Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aurée du village

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 27 Avr - 17:54

Face à l'élan de colère d'Elenwë, Loïc répliqua

-Si tu souffres, ne diriges pas tes émotions vers moi. Je ne veux que t'aider.

Sans se soucier de la colère d'Elenwë, Loïc prit sa main, la nettoya d'un bout de sa chemise et observa si c'était une blessure grave. Il n'entendit pas ce qu'elle murmura. De toute façon Loïc était habitué de se faire critiquer.

*-Pardonnes-moi, mais la dernière fois que je n'ai pas pu me précipiter, j'ai failli te perdre. Je ne veux pas prendre de chance.*

L'arbre était mort. Elenwë avait surement les mêmes doutes que Loïc quant à la raison pour le phénomène, comme elle lui en fit part. Puis l'elfe sortit sa dague et frappa l'arbre. À la vue de la lame au sol, le guerrier réfléchit.


-La violence corrompt même la nature, ici. Naka, savez-vous ce que vous auriez pu faire pour que cela arrive?

*-Je crois qu'il faudrait trouver un moyen de calmer les esprits malins qui sont à l'oeuvre ces temps-ci. As-tu des idées comment nous pourrions faire ça? Je suis prêt à aller dans la forêt si c'est là qu'il faut aller.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 27 Avr - 22:19

- Tu ne seras pas toujours à pour moi, Loïc... Murmura-t-elle tout bas.

Sans se soucier de la colère d'Elenwë, Loïc prit sa main, la nettoya d'un bout de sa chemise et observa si c'était une blessure grave.

- Ayeu! Sursauta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 27 Avr - 23:22

Lorsque le rôdeur se fit bruler, il recula chancelant.

*Mais qu'est-ce que cette magie ?

Il secoua légèrement sa main avant de s'approcher d'un autre arbre. Il appuya sa main et ferma les yeux.

*Sait-tu ce qui s'est passer ?

Loic lui demanda si il savait ce qu'il avait faite.
Naka ouvrit les yeux et fronça les sourcils. De plus, il lui parlait comme si il était plusieurs personne (vous).

Sans décoller sa main du tronc d'arbre près de lui, il se retourna pour fixer Loic dans les yeux. Il s'exprima en indigène, une langue guttural aux ton violent.
Je ne tue pas mes frères par plaisir. Je ne comprend pas ce qui s'est passé, et je ne suis pas plusieurs personne.

Sans paraître s'être aperçue qu'il ne parlait pas en commun, il continua à attendre la réponse de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 0:10

Encore une fois, Loïc n'entendit pas ce que murmura Elenwë tout bas.

*-Que dis-tu? Je ne t'entend pas...*

Quand elle fit signe qu'il lui avait fait mal, il arrêta, et s'excusa.


-Nous devrions te donner un bandage. Tu devrais aller voir le docteur, à moins que tu sois capable par une autre magie de guérir cette blessure.

Le guerrier vit l'indigène l'observer fixement dans les yeux avec un air colérique. Loïc soutint son regard sans broncher alors que celui-ci semblait exprimer sa colère dans une langue qu'il ne connaissait pas. Il aurait bien lui-même répliqué dans une langue que ne connaissait pas Naka, mais cela aurait été un simple enfantillage. Il soupira.

-C'est moi ou peu importe ce que je fais ou dit, même si je ne veux qu'aider ou comprendre, on se fâche après moi? C'est agaçant à la fin! Naka dit l'Aigle, si vous êtes fâché après moi, parlez dans une langue que je comprendrai. Je ne vous critiquais pas, j'essais juste de comprendre ce qui s'est passé, et cet arbre a grandi depuis que vous avez fait votre rituel sur lui. Donc vous risquez d'en savoir plus que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 0:44

Confus, Naka regarda Loic.
Il avait tiqué lorsque celui-ci lui avait dit : ... Naka dit l'aigle ...

Comment ? Il regarda Élenwe avec un regard désapprobateur.

Puis il tiqua une deuxième fois quand celui-ci lui dit qu'il n'avait pas parlé en commun.

-Je être désoler de ne pas être exprimer en langage à toi. Je ne pas m'être aperçue. De plus, je ne pas avoir fait de rituel. Terra avoir parlé à travers moi pour faire pousser l'arbre.

Ensuite... je ... je être partie. Terra ne pas tuer mes frères arbres pour rien.

Il avait promis de tuer l'homme qui avait tuer Devline. Et Il le pensait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 1:53

Bien que Loïc ne réalisa pas pourquoi Naka avait "tiqué", il remarqua la réaction de celui-ci. Il ne s'en formalisa pas néanmoins. Ce que Naka ne savait pas, c'est que ce n'était pas Elenwë qui lui avait dit son nom d'animal. Le guerrier connaissait aussi celui de Gnas Ud dit le Lion. Cependant, dans le cas du Chaman, il se transformait vraiment en lion. Loïc ignorait à ce moment-là que Naka se transformait lui aussi en son animal. De toute façon, quelle importance?

"Terra avoir parlé à travers moi"

Loïc sembla des plus sceptiques.


-Terra ne transforme pas la sève des arbres en acide, bien qu'elle fait bien d'autres choses. Sans vouloir vous perturber, je ne crois pas que c'est Terra qui a parlé à travers vous, bien que c'est ce que vous croyez. Des forces maléfiques sont à l'oeuvre, et je crois que vous jouez sans le vouloir avec ces forces, comme le chaman au moment où il a tué l'ami de Vincent, ou encore au moment où la forêt s'est mis à hurler, préparant la guerre.

Loïc se rapprocha de Naka d'un pas. Son regard était sévère. Il reliait les actions de Naka à l'arbre.

-Vous jouez avec des forces qui sont au-delà de vous. Pourquoi devez-vous éveiller des pouvoirs qu'il vaudrait mieux laisser endormi? Ce ne sont pas des choses à prendre à la légère. Vous risquez de causer plus de tord que de bien. Je vous avertis, faites attention aux pouvoirs que vous invoquez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 3:00

- Je ne tue pas mes frères par plaisir. Je ne comprend pas ce qui s'est passé, et je ne suis pas plusieurs personne.

Sans paraître s'être aperçue qu'il ne parlait pas en commun, il continua à attendre la réponse de l'arbre.

- Personne ne dit que c'est toi qui l'a tué, Naka. Répondit-Élenwë dans la même langue. Puis Loïc lui annonça :

-* Que dis-tu? Je ne t'entend pas...*

- * J'ai dit que tu ne seras pas toujours là pour moi. *

Quand elle fit signe qu'il lui avait fait mal, il arrêta, et s'excusa.

-Nous devrions te donner un bandage. Tu devrais aller voir le docteur, à moins que tu sois capable par une autre magie de guérir cette blessure.

Élenwë partit à rire ironiquement sans raison.

- Je ne suis pas mage ou prêtresse mais cela tu devrais le savoir, Loïc.

Lorsque Naka la regarda d'un air désapprobateur, son regard se durcit vers l'elfe.

- * Pour ta gouverne, je ne lui ai rien dit. Et pour ta forme animale. Cela me chagrine que tu ais pu même le penser. *

-Vous jouez avec des forces qui sont au-delà de vous. Pourquoi devez-vous éveiller des pouvoirs qu'il vaudrait mieux laisser endormi? Ce ne sont pas des choses à prendre à la légère. Vous risquez de causer plus de tord que de bien. Je vous avertis, faites attention aux pouvoirs que vous invoquez. Dit Loïc.

- Je ne crois pas que Naka soit en cause... Ou du moins directement. Et il n'est ni la place ni l'heure pour en parler. Annonça la jeune femme.

L'arbre ne répondait pas à Naka, cloué dans un mutisme des plus total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 19:42

- * J'ai dit que tu ne seras pas toujours là pour moi. * pensa Elenwë

*-En effet... Je vais au moins faire ce que je peux pendant que je suis là. De toute façon, dans la situation inverse, que ferais-tu? Je suis sûr que tu viendrais m'aider.*

Quand Elenwë rit et dit qu'elle n'était ni mage ni prêtresse, Loïc sourit.


-Peut-être, mais je n'ai jamais vu quelqu'un prendre "plaisir" à se faire lancer des boules de feu par son amie... Et guérir des blessures résultantes aussi rapidement.

Loïc fit sa remarque à Naka, à laquelle Elenwë répondit à la défense de l'indigène.

- Je ne crois pas que Naka soit en cause... Ou du moins directement. Et il n'est ni la place ni l'heure pour en parler. Annonça la jeune femme.

Loïc se tourna vers elle.


-Pas directement, de la même façon que ce n'était pas directement la faute du chaman de tuer l'ami de Vincent. Ils appellent des pouvoirs, qu'ils s'en rendent compte ou non, qu'il faudrait mieux laisser endormis. Mais tous peuvent affirmer qu'ils ont bel et bien invoquer quelque chose. Ni la place ni l'heure pour en parler? Pourquoi donc? Nous sommes dans le vif du sujet, nous pouvons en voir les effets. Je ne vois pas en quoi ce n'est pas le moment. Il n'y a jamais de bon moment pour parler de ces choses-là.

Cela lui rappelait aussi quelque chose d'autre qui le mettait en colère. Les indigènes avaient à de nombreuses reprises appeler ces pouvoirs. Alors qu'il avait averti les indigènes de l'attaque de Vincent dans l'espoir que ceux-ci acceptent leur erreur et tentent de faire la paix avec le village, ils avaient profité de son avertissement pour se préparer à la guerre. Encore une fois, ils avaient appelé des forces surnaturelles de la forêt, pour combattre des paysans qui réclamaient justice. Il ne leur était jamais passé par la tête que c'était leur faute, et qu'ils pouvaient tenter de régler la situation pacifiquement. Ce genre de pensées obtus et porté tout de suite vers les armes étaient ce qui fâchait beaucoup Loïc, qui avait eu beaucoup d'espoir envers les indigènes. Non que les paysans avaient raison, mais les indigènes n'avaient rien tenté pour régler la situation. Il n'en fit cependant pas part, bien qu'Elenwë put voir que cela fâchait beaucoup le guerrier. Celui-ci ne voulait pas exprimer le fond de sa pensée, qui était même en partie voilée à Elenwë.

Loïc soupira, ayant honte de son propre comportement.


-Pardonnez-moi ma colère. Avec les récents évènements, je suis un peu à vif. Pourquoi alors même que nous allions discuter de façon paisible il faut qu'un évènement malheureux ou maléfique se produise devant nous? N'y a-t-il pas de place pour le calme ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 22:12

Naka regarda Élenwe dans les yeux puis s'inclina imperceptiblement en pensant merci de ton son être. Elle ne l'avait pas trahi. Il ne douterait plus.

-*Je suis désolé. Je ne pensait pas que... je ne sais plus ce que je pensait, pensa t-il confusément.

Naka pensa qu'il ne comprenait pas tout ce que Loic disait car une partie au moins ne lui était pas destiné.

Cette conversation commençaient à le mettre à vif. Si c'était vraiment sa faute, pourquoi les arbres refusaient t-il de le lui dire. Si c'était le cas, c'est que Terra n'avait pas lever la malédiction et que ''la sorcière'' était en cause.

Sinon, une force autre que celle avec lesquelles il était habituer était à l'œuvre.

-Je ne pas avoir appeler d'autres force que celle qui me font vivre à chaque jour. Je ne pas comprendre plus que vous ce qui ce passe car je suis incapable de faire comme habituel.

Les autres, dit Naka en pointant les arbres autour de lui, ne me répondent pas. Je seulement avoir donner au corps de mon amie autrefois enterré ici un cadeau. Je ne pas avoir appeler aucun esprits, aucune autre force.

Si quelque chose à profiter de mon don pour faire du mal je ne sais pas.

Pourquoi est-il si entêté ? Il ne peut pas aider et donc il passe sa colère contre moi ?
Je voulais seulement offrir des sépultures digne à notre amie,
s'exclama l'elfe en elfique.

Son esprit pensa alors au corps de la jeune femme troué. Sa lance glissa de ses mains, mais il ne fit aucun mouvement pour la rattraper. Elle tomba dans les herbes hautes.

Perdue dans ses pensés, il passa la main dans ses cheveux et ses pensés se portèrent vers Liane, elle était morte, elle aussi. Combien de temps avant qu'il ait la rejoindre ? Une légende que la shaman racontait parfois disait que chaque esprit, une fois libéré de ses chaines, retournait éventuellement dans un être vivant. La retrouverait-il un jour ?

Son regard resta absent jusqu'à ce que l'une des deux personnes avec qui il était lui parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 28 Avr - 22:36

Loïc écouta ce que lui dit Naka, puis celui-ci parla dans une autre langue. Il échappa sa lance, perdu dans ses pensées. Le guerrier s'avança, et ramassa la lance de l'indigène. Il lui redonna celle-ci, et lui dit avec un sourire triste.

-Je sais que vous ne vouliez pas mal faire, et que Devlyne était votre amie.

Après lui avoir rendu la lance, Loïc recula face aux deux elfes. Il s'inclina poliment en signe d'au revoir.

*-Je vais tenter de mettre des choses au clair. Si je peux faire quelque chose, je vais essayer.*


-À plus tard, chers amis.

Loïc voilait son esprit, cachant ses intentions. Il commença à se diriger vers la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 30 Avr - 0:39

Naka prit sa lance, remercia Foster d'un signe de tête et le regarda partir. Puis il regarda Élenwe et lui dit :

-Je ne pas savoir se que tu penser mais je croire que demander son avis au shamans serait une bonne idée. Ensuite, je demander à Elric le druide. Peut-être lui savoir ce que est arriver aux arbres pour que eux ne plus me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 1 Mai - 12:59

- Ils ont peur de toi. C'est pour ça qu'ils ne répondent pas. Dit-elle simplement.

Puis elle ajouta :

- La forêt ne m'aime pas beaucoup. Tu devrais peut-être aller parler au shruid seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 1 Mai - 16:28

-Ils ont peur de moi... Je vais rejoindre le Shruid tout de suite. À plus tard dit-il en la regardant dans les yeux. Il se retourna, et se mit à marcher vers la forêt, lentement, mais surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 2 Mai - 1:36

Bon. Les deux étant partis vers la forêt, ne tenant pas tellement à les suivre, Élenwë se mit à marcher d'un pas lent vers la bibliothèque.

Si quelqu'un voulait l'y chercher, très bien. Mais pour le moment, elle était en paix au milieu de livres. Poussiéreux ou pas.

Et de toutes façons... Bien du travail restait à y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 26 Mai - 19:50

Spoiler:
 

Un fantôme, celui d'une jeune femme, passa devant Foster.

- Tu n'as aucun droit de venir ici la nuit, gitan.

Loïc avait marché, marché. Sans qu'il ne s'en rende compte, le soleil s'était couché depuis plusieurs heures, mais Zother éclairait puissament Tera de sa forme arrondie.

Sans lui donner le temps de répondre, la femme attrapa Loïc par la chemise et le propulsa contre un arbre.

- Tu connais nos lois, aucun humain du village dans la forêt la nuit... Sinon la mort. Peut-être la cherches-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 26 Mai - 22:05

Loïc avait marché longtemps. Il cherchait bien des choses dans la forêt. Cet endroit dangereux qu'était l'Île des légendes. Il connaissait les mythes, mais y être était quelque chose d'étrange, comme être dans un rêve qui pouvait tourner au cauchemar. Mais il devait y aller.

En même temps qu'il cherchait des solutions aux problèmes qui arrivaient à grands pas, il recherchait un peu de solitude. La dernière année avait été difficile et vive en émotions. En changements et en révélations aussi.

Finalement, au fil de ses réflexions et de ses recherches dans la forêt, il n'avait pas réalisé la nuit qui tombait. Voyant quelque chose apparaître devant lui, Loïc mis la main sur son épée, prêt à attaquer. Devant un fantôme, ce ne serait pas très efficace... Une jeune femme, Loïc fut plutôt intrigué par la rencontre.


-Tu n'as aucune droit de venir ici la nuit, gitan" dit le fantôme avant le le projeter contre un arbre.

Loïc laissa échapper un soupir de douleur en s'écrasant sur l'arbre avant de tomber sur le sol.


- Tu connais nos lois, aucun humain du village dans la forêt la nuit... Sinon la mort. Peut-être la cherches-tu? continua-t-elle.

Au même moment, Loïc entendit dans sa tête la voix d'Elenwë.

* - Loïc? Tout vas bien? *

Cette voix lui fit reprendre ses forces et se relever. Il n'allait pas mourir. Il ne pouvait pas.

*-Je me suis mis dans une situation plutôt déplaisante, mais ne t'inquiète pas pour moi.*

Avec son habituel cynisme, une réflexion lui vint en tête, ce qui le fit sourire malgré la situation dans laquelle il se trouvait. Reprenant son sérieux, il dit à la créature


-Je ne cherche pas la mort, mais je cherche des réponses. Ces réponses se trouvent ici, sur l'Île. Pardonnez-moi mon intrusion malgré vos lois, mais je dois absolument avoir ce que je recherche, je ne peux partir sans cela. Et je ne compte pas mourir ici. Qui êtes-vous?

Qu'allait-il faire pour survivre? Aucune idée, mais il trouverait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 28 Mai - 22:32

* - Imbécile. N'as-tu pas remarqué que c'est ce que tu me dis chaque fois que tu es dans ale pétrin mais que tu ne veux pas me mêler à tes histoires? Tu n'envoies pas que des mots en pensée, mais aussi des images... * Lui envoya alors Élenwë.

La fantôme, elle, se contentait d'observer le gitan.

- Tu ne me reconnais pas? Lui annonça-t-elle. Dommage. J'espérais que tu aurais gardé un meilleur souvenir de moi... Mais c'est du passé, de toutes façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 29 Mai - 1:05

*-Suis-je si prévisible? Je suis peut-être imbécile, mais je ne veux pas que tu te mettes en danger à cause de moi. Je dois te garder en sécurité, pas te faire courir des risques pour moi. De toute façon, c'est dans mes obligations de me mettre en danger...*

Loïc observa la fantôme avec intensité. Quel idiot de s'être mis dans cette situation... Mais qui était-elle? Il la connaissait? Qui était-ce? Éthérée comme elle l'était, il avait de la misère à la reconnaître.


-Je vous connais? Qui êtes-vous?

Il était plutôt frustrant de ne pas reconnaître quelqu'un qu'il était supposé connaître... Plus encore vu qu'elle allait tenter de le tuer.

Puis, la voix, les cheveux, son regard, tout devint clair...


-Non... Ce n'est pas toi...

Ce ne pouvait être vrai. Ce ne pouvait être elle. Fou de rage, Loïc s'avança d'un pas, oubliant le danger.

-Vous n'avez donc aucun remord, d'utiliser de telles illusions pour m'approcher! Il ne vous suffit pas de tenter de me tuer, vous devez prendre sa forme pour le faire?

Des souvenirs lui revenaient en mémoire, des souvenirs qu'il avait gâché il y a longtemps. Des souvenirs d'une autre vie. Mais si c'était elle? Une vague de désespoir s'empara du guerrier qui espérait que ce qu'il était en train de voir n'était pas la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 30 Mai - 16:40

Serena se contenta de sourire, pour reprendre le guerrier par le bras et le repropulser sur un rocher un peu plus loin. Sa jambe se brisa dans un craquement lugubre.

- Oui, c'est moi. Désolée que tu en doutes. De toutes façons, tu es parti depuis si longtemps... J'ai bien ri quand ils m'ont annoncés que c'était toi que je devais venir voir. Mais bon, le passé est le passé... Loïc. Cela me fait étrange, de t'appeler comme ça... Luca.

La seule chose que le gitan put remarquer de différent chez son ancienne amie, c'était la couleur de ses yeux. Rouge. Encore. Toujours. Foutu couleur. Ça, et son attitude plutôt maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 31 Mai - 18:01

Loïc se fit propulser sur un rocher. Au moment où sa jambe se brisa, il ne put s'empêcher de laisser échapper un cri de douleur. Il rampa un instant, regardant avec intensité la jeune femme devant lui, son visage crispé par la douleur.

-Serena... Pourquoi toi? De toutes les personnes qui auraient pu venir me tuer, pourquoi fallait-il que ce soit toi?

Serena, la femme si douce qui ne voulait jamais la violence, qui faisait de sauver des vies son métier. Bien des souvenirs lui venaient en mémoire, des souvenirs de cette jeune femme qu'il avait bien connu.

- Oui, c'est moi. Désolée que tu en doutes. De toutes façons, tu es parti depuis si longtemps... J'ai bien ri quand ils m'ont annoncés que c'était toi que je devais venir voir. Mais bon, le passé est le passé... Loïc. Cela me fait étrange, de t'appeler comme ça... dit-elle au guerrier, qui ne pouvait reconnaître le comportement de la jeune femme.

Loïc, une grande peine qui surpassait sa présente douleur l'envahissant, secoua la tête, ne sachant comment prendre cette rencontre.


-Comment peux-tu dire ça? Je ne t'ai jamais oublié Serena... Je suis parti car ton fiancé est mort aux mains des barbares. Si je fais toute cette route, c’est pour toi et ma famille. Je m’excuse pour tout ce qui s’est produit, si mes mots signifient quoi que ce soit…

Loïc tenta de se lever, sans succès. Un grand trouble dans son esprit, il ne savait plus quoi dire, quoi faire.

*-Pardonne-moi Elenwë, je ne suis pas sûr de revenir…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séréna
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 624
Age : 27
Localisation : Avec l'Ordre
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 31 Mai - 18:13

Serena afficha un sourire triste mi-figue mi-raisin.

- Nous sommes ce que nous sommes, un point c'est tout. Le soleil se lève. N'oublies pas nos lois encore une foi, Luca...

Puis elle se dissipa avec les premières lueurs de l'aube, laissant dans l'herbe pour seule trace de son passage une rose noire. Toujours la même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 29
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Lun 31 Mai - 19:20

Voyant Serena disparaître, Loïc resta pendant quelques minutes à contempler le vide qui venait de la remplacer. Puis il vit une rose noire... Une partie du mystère e trouvait là, Loïc avait l'impression... Il rampa jusqu'à elle, et prit la fleur dans sa main. Puis, il se traina jusqu'à l'orée de la forêt, souffrant de sa jambe. Cela lui prit plus d'une heure avant d'arriver là. Rendu dehors des bois, il s'arrêta, exténué par la douleur.

(suite après le gn du 5-6 juin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Many
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 26
Localisation : Auberge
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Juin - 5:27

Suite aux derniers évènements Many ne savait plus ou donner
de la tête, il avait toujours occupé depuis un certain temps et il devait
revoir ses priorités. Il avait tellement de projet inachevé, tellement de chose
à prévoir. Many en avait assez devoir tout le temps répondre au besoin des
gens. Les seules personnes qui le comprenait vraiment était la tribut.les
choses était simple et personne de se cassait la tête avec des lois. d'un autre
coté, Bruni et marc avait été ses compagnons pendant de nombreuses années mais
maintenant les chose savait changé. La disparition de bruni et l'enrôlement de
Marc chez Zora les avaient séparé l'un des l'autre et rien ne pourrait revenir
comme avant car trop d'évènements était survenu.

Many revenait du campement, il avait apprit a aimé cette forêt, il la
connaissait presque par cœur maintenant. Many sortit du bois et regarda
le village.

Puis Many pensa en regardant le village:

Pourquoi on se bat, pour vivre? On se bat seulement pour retarder l'heure de
notre mort. Tout les villageois qui travail simplement pour manger,
simplement pour vivre. Pour protéger nos amis? On se retrouve toujours
tout seul de tout manière! Faudrait que le peuple le réalise d'un jour où
l’autre que se ne sert n’a rien de se battre pour rien. Pour gagner quoi? De la
puissance pour mourir plus fort c'est tout? Rien ne sert de mourir plus puissant
la seule chose qu'on n’ai certain c'est qu'on meurt tous un jour! Alors
pourquoi essaye de sauver les autres? Bruni? S’il n’est pas déjà mort! Donc
tout se qu'il faudrait c’est pensé à moi même! Mais dans quel but? Pour achevé quoi?
Merdre!!!!!!


Mais se prit la tête se deux main puis soupira...

Ensuite, il se dirigea en plein centre de la plaine. Il ôta tout végétation
autour de lui, il voulait être seuls, vraiment seul. Many ne croyait pas en les
dieux et ceux-ci ne fessait que brouiller leurs esprit critique. Lui et loïc en
avait longuement discuté. Un fois son travail achevé il regarda en direction du
village et vit naka qui sortait de la bibliothèque.

Many se coucha sur le sol maintenant nue et commença à prendre quelques
respirations et recommença à penser:

L'idéal serait donc de reste maitre de ses décisions et donc être sous
l'influence de rien, même pas de l'amour. Un sentiment peut vite mener a des décisions réfléchit et donc irrespectueux de sa personne. Les Nao mon
démontrer ce coter de la vie. Donc pour venir a bout de hommes, tu
démontre qu'il n'y a plus d'espoir et tout volonté de combattre pour une cause
serait
anéantit....

Many venait de découvrir la faiblesse des hommes..... Du moins, il le
pensait....


Puis, il se coucha sur le sol et ne pensa plus a rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Juin - 10:34

Naka s'éloigna tranquillement de la bibliothèque. Une fois loin d'Élenwe, son pas accéléra, son visage se tordit dans une expression de colère. Il passa à une vingtaine de mètres de Many sans le voir.

-Je tuerais le gitan... À mains nue si il le faut.

Toutefois, le gitan dont il parlait n'était pas clairement définie. L'image de Loic et celle de l'homme qui avait tué Devline se mêlant dans sa colère.

Il eu un regain léger d'espoir lorsqu'il pensa à Elle. Un petit sourire parcourue son visage. Peut-être que la course n'était pas encore perdue.

Une pensée d'oiseau s'imposa à lui:
Brise légère
Belle amie
Ils s'envolent pour ne plus atterrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
"
Apprenti


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Orca   Ven 9 Juil - 7:10

Shocked Thorn Woryagun criai depuis la prairie, Attention peuple de marée-court. J’ai vue des signes qui ne mentent pas!
-Les mouches s’affolent
-Les animaux sue a grosse goûte
-l’eau pue et commence à changer de couleur par la pollution.

Il n’y a pas de doute possible un peloton de la tribut des d’orques du nord arrivent
D’habitude ils migrent que beaucoup plus tard dans l’année. Mais là, les signe sont claire, il seront là dans une semaine.

Préparez vous! Ils sont toujours imprévisibles!
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aurée du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aurée du village
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurélien SALMON à Limoges
» Reportage TV sur Aurélie Dupont
» Aurélien, nouveau record : 52,074 km dans l'heure
» Soutien à Aurélien...
» Coucou ! C'est Aurélie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: