiment important de le savoir?


le voyant acquiésser :

- J'ai 170 ans.

Puis, ayant lue ses pensées :

- Le temps a de l'emprise sur toi. Mais de façon plus lente que sur les humains ou autres créatures.


Puis, Naka gardant toujours sa main sur son oreille, elle la lui enleva tout en la gardant dans la sienne :

- Cette femme... Liane... Qui était-elle? Elle avait l'air d'avoir beaucoup d'importance pour toi.

Puis, voyant son air interrogateur :

- Je sais. Je pourrais le lire dans ton esprit mais... Les mots sont parfois mieux que les images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 6 Fév - 9:14

Loïc écouta la réponse du Druide. Il semblait tout aussi inquiet à propos du pouvoir qu'avait invoquer Le Lion. Une force incontrôlable qui aurait tué tout le monde... Un instant, Loïc se sentit si petit et impuissant. C'était bien l'Île des Légendes... Des pouvoirs qui surpassaient le guerrier, qui n'était qu'un simple mortel.

"Que diriez-vous de parler un peu?" La proposition du druide fut accueilli avec un sourire respectueux.


-Bien sûr, cela ne me dérange pas le moins du monde. Vous voulez parler de l'Île et des rivalitées du village?

Loïc semblait un peu perplexe. Premièrement, le sujet était vaste. Deuxièmement, Loïc avait passé sa journée avec les problèmes du village. Il voulait bien se changer les idées, mais était respectueux du désir de son collègue. Il était du devoir de Loïc de l'avertir des dangers encourus.

-C'est un sujet large, et je risque d'en oublier certains détails ou certains éléments complètement, pardonnez-moi. Pour ce qui est des rivalités du village, disons que la situation est un peu plus complexe, un peu comme une "relation amour/haine".

Le guerrier eut un sourire amusé à sa comparaison.

-Les gens s'entraident, et s'apprécient, jusqu'à ce qu'ils aillent la chance de ne plus avoir besoin des autres, et d'assurer leur pouvoir. Je pourrais vous donner bien des exemples, mais restons dans le plus important. Premièrement, les Orientaux sont les plus haï du village. Soyez méfiant face à eux. Ils ne pensent qu'à l'argent, et contrairement au reste du village, se terrent dans leur trou quand vient le temps de se battre pour une cause commune comme endormir un dormeur.

Il fit une pause. Ce n'était qu'une large esquisse des personnes, mais cela donnait un aperçu.

-Puis vient les Zoraciens. Je vais être franc, je n'aime pas leur chef, Feldor de la Tour. C'est un hypocrite, il est arrogant, ne pense qu'à lui en prétendant parler de Zora, flatte les gens pour se les mettre de son côté et les utiliser. Quand il n'en a pas de besoin, il se moque d'eux. Certains des zoraciens ne sont que des suivants de cet homme, puisqu'il est l'autorité supérieure du clergé. Puis, vient Robert Dole, le médecin, un homme que je respecte car alors que nous faisons un travail de tuer et de se battre, il fait un travail de sauver des vies. Il n'y a pas grand monde qui n'a pas reçu de ses soins au village.

Puis vient les "Bruniciens", comme on les appelle. Ils ne sont que trois à la base, mais ils se font remarquer, c'est le moins qu'on puisse dire. Ils sont considérés comme des voleurs. En ce moment, leur chef Bruny s'est fait enlevé, alors ils tentent de le ramener. En attendant, Marc, l'assassin, s'est joint aux Zoraciens. Je me doute que ce n'est que temporaire. Il y a aussi Many, un maître marchand.

Puis viennent les indigènes. Ils restent dans la forêt la plupart du temps, et je ne sais pas vraiment ce qui se trouve chez eux, mais ils tentent de vaincre les druides noirs. Néanmoins, vous devez déjà être au courant. Ils ne sont pas méchants, de ce que j'en sais, mais ils sont agressifs.

Puis, il y a des gens qui ne sont avec aucun groupe en particulier parmi ceux que je viens de nommer. Le maire Naemo est un oriental, mais est un peu plus indépendant et essaie d'aider le village; Devlyne, une fille qui tente de survivre dans cette terre hostile; Elenwë que vous avez déjà rencontré; et je ne pourrais me rappeler de tout le monde, rapidement comme ça. Bien sûr, il y a moi, mais vous vous en doutiez.

Loïc prit une deuxième pause. Cela faisait beaucoup de choses à dire. Il regarda autour de lui, et vit au loin les deux elfes, leur main une dans l'autre. Loïc coupa toute possibilité pour Elenwë de lire son esprit, si elle en avait l'idée, pour ne pas qu'elle puisse voir à quoi il pensait. Il dit, portant son attention sur les étoiles, tentant d'oublier ce qui se passait un peu plus loin.

-Je tenais à vous faire savoir que je n'apprécie pas particulièrement les dieux, mais je sait voir la valeur chez les gens. Je sais que vous êtes priant de Terra, et vous l'auriez bien appris un jour ou l'autre, alors je ne veux pas que cela vous soit une surprise. Je n'ai pas tendance à juger les gens selon leur dieu cependant... À moins que ce dieu soit Narzul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 6 Fév - 17:33

Serrant la main d'Élenwë dans la sienne, il lui dit simplement :

Une amie... elle était très importante à mes yeux. Je l'ai vue grandir. Je l'ai vue devenir une femme, tandis que moi je restait toujours le même. Je lui ai appris à chasser et a combattre. Puis un jour, ses yeux se sont éteints. Elle est morte pendant un combat contre des Templiers. Des hommes décidé à tuer tout ceux qui ne priait pas Zora.

La regardant avec un sourire triste, il lui dit en commun:

-Elle tuer 5 d'entre eux avant d'être toucher à son tour.

Repensant à cette soirée, il se vit, fou de rage, frapper les hommes et les chevaux pour dégagé un espace autour de Liane. Il était déjà trop tard.
Plus tard, il s'était consacré à devenir un guerrier redoutable. Il protègerais le plus de gens qu'il pouvait si il était plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 8 Fév - 2:59

- Ainsi va la vie... Je suis désolée, pour ton amie.

Élenë était plus préocupée que d'autres choses par la main de Naka qui tenait la sienne. Cela lui parraissait... Étrange. Nouveau... Ancien, plutôt. Elle n'était pas trop sûre de ce que cela signifiait pour son compagnon...

- Tu as beau être mi-elfe mi-arbre mi-aigle... Ton coeur reste le même. Le reste aura beau changer... Mais pas cela. C'est valable pour tous les êtres vivants...

Prise d'une impulsion, elle plaça sa main sur le coeur de Naka, juste pour l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 8 Fév - 4:48

Puis, suite à une courte pause pendant laquelle personne ne dit un mot, Loïc reprit la parole. En finir avec ses explications.

-Pour ce qui est des problèmes que nous rencontrons, je ne pourrais tout vous dire. je ne suis pas au courant de tous les problèmes ou de leur évolution, et il y en a tellement que ma mémoire ne pourrait se souvenir de tous ceux-ci. Alors je vais y aller comme ça vient.

Le premier problème, la quête qui fut demandé aux membres du village, celle d'endormir les dormeurs. Vous avez surement dû entendre parler des légendes des dormeurs. Ceux-ci se sont réveillés, et s'ils ne sont pas rendormi, le monde verra des prophéties se réaliser à nouveau, ce qui apportera un mal terrible, ou plusieurs. Du moins, c'est ce que j'en sais. Tous les gens du villages doivent contribuer à cette tâche.

Un de ces dormeurs est un "saint homme de Zora". Son pouvoir est tel que tous ceux qui se trouvent assez proche de lui perdent leur libre-arbitre, devenant des esclaves de son "monde meilleur". Nous avons tenté de lui opposer, sans succès. Il reviendra, et il faudra avoir un moyen de l'arrêter, cette fois. Nous connaissons le rituel par lequel il fut endormi, mais il faut savoir comment l'effectuer, et avoir un martyr Zoracien.

Un autre danger très actuel est celui des démons. Un drow a rapporté un puissant démon des enfers, et celui-ci a ouvert une porte vers l'enfer. Nous l'avons combattu à plusieurs reprises, et je l'ai affronté personnellement aussi assez souvent, mais nos armes ne peuvent que l'affaiblir temporairement. Je trouverai bien un moyen de tuer ce démon; ça en devient personnel. Comme vous vous en doutez surement, le portail est ouvert, et l'enfer ne compte pas rester sans rien faire. Ils préparent une invasion.

L'Empire d'Orient comptait déclarer une invasion et attaquer Zalte, mais j'ignore s'ils ont encore cette intention. Si ce n'est pas le cas, cela ne tardera pas, j'en suis sûr. Ils viendront un jour ou l'autre.

Quoi d'autre?

Loïc réfléchit un instant. Il y avait tant de choses, il ne se souvenait plus de tout ce qui se passait. Disons que ces derniers mois, ce qui l'avait le plus préoccupé étaient les démons... Et le coeur des amoureux.

-J'en perd des détails, je ne suis pas reconnu pour ma grande mémoire haha!

Le guerrier rit. Il était fatiguant de perdre la mémoire...

-Ah oui, pour endormir les dormeur, il semblerait que nous ayons besoin de gardiens. Ceux-ci étaient au nombre de six. Un est Feldor, un est Oriental, un est le drow mort. Il y avait aussi un elfe argenté, mais d'après les rumeurs, il semblerait qu'il ne soit plus ici. Disons que vu comment les choses s'arrangent, nous aurons besoin d'autre chose que ces six gardiens, car ils vont disparaître un par un. Il en faut officiellement trois dans une cérémonie pour endormir les dormeurs.

C'est malheureusement tout ce qui me vient en tête pour l'instant.

Loïc s'arrêta. Le vent souffla à nouveau, gelant les oreilles du guerrier qui leva ses couvertures pour les protéger du froid. Loïc ne voulait plus parler sérieusement. Il n'y avait que ça dans sa vie, des problèmes sérieux. Même ce qui aurait dû être beau était maintenant pénible. Comme ce qui se passait plus loin. Loïc ne pouvait qu'y penser. Comment régler ça sans blesser les deux d'une façon ou d'une autre? Les choses allaient être compliqués avant longtemps.

Il retourna à son collègue.


-Quant à vous, avez-vous laissé derrière vous quelque chose? Une famille, par exemple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 9 Fév - 2:32

Mettant sa main sur le torse de l'indigène par l'interstice de son manteau de fourrure, Élenwë sentit effectivement un cœur battre. Le pouls était fort, la vitesse était plutôt régulière. Toutefois, la chaleur de Naka était relative. Il n'était pas aussi chaud qu'aurait été un elfe en santé.

Naka regarda la femme devant lui. Un monde de couleur parait la foret près de lui. Malgré la nuit, il y voyait très clair. Les yeux de l'elfe regardèrent le paysage puis revinrent vers Élenwë. Un sourire moqueur grandit sur son visage et il dit en elfique :

N'est-ce pas toi qui m'encourageais par rapport à ma condition tout à leur et qui maintenant vérifie si je suis toujours en vie ?

Puis visiblement sur le point d'éclater de rire, il attendait sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 9 Fév - 17:23

La jeune femme éclata de rire.

- En effet. Mais ce n'étais pas vraiment calculé.

Puis, rougissant de son attitude, elle enleva sa main de sur Naka.

Tournant sa tête vers l'auberge:

- Il y a du grabuge, là-bas.

Retournant sa tête vers l'elfe qui la regardait fixement d'un air étrange :

- Qu'y a-t'il? Quelque chose ne va pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 10 Fév - 17:33

Loïc regarda au loin les deux elfes. Son compagnon était resté muet, mais il y avait quelque chose que devait faire Loïc. Il se leva d'un bond.

*-Mademoiselle, venez avec moi! C'est important.*

Puis il se tourna vers Arahuaniel, et inclina la tête respectueusement.


-Pardonnez-moi, mais j'ai quelque chose à faire avec mademoiselle Dal Salan.

À quoi pensait Loïc était voilé, mais il avait laissé Elenwë entendre son appel. Il s'avança vers Naka et Elenwë. Il n'aimait pas avoir à en arriver là. Il eut un sourire mélancolique en arrivant, brisant l'intimité des deux "jeunes" gens.

-Pardonnez-moi, Naka, mais je dois voir mademoiselle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 11 Fév - 5:14

- Qu'y a-t-il de si important, Loïc?

Elle avait l'air perplexe. Surtout venant de la part de son ami, interrompre les gens n'était pas son fort... Généralement. Il lui voilait ses pensées... Que lui cachait-il donc?

Ce manque de courtoisie ne lui ressemblait guère...

* - Puis-je savoir ce qui se passe? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 11 Fév - 5:35

Cela ne lui simplifiait pas la tâche. Elle avait l'air perplexe, et qui ne l'aurait pas été face à un manque de courtoisie comme celui-ci? Loïc détestait briser l'intimité des gens. Et les débats amoureux tout autant.

-Qu'y a-t-il de si important, Loïc?

Le guerrier avait le visage calme, même si on pouvait bien sentir un certain malaise.

-Pardonnez-moi de m'introduire ainsi, mais il faut que nous parlions seul à seul.

*-Ce qui se passe, je préfère que ce ne soit pas dit en avant de Naka. Sa présence pourrait troubler votre jugement rationnel.*

Des mots complexes pour dire de simples choses. Il s'excusait depuis qu'il avait eut l'impulsion de venir. Comment allait-il s'y prendre pour lui faire comprendre?

*-Je m'excuse pour mon manque de respect, mademoiselle. Je n'aime pas vous interrompre ainsi, mais je préfère que ce soit maintenant que plus tard.*

Loïc fit un pas de reculons pour inviter la dame à le suivre, sans la presser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 11 Fév - 6:01

Élenwë le suivit... curieuse comme elle l'était.

- Je dois y aller... Dit-elle à Naka avec un sourire mi-rassurant mi-inquiet.

Marchant un peu, puis s'arrêtant :

* - Que voulais-tu me dire? Et pourquoi me bloques-tu tes pensées? Ce n'est pas quelque chose que tu as l'habitude de faire... Pourquoi ais-je l'impression que je ne vais pas aimer ce que tu vas me dire? *


Dernière édition par Arie le Mar 16 Fév - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 11 Fév - 6:06

Ils commencèrent à marcher. Loïc resta silencieux alors qu'ils poursuivait un chemin dans la plaine enneigé. puis finalement Elenwë s'arrêta. Loïc l'observa un instant, puis continua à marcher sans lui répondre sur le coup. Il était temps de parler...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 11 Fév - 22:19

L'elfe venait de se faire fossé compagnie par Loïc, décidément la plupart des hommes étaient des barbares sans éducation. Il regarda l'homme s'éloigner et aller arracher Elenwë à sa discussion avec Naka. Les deux partirent ensemble plus loin dans la prairie et Loup Blanc décida d'aller parler à Naka. L'elfe avait remarquer que Naka semblait parler mieux en elfique qu'en commun alors c'est dans la langue des elfes qu'il s'adressa au mi-arbre mi-elfe:

Décidément ces deux-là on toujours des affaires à se dire en privé.

Il marqua une pause regardant vers Elenwë et Loïc, puis il se retourna vers Naka et demanda, la mine sombre:

Je peux comprendre que vous n'allez peut être pas vouloir me parler de cela, mais je me demandais ce que Gnas Ud avait invoqué? J'en ai eu la chair de poule et je crois bien que si vous n'aviez pas agi nous serions tous mort...Je crois que je dois vous dire merci pour cela, même si se n'était peut être pas l'intention du shruid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 12 Fév - 20:21

Naka regarda Loic dans les yeux. Il s'inclina la tête de coter et regarda l'homme et la femme s'éloigner. Il n'avait dit aucun mot lorsque Foster était arrivé, et n'avait rien répondu à l'elfe lorsqu'elle lui avait dit qu'elle reviendrait.

Loup-blanc s'approcha tranquillement en marchant vers lui.
L'indigène lui répondit d'un haussement d'épaule à la première phrase, mais devint très sérieux après la question du druide.

Lorsqu'il parla, il répondit en commun :

-Je ne pas savoir non plus. Il avoir invoqué des esprits, et je crois que si c'était aller jusqu'au bout, nous avoir peut-être mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 15 Fév - 21:38

Le soleil commençait à se lever lentement et il faisait déjà plus claire à l'extérieur. Loup Blanc se dit qu'il était probablement temps d'aller voir le chaman pour discuter plus concrètement avec lui. Il dirigea son regard vers Naka puis il dit d'un ton neutre:

Je vais aller parler avec Gnas Ud. Je ne sais pas si vous voulez retourner au campement, mais si vous voulez je m'y dirige de se pas.

Joignant le geste à la parole, le druide commença à avancer lentement vers le chemin qui montait la colline pour se rendre au campement des indigènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 16 Fév - 1:55

Refusant d'un simple geste de la tête l'invitation du druide, Naka escalada un arbre à la lisière de la forêt.

Une fois que celui-ci fut parti, il s'assit sur une branche en hauteur et regarda l'horizon.

Était-il encore en train de faire la même erreur ? Liane était si douce, si belle. Il ne se le permettrais pas. Tout avais changé après sa mort. Il était mort avec elle.

Du-moins, le croyait-il.

Laissant ses pensées vagabonder, il se laissa porter par un rêve éveillé.
Des paysages inouïes,
une lutte pour la survie,
la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aurée du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aurée du village
Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurélien SALMON à Limoges
» Reportage TV sur Aurélie Dupont
» Aurélien, nouveau record : 52,074 km dans l'heure
» Soutien à Aurélien...
» Coucou ! C'est Aurélie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: