Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aurée du village

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 10 Mar - 2:31

Naka les entendit s'éloigner en parlant. Il entendit distinctement les deux femme qui parlait.

Quand Élenwe dit à Maiwen : -La foret ne m'aime pas.

Naka fut emporté par une vague de tristesse.

La question que Maiwen posa ensuite à Élenwe le déstabilisa encore plus :

-La forêt ou ses habitants ?

Il sauta en bas de l'arbre, se cassant la main gauche en atterrissant dans un bruit rappelant un arbre qui casse et fait tomber les feuilles de ses voisins.

Il étouffa un juron indigène et commença à marcher vers le cœur de la forêt en ignorant son bras gauche qui pendait inutilement le long de son corps.

La douleur était forte, très forte. Fulgurante. Il l'ignorait totalement. Les mots et les silences étaient beaucoup plus douloureux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 7 Avr - 20:38

Spoiler:
 

Elenwë se planta devant lui, lui criant qu'il n'en était pas de sa faute.

*CESSES DE VOULOIR PORTER LE POIDS DU MONDE SUR TES ÉPAULES!*

*C'est bien juste de dire que je ne peux pas porter ce poids seul. Mais ce n'est pas le poids du monde que je porte en ce moment...*

Évidemment, se blâmer ne servait à rien. Il ignorait, et donc ne pouvait rien faire. Ce qui était fait était fait, il ne pouvait rien y changer. Mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable malgré tout. Le rationnel n'était pas le fort de Loïc, malgré tout. Elenwë s'en alla de son côté, et Loïc se demanda si elle n'était pas fâchée ou exaspéré après lui. Il continua malgré tout son chemin.

il alla au cimetière, déposa la jeune femme, et commença à creuser à l'aide de la pelle qui se trouvait à côté. Il y déposa Devlyne, plaça les quatres chandelles à chaques extrémités du trou, et fit un cercle de terre qui reliait chaque chacune de celles-ci. Il les alluma, et se mis à genoux à l'extrémité d'une d'entre elle. Il semblait prier, mais étant seul, personne ne pouvait entendre ce qu'il disait, ou à qui il dévouait cette prière. Mais quelqu'un connaissant les propos habituels de Loïc à propos des dieux aurait été bien curieux de savoir.

Après avoir fini, il se leva, et commença à enterrer la fille, gardant les chandelles allumées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 8 Avr - 12:53

Marc marchait dans le soleil sans aucun subterfuge. Sa dague à la ceinture pour la première fois depuis des lustres. Il s'approcha et dit :

Vous avez tout fait tomber en miettes. J'avais prévu tout un plan pour qu'elle soit épargné. Je crache sur vos principes qui envoit tout le monde dans la tombe pourquoi semer vous la mort et la discorde partout où vous vous promener. Zother n'est pas mieux servit par ses croyants. Je sais en jettant un simple coup d'oeil que le gitan a obtenu ce que Develyne avait dérobé.

Prenant sa dague dans sa main droite il ouvrit sa main gauche et laissa couler un peu de son sang sur les mains croisée de Develyne.

Je t'ais amener dans le giron de Zora, peut-être avais-je tort, mais j'invoque cette déesse pour qu'elle guide ton âme. Tu dois avoir vu assez de sang mais c'est la facon d'honnorer les morts chez moi. Peut-être avais-je mes différent mais jamais je n'ais lever la dague contre toi. Bonne chance et Adieu.

Tournant le dos à Loic. Il partit en soupirant un nom de dieu que Loic ne comprit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 8 Avr - 22:08

Élenwë arriva en même temps que Feldor.

S'asseyant à côté de la tombe fraichement creusée, elle creusa un petit trou à côté du plus grand et y déposa un pépin de pomme.

- Un jour, un pommier marquera cet emplacement. Peu importe le temps que cela prendra... Qu'est-ce que le temps en ce bas-monde, de toutes façons?

Rebouchant le trou, elle murmura quelques mots en eflique, une prière, sans soute, puis ferma les yeux, semblant méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 9 Avr - 6:32

Loïc écouta la critique de Marc en silence. Il ne voyait pas en quoi c'était LUI qui avait mené le gitan à agir comme il l'avait fait. C'était Devlyne qui avait refusé l'offre de celui-ci, et Marc était présent, il aurait pu convaincre l'assassin. Mais il ne répliqua pas au voleur. Il n'en avait pas envie. C'était bien en partie sa faute si elle n'avait pas été sauvée. C'était pourtant évident que le gitan tenterait quelque chose contre elle. "Zother n'est pas mieux servit par ses croyants". Le guerrier semait la mort et la discorde partout où il se promenait? Peut-être, qu'en savait-il? La mort et la discorde se trouvait bien où il était, mais Loïc ne pensait pas en être la cause. Puis après avoir versé un peu de sang pour l'enfant perdue, le voleur partit. Le guerrier se dit qu'il aurait préféré que celui-ci ne vienne pas, ou du moins qu'il garde ses commentaires pour lui... Malgré tout cela lui faisait réfléchir.

Puis vint Elenwë accompagné de Feldor.

*Pas lui...*

Le guerrier observa l'elfe agir en silence, faire une prière et méditer.

*Ton respect pour cette fille que tu ne connaissais pas est touchant. Les gens peuvent ne pas comprendre pourquoi cela m'affecte tant que Devlyne soit morte. Nous n'étions pas si proche, ce n'était pas ma grande amie. Pour une raison qu'ils ignorent, c'est pourtant une des personnes du village que je ne voulais pas voir mourir.*

Prenant la parole pour la première fois depuis que des gens l'avaient rejoint, il se tourna vers le prêtre avec un sourire cynique (ou devrions-nous dire un rictus)


-Alors monsieur de la Tour, il est bien dommage que vous perdiez un autre possible martyr contre le Saint homme de Zora, n'est-ce pas?

Le sarcasme du guerrier était criant. Quelle était cette personne pour Feldor de toute façon? Une autre convertie insignifiante. Loïc n'avait pas besoin d'hypocrisie.

-Alors, ferez-vous la messe pour une de vos fidèles? Ou m'en laisserez-vous l'honneur?

Le guerrier avait repris son ton poli et posé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 9 Avr - 14:47

- * Comment ça pas lui? Si jamais Dev était un temps soit peu croyante, elle mérite une cérémonie du dieu envers lequel elle était convertie, non? Il est un peu trop tard pour lui demander ce qu'elle aurait voulue... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 9 Avr - 21:07

Ce qu'Elenwë ne comprenait pas, c'est que le seul but de Devlyne était de survivre dans un monde hostile. Si elle s'était laissé convertir, c'était simplement car on lui avait promis protection en échange de sa dévotion. Elle ne vénérait pas plus Zora qu'un autre dieu, pour ce qu'en savait Loïc.

*Si c'était un autre prêtre Zoracien, cela ne m'aurait pas tant dérangé, puisqu'ayant jamais connu Devlyne, il serait resté neutre. Mais je n'ai pas envie d'entendre monsieur de la Tour pleurer la mort de quelqu'un de façon tout à fait hypocrite. Cela ne ferait que m'irriter plus encore. Ce n'est pas ce que j'appellerais du respect pour les morts.*

Loïc attendait toujours la réponse de Feldor.

*Soit, je ne prétendrai pas savoir ce que voulait Devlyne, et s'il veut faire la cérémonie de façon respectueuse cela me conviendra.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 10 Avr - 4:03

Naka arriva au cimetière en courant, suivit du druide et de Maiwen. Il vît Élenwe, agenouiller près de la tombe de Devline.

Naka commenca par demander une explication et c'est Loic qui répondit le premier en quelque mots simple. Devline était morte.

À l'évidence, c'était probablement Loic qui l'avait enterré car il était recouvert de terre. Il avait aussi l'air triste.

Peut-être était-elle autant son amie que la notre pensa-t-il.
Sans même jeter un regard au prêtre de Zora, Naka s'avança, en déposant arc et carquois par terre. Il se mit à genou tout prêt de l'amas de terre. Il posa une main dessus en disant :

-Au revoir mon amie.

Puis tranquillement, une feuille se détacha de ses cheveux pour aller se déposer sur l'amoncellement. Des racines commencèrent à sortir de ses jambes et à s'enfoncer profondément dans le sol. Le même phénomène se produisit avec sa main posé sur le sol.

Les arbres au alentours, se penchèrent vers la tombe de la défunte et vers naka. Ceux-ci semblait être courbé par le vent mais il était tout à fait impossible que le vent courbe les arbres de cette façon.

Les personnes présentent virent le rôdeur fermer les yeux, son corps se tendant comme une arc sous la pression d'une magie plus forte que lui...

Beaucoup plus forte.

Un à un, les arbres déposèrent eux aussi une feuille sur le petit monticule, puis s'en retournèrent à leurs placent habituelle.

La graine qu'Elenwe avait planté se mit à pousser. Et lorsque Naka se détendit, une joli pousse d'arbre avait remplacer le petit trou fait il y avait quelques instants.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 13 Avr - 20:39

Élenwë rentra au village, tête basse, laissant Dev au bon soin de la terre.

Passant devant la forge, elle trouva curieux l'absence de suie encore présente quelques heures plus tôt devant la porte de cette dernière.

Entrant, elle put remarquer que l'armurerie avait été rebâtie.

Foutu village de fous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 15 Avr - 22:52

Naka fit craquer son cou,rouler les muscles de ses épaules, puis se recueillit sur la tombe de son amie. La personne qui l'avait tuer paierait le prix. Il était même probable qu'il la découpe de la même façon. Peut-être même se contenterait t-il de la faire manger vivante par des animaux de la forêt.

Cette dernière pensée le fit sourire. Un sourire peu invitant. Il ferait payer cette personne. C'est avec cette dernière pensé qu'il se leva, et sans faire attention à qui il quittait, s'éloigna tranquillement vers la forêt. Ni Maiwen, ni Élenwe n'occupait ses pensée. C'est l'âme en furie et le corps tranquille qu'il partit rejoindre les siens. Le seul peuple qu'il comprenait, et qui le comprenait.


Dernière édition par naka le Ven 16 Avr - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 16 Avr - 3:40

Les totems frémissaient de bonheur et les corbeaux décolèrent à nouveaux...la vengeance était appelé et les esprits avaient entendu le Grand Naka. Quand ce dernier quitta le cimetière il ne remarqua pas que ses pieds laissaient une trace de sang sur le gazon écrasé ni les corbeaux qui se posaient sur le pommier toujours en train de grandir à une vitesse toujours plus vite.

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 16 Avr - 4:35

Des ombres Marc licha ses lèvres, il semblait troublé, les corbeaux se posait sur cet arbre enchanté, était-ce un signe? Devrait-il frappé pour son chef?

Les Serres frapperaient-elles bientôt?

Il s'en retourna vers le village l'esprit encore plus dérangé qu'a son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 16 Avr - 17:06

Spoiler:
 

Loïc vit venir l'indigène qu'il croisait souvent ces derniers temps, Naka. Un ami de Devlyne, sans aucun doute. Il semblait sincère, et c'est tout ce qui comptait. Le rôdeur appela des pouvoirs en respect à Devlyne, et le guerrier ne put qu'exprimer un peu de surprise. "Peu", car quand on vivait à Marie-court, rien n'était surprenant. Mais il était surpris quand même des pouvoirs qu'il avait appelé. Loïc était bien peu de chose ici, il le savait. Les arbres bougèrent pour payer hommage à la jeune fille.

Puis Elenwë partit vers le village, et Naka vers la forêt. Feldor était déjà parti, lui. L'arbre qu'avait planté Elenwë grandissait à une vitesse toujours plus grande. Les corbeaux se posaient dessus. L'arbre finit par forcer Loïc à fait un pas de reculons pour lui laisser de l'espace. Le guerrier commençait à se dire que cet arbre n'était pas un bon signe... Les corbeaux étaient souvent signe de malheur. Loïc se disait que cet hommage se transformait en quelque chose de malsain. Il se doutait que ce n'était pas la faute à Naka. Peut-être la mort atroce de Devlyne avait corrompu cette magie? Qui sait, Loïc n'était pas mage.

Il se dit que malgré tout, il se devait de faire une messe pour la jeune fille. Il resta donc, attendant de voir ce qu'il adviendrait de l'arbre, attendant que les choses se calment pour faire sa prière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vylrim
Maître
avatar

Nombre de messages : 379
Age : 22
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 18 Avr - 1:16

Quelques personnes virent arriver Vylrim, manifestement, à voir son air il n'avait pas trouvé ce qu'il cherchait.

En fait, après un long voyage, pour ne pas dire plusieurs voyages pour retracer Sahara, il avait trouver de quoi de troublant. Il repassait sans seisse son voyage dans sa tête:

Dabord il était arrivé à Varrock et y avait facilement trouver le marchand d'esclaves qui avait capturer Sahara, ça c'était la parti facile du voyage: ce n'est point à tout les jours que quelqun capturait une jeune elfe.

Vylrim avait demander à se marchand à qui il l'avait vendus, mais essuyant un refus, le soir venus, décida de le suivre en sa demeure. Une fois rentré dans la grande maison du marchand, le marchand en question c'était aperçu que quelqun était rentrer derrière lui. C'est alors que Vylrim lui reposa la question, mais cette fois-ci en le menaçant. Un autre refus. Il décida de prendre une méthode qui convenait mieux à ce que l'homme méritait: pour toute les douleurs qu'il avait causé, il les subirait au triple.

Commençant doucement en l'ebarrant dans les cellules qu'il gardait spécialement pour ses esclaves (après avoir au préalable libéré les esclaves du marchand). Il commença par écorcher ses mains, puis coupa chacun de ses doigts un à un... Après une série interminable de suplices, le gars, à moitier fou finit par dire où il cachait tout ses papier. Vylrim l'achevat en le décapitant, pui alla voir les papiers en question. Il avait trouver que Sahara avait été vendus à un certain Lord Malak. Il trouv aussi l'adresse du Lord et mis le feu à la maison.

Rendus chez le Lord, il lui demanda ce qui était arriver de l'elfe. Malak fut
- heureusement pour lui - plus coopératif et dit qu'elle éait malheureusement morte depuis 5 jours. Celon ses dires, un Golem de Limon aurait attaqué récemment sa prpriété et y avait tué la fille avant d'être détruit.

Vylrim revenait donc bredouille à Maré-court.

Durant son voyage de retour, il avait pus s'apercevoir que les combats de la guerre s'approchait dangeureusement trop du village à son goût, il devrait en avertir le maire.

Perdus dans ses réflexions, il c'était rendus compte qu'il y avait un petit «quelquechose» de changer dans le village. Un air de mélancolie, mais aussi il avait l'impression que la mort était passer.

Il décida toutefois d'aller chercher le maire, mais en premier lieux, une alte à l'auberge s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 21 Avr - 17:56

Ainsi, Loïc regarda les oiseaux se percher contre l'arbre qui avait grandit de façon impressionnante, et frissonna devant ce qu'il venait de contempler. Se disant que Devlyne méritait les honneurs de la messe, il décida malgré tout de rester.

Il prit une des chandelles, et la tint dans sa main droite, la cire coulant sur son gant. De sa main gauche, il protégeait la flamme contre le vent. Il commença sa récitation...

Puis quand il eut fini, il partit en direction du village.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 21 Avr - 21:41

Il n'avait fait que quelques pas vers le village quand il sentit une présence. lentement Loïc se retourna et ne vit rien, sauf peut-être une chandelle allumée dont la flamme sautillante attira son regard, il n'y avait pas de vent, et il aurait juré que cette chandelle n'était pas là voilà à peine une minute. Loïc réfléchi...

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 24 Avr - 15:12

Naka après une de ses intenses séances d'entrainement sortit de la forêt et s'assit à environ 200 mètres du village. Il était facile de discerner Naka d'un des autres indigènes car même de loin, on pouvait voir ses cheveux et ses plumes voler au vent.

Il était assis, les jambes croisé, son arc en bandoulière, sa lance au sol.

Il attendait visiblement que quelqu'un vienne lui parler. Depuis qu'ils avaient été banni du village, le sauvage n'avait plus droit à sa bière et aux rumeurs qui emplissait le village. Il avait accès à d'autre vecteur d'information, mais une conversation avec une autre personne lui semblait de meilleur augure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 25 Avr - 21:57

Élenwë aperçut Naka par la fenêtre ouest de l'auberge.

- * Tu ne devrais pas jouer avec le feu ainsi. Même à l'orée du village, Vincent risque de trouver une bonne raison pour venir vous tuer, toi et les tiens. * Lui dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 1:08

Entendant Élenwe parler dans sa tête, il répondit d'un air à la fois enjoué, à la fois maussade.

Je voulais parler dit-il tout haut. Et puis, j'aurais bien le goût d'un peu de bière ou de vin, continua-t-il.

*Sache toutefois que les menaces que profèrent les villageois ont très peu d'effet sur moi. Par contre, te les entendre répéter me chagrine un peu. Je croyais que vous appréciiez ma compagnie. Tout les gens du village sauf les villageois m'aiment bien. Seul les orientaux sont ambigües. pensa le rôdeur en projetant sa penser vers le village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 7:45

Loïc Foster s'approcha de l'indigène, malgré tout sur ses gardes. Il ne savait jamais à quoi s'attendre d'eux. Le guerrier avait toujours tenté d'être amical avec eux, mais ils étaient imprévisibles et pouvaient se montrer agressifs. De plus, il y avait "quelque chose" qui unissait Naka et Loïc ou les opposeraient, tout dépendant de comment la situation s'arrangeraient. Il arriva devant l'indigène, et s'accota sur son épée, toujours debout.

-Vous semblez pensif, Naka dit L'Aigle. Puis-je m'asseoir avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 14:17

Élenwë arriva quelques temps après, une bouteille de vin dans la main. Faisant un clin d'oeil à Loïc, se disant bien qu'il se poserait des questions, elle répondit à sa question muette :

- C'est pour Naka. Tu sais très bien que je ne man... Bois pas.

S'asseyant entre les deux hommes, elle les observa à tour de rôle, puis soupira intérieurement.

Son regard se tournant vers le pommier de Devlyne, la '' jeune '' elfe sursauta, se leva brusquement et partit à la course vers la tombe de la voleuse.

Elle s'arrêta progressivement aux côtés de l'arbre, des larmes coulant progressivement sur ses joues.

Il avait grandit. Puis avait pourri de l'intérieur.

Posant sa main sa main sur son écorce en fermant les yeux, elle la retira vivement, brulée.

- * Vilain sacre que Jipi ne voudra pas que j'écrive * Cria-t-elle en elfique.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 18:01

Loïc vit arriver la bibliothécaire avec une bouteille de vin. Puis elle s'assit entre les deux hommes, geste qui avait une signification. Elle les observa, et Loïc la regarda en retour.

*-Tu n'as rien dit, n'est-ce pas?* pensa Loïc, désapprobateur.

Sans prendre le temps de répondre, elle partit à la course vers le cimetière, où se trouvait le pommier et la tombe de Devlyne. Loïc la suivit. Elle pleurait, elle avait surement compris une chose que Loïc ne pouvait pas voir. Sa main brûla quand elle toucha l'arbre. À son cri, Loïc se précipita pour voir s'il y avait plus qu'une simple brûlure, inquiet.


-Est-ce que ça va Elenwë? Que se passe-t-il avec l'arbre, le sais-tu? Et ta main? Est-ce que ça va aller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 20:06

- Ça va! Arrêtes de te précipiter chaque fois qu'il y a quelque chose, bon sang! Cria-t-elle sous le coup de la colère... et/ou de la douleur. Ce qu'elle essaya de cacher.

Se laissant tomber par terre, elle posa sa main meurtrie sur la terre froide de cette fin de soirée.

Elle respira quelques secondes puis murmura un '' je suis désolée ''.

On n'aurait pu dire si elle s'adressait plus à Dev ou à Loïc. Probablement aux deux. Qu'importe. À quoi bon parler aux morts de toute façon? Comme les dieux. Ils ne vous écoutent pas.

Et sa main, anormalement, qui continuait de la bruler. Foutu village. Foutu arbre. Foutu gitan. Foutus esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 26 Avr - 20:28

Naka leva les yeux vers Loic lorsque celui-ci arriva prêt de lui. Il l'invita à s'assoir d'un léger geste de la main puis avant qu'une quelconque discussion n'ai pu commencé, Élenwe arriva.

Lorsqu'elle se précipita vers l'arbre, il vue la réaction que l'arbre eu à son contact.

Se levant, il la suivit puis posa une main sur le tronc pour voir ce qui se passerait. Il tenta de parler avec son frère le pommier.
Il l'avait fait grandir... que s'était-il passé par la suite ?

Serait-il obligé de l'abattre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 26
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 27 Avr - 15:41

Naka se fit bruler également.

Il put remarquer que son frère était mort, arrivé à la fin de sa vie avant terme. L'esprit de l'arbre à fruits était partit rejoindre Terra.

- L'arbre est mort, annonça Élenwë à Loïc. Je ne pourrais te dire ce qui s'est passé, ne le sachant pas exactement... * Quoi que j'aie des doutes à ce sujet. *

L'élancement dans sa main perdurait mais se calmait quelque peu. Prise d'un doute, elle s'approcha de l'arbre, sortant une dague de sa ceinture. Appuyant la lame de cette dernière sur l'écorce de l'arbre, elle la lâcha avec un geste qui aurait pu ressembler à de la surprise. La lame sur le sol était en train de fondre.

- De l'acide, dit-elle simplement. Sa sève s'est transformée en acide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aurée du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aurée du village
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurélien SALMON à Limoges
» Reportage TV sur Aurélie Dupont
» Aurélien, nouveau record : 52,074 km dans l'heure
» Soutien à Aurélien...
» Coucou ! C'est Aurélie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: