Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aurée du village

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:27

Lulu écoutait la querelle depuis le début. Et il en avait marre, intensément.

Il sortit son livre, tomba à la page pile, sourit, puis se mit à incanter.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:32

((wow la gang, pas pire votre rp... dommage que Bob Dole soit pas là (il est en train de former un médecin sur sa terre) j'aurais pu avoir du fun avec vous, mais bon, faut garder un peu de vraisemblance non? Facque l'elfe est la nouvelle bibliotéquaire?Et faudrais que Marc fasse attention, Tyrael est immortel faut pas oublier Very Happy ))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:38

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:39

Loïc prit le bras de Marc.

-Ça ne vaut pas ça. Laisse-le. Je ne veux pas que ça finisse en bain de sang. Tu sais que tu en vaut plus que ce qu'il dit, pas besoin de te rabaisser à ça. Garde ton énergie pour quelque chose de plus utile. Comme trouver un moyen de rapporter Bruny.

Ce Tyraël était idiot d'insulté ainsi un homme dont tous connaissaient ce dont il était capable. Il était temps de retourner au village...

-Madame Dal Salan, nous allons vous apporter au village. Il n'y a pas encore de bibliothèque, mais nous travaillons à arranger la place. Venez ma chère. Allez, monsieur de la Tour, Marc. Allons-y.

Loïc était un peu inquiet pour Marc. Et Many. Et l'elfe que le vampire et son "ordre" voulait. Et pourquoi pas pour lui-même? Loïc soupira, et commença à marcher vers le village. C'était dur la vie ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:42

10 secondes.

(...)

SuperMisselulu lanca un sort de Rire du Bouffon sur Tyrael !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:45

Marc se calma légèrement, Loic avait touché une corde sensible. Sauver le Seigneur était primordial. Tué Tyrael passerait en second. Il cacha sa dague une nouvelle fois a la vue de tous et marcha vers le village. Marc ouvrait la marche pour une fois. Il gardait une oreille tendue pour la conversation mais semblait ruminer de sombres pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 3:45

Se laissant entraîner par Foster, elle lui déclara :

- C'est '' mademoiselle ''. Je suis trop jeune pour être apellée '' madame ''. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 4:01

Lulu se releva, et regarda Tyrael mourir de rire par terre, et rit à son tour. Il se tourna et se dirigea vers la dame, il dit :

Hey m'dame, lorsque vous serez installé j'aimerais bien jeté un coup d'oeil dans vos bouquins, sa doit contenir de la magie tout ça.

Il avait soudainement un air interessé, lorsqu'il parlait de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 12:10

Un homme avec une air legerement perdu arriva avec une livre a la main:
Avez-vous vu MisseLuLu?
redarda un peux et l'aparcu et vue cette elfe aussi et lui dit:
Bien le bonjours, mademoiselle je me nomme Naemo Changlow je suis Maire du village et vous êtes la bien venue
Par la suite il regarda Tyrael sur le sol et demanda :
qui a conter cette blague je veux la savoir moi aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 17:47

Marc jetta un regard glacial a Naemo. Il semblait définitivement de mauvaise humeur.

C'est l'histoire d'une rencontre d'un brunitien et d'un oriental. Veux-tu vraiment savoir la suite? Je pourrais même te la mimer si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 19:14

Le voile de la forêt se déchira un instant. Naka sortit sans un bruit et alla récupéré ses flèches.

C'est en récupérant la deuxième qu'il aperçut l'elfe. La flèche tomba par terre et il se mit à la regarder intensément pendant que tous lui parlait. Il ne pouvait enlever ses yeux d'une créature si gracieuse.

Il commença à marcher vers les gens en passant son arc sur ses épaules et en récupérant la flèche tomber.

Il continua a marcher vers eux en continuant à la regarder. Soudain, il baissa les yeux puis rattrapa Feldor.

-Nous avons le médaillon et essayons déjà de le détruire. Nous viendrons vous voir si nous avons besoin d'aide. Le vous désignait clairement Feldor et personne d'autre. Cette phrase avait prit beaucoup d'énergie pour être complète.

Naka jeta un dernier regard admiratif à la femme et se retourna. Commençant à marcher vers la forêt, il reprit la dernière flèche tiré, et se mit a l'examiner en marchant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 20:55

Croisant le regard de son compatriote elfique (Naka), la jeune femme se dit que bien des hommes se mêttaient soudainement à la regarder avec bien de l'admiration. Elle était légèrement perplexe, mais surtout amusée. Regardant Naka, elle lui annonça en elfique avec son plus beau sourire :

- Merci de tout coeur pour votre aide avec le médaillon, si jamais vous avez besoin de mon aide pour quoi que ce soit y aillant trait... N'hésitez pas à me le demader. Vous avez un très bel arc, mon cher. D'ou viens-t'il, au fait, mésire l'aigle (prononçant le mot '' aigle " avec un clin d'oeil) ?

Attendant sa réponse, elle lui fit une révérence en l'entendant et se retourna vers les autres qui se dirigeaient vers le village. Ils entrèrent dans l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 23:12

Naka s'arrêta soudainement. Elle lui avait parlé une autre langue et il avait compris. Peut-être est-ce du à ses oreilles! Ils avaient toujours été différentes du reste de la tribu.

Par dessus tout. Elle l'avait appeler mésire l'Aigle. Comment avait-elle put...?

Il se retourna, pour la voir s'en aller et disparut de la vision des gens après avoir mis un pied dans la forêt. Le terme disparaître était approprié. Il cessa subitement d'être là.

Assis dans un arbre, il comprit qu'il était différent. Cet femme n'était pas la première a s'être adressé a lui dans un langage que lui seul pouvait comprendre. Un ou deux hommes l'avait aussi abordé de cette façon et lui avait reproché de manger de la viande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 18 Déc - 23:33

Loïc observa en marchant la scène, l'indignation de la "mademoiselle" envers lui, et Naémo qui s'intéressa soudainement à celle-ci. "Ces mages doivent sentir des livres et des érudits à un mille à la ronde", pensa Loïc avec un petit sourire en coin.

Puis il s'arrêta en regardant Elenwë parler avec ce sauvage peu bavard qu'il avait déjà rencontré. Il parla à Feldor, et il faut croire qu'il lui faisait plus confiance qu'aux autres. Loïc ne le prit pas mal qu'on n'est pas confiance en lui. Entendant les hommes parler et les regardant agir depuis tantot, Loïc remarqua que la dame exerçait ses charmes sur ceux-ci. Heureusement pour eux, elle allait s'installer ici, et elle n'était pas marié! Loïc eut un sourire moqueur à cette pensée.

Puis, toujours sans dire un mot, il rentra dans l'auberge. Cette rencontre avait somme toute bien finie. Néanmoins, sa journée l'avait laissé un peu déprimé. Du rhum raviverait surement le coeur du guerrier.


Dernière édition par Loïc Foster le Jeu 14 Jan - 23:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Sam 19 Déc - 4:23

Après cette bataille plutôt étrange, Ecthelion rangea son épée et porta une main à son cou. Il sentit très bien la morsure que le vampire lui avait faite et il en frissonna de dégout. Pendant que tous parlaient et que Loïc tantait de calmer Marc pour qu'on ne retrouve pas Tyraël avec un trou entre les omoplates, Echtelion essayait de se remémorer ce qu'il avait aprit de Roland.

L'elfe argenté s'agenouilla près de de l'endroit où le vampire s'était désintégré. Il se rappela alors une chose, Roland, quand il ''mourrait'' se retrouvait alors dans un endroit x et le seul moyen de le tuer étais de trouver cet endroit dans les heures qui suivent et de l'achever. Est-ce la même chose pour ce vampire? Si oui, alors il reviendrait surement ou alors d'autres membres de l'ordre dont il avait parlé s'ils veulent temps l'elfe. Quoi qu'il en soit il pourrait probablement se renseigner au près de Findel et de cette elfe. Elle devait bien savoir quelques choses.

Echtelion entendit la remarque que la jeune elfe avait fait à Naka et eu un sourrire. Cela lui rappellait de bons moments. Peut être devrait-il aller chercher sa compagne... Mais des choses plus importante attendait et il ne pouvait pas vraiment ce permettre de partir pour plusieurs mois. Quand il se releva, tous le monde était parti. La nuit commençait à tomber et les créatures de l'ile avec elle.

Il chercha le chaman des yeux, mais il se rendit bien compte qu'il n'étais plus là. Ecthelion prit donc la route du campement des indigènes dans l'intention de parler au chaman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 27 Déc - 5:22

en voyant la nuit commencé à tomber, Dev se dépecha de sortir de la forêt. on l'avait prévenu des drôles de choses qui hantait ses bois le soir venu.

Absorbée dans sa quête de fleur blanche (sous la neige, c'est pas évident) elle avait tout manqué de la bagarre. Enfin, elle en avait entendu des brides, mais il y avait des batailles plus souvent que des bonjour de ce village de fou, aussi n'y avait-elle pas porté attention.

Dans sa hate de sortir des bois, elle fonça presque dans l'Elfe argenté qui lui y entrait par le même sentier. Il saignait. beaucoup.

- Amrod! (ou amred, manque de mémoire, sorry) Mais nom d'un dormeur! qu'est-ce que vous êtes encore aller.. mais! c'est une morsure?!?

Elle fouilla sa sacoche à la recherche de la fiole de potion de guérison qu'elle avait concocté le matin même. comme la blessure semblait sérieuse, elle trouva également une dose qui lui restait de la veille et tendi le tout à son ex tuteur, attendant des réponses à ses questions, sans toutefois ce faire trop d'illusion. elle avait l'habitude des cachoteries...
Revenir en haut Aller en bas
Nomar Sang d'Or
une vedette
avatar

Nombre de messages : 242
Age : 25
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mar 5 Jan - 21:02

Ecthelion attendit sans rien dire que son amie est fini de soigné sa plaie. Quand elle eu fini, il la regarda dans les yeux puis il dit, d'un ton neutre:

Je...J'ai quelques trucs à réglé. Il y a une nouvelle arrivante au village. C'est une elfe, comme moi. Elle n'est pas arrivé seule, en fais un vampire la suivait, de la ma morsure, mais je ne crois pas que c'étais si grave. Je vais retourné au village pour une dernière fois. Ensuite, je vais partir. J'ai réaliser que ma place n'est pas dans ce village d'homme. Je crois que nos chemins vont de nouveau se séparer... Je suis désoler, tâcher simplement de ne pas oublier ce que je vous ai apprit.

Il adressa un sourire triste à sa jeune protégé, puis il l'invita, d'un large signe de la main, à l'accompagner jusqu'au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 7 Jan - 0:57

Quoi? Il allait partir? Après deux ans passé sur les routes à le chercher, il voulait partir, quelques lunes à peine après qu'elle l'ai trouvé? Elle remballa ses affaires et le suivit un instant en silence. Un court instant.

- Partir? Pourrais-je venir avec vous? S'il vous plaît! Vous allez retrouver votre femme, c'est ça? Laissez moi venir avec vous! Je ne vous importunerai plus avec mes questions, qu'importes au fond comment vous êtes devenu argenté ou comment.. enfin.. pourrais-je vous suivre?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Dim 24 Jan - 18:10

[Suite au message de Loïc à la page 20 de l'auberge (il faut tenter de ne pas rendre le forum confu haha!)]

Loïc sortit dehors, marchant vers l'orée du village. Milles pensées sombres hantaient son esprit. Il ne faisait pas si froid, une douce journée d'hiver. Cependant, comme d'habitude, le vent soufflait, glaçant jusqu’à l’os du guerrier, qui endurait mieux les grandes chaleurs que les grands froids. Marchant plus loin que le feu où se rejoignaient certaines personnes pour parler, il se dirigea vers la plaine. Rendu, il s'arrêta finalement, cessant de réfléchir une seconde. Alors il observa cette saison qui l'entourait, la saison morte comme on l'appelait. Dehors, c'était bien silencieux. Les gens restaient chez eux, les paysans fêtaient et buvaient. Malgré tout la vie continuait. Néanmoins, autour de lui, il n'y avait qu'un grand espace mort. Il se souvenait de s'être déjà enfui avec Ecthelion sur cette plaine, poursuivis pas des créatures de la nuit. Des mauvais souvenirs.

La lune était haute dans le ciel, et les étoiles l'accompagnaient. Loïc pouvait entendre les gens prêt du feu. Les villageois de Marie-Court, tous des aventuriers. Des fois on pouvait bien se demander pourquoi ils étaient ici, pour ceux qui n'en avaient pas l'obligation. Loïc commençait à les connaître, même si ce n'était qu'en surface. Et des mauvais souvenirs refirent surface à nouveau. Cela faisait presque un an que le guerrier était ici. Un an à se battre pour survivre et pour aider d'autres dans leur quête. Il se mit à genoux, comme en prière.

Il prit son épée la lame pointée vers le ciel, devant lui, comme en méditation guerrière. Mais il le savait, il ne pouvait leur demander de l'aide ici. Et où étaient ses amis? Où était Hemrick, parti depuis plusieurs mois sans donner de nouvelles? Était-il mort? Et Gorrix, avec qui il avait combattu les invasions démoniaques de l'automne? Il ne pouvait pas compter sur leur aide pour l'instant.

Un grand cri résonna dans la tête de Loïc. Une émotion primaire, incontrôlé, qui aurait pu s'apparenter à de la rage, mais qui n'était pas que cela, mais bien quelque chose de plus profond. Cependant Loïc resta silencieux, alors que sa tête n'était remplie que de ce hurlement.

Le guerrier se coucha dans la neige. Il sentait l'énergie de Nao tout autour de lui. Le grand espace autour de lui n'était pas mort. Il commença à méditer, à se laisser bercer par Nao. *Ne pas perdre espoir...* Il en avait envie des fois. Il se ressaisit grâce à un souvenir précis. Il ne devait pas abandonner. Loïc resta couché dans la neige pendant un long moment, réfléchissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 27 Jan - 20:59

Spoiler:
 


Quand Elenwë s'avança vers Loïc, détenant les informations qu'il lui avait demandé quelques jours plus tôt, celui-ci était en train de s'endormir proche du feu de camp éteint. Il pleuvait, une température plutôt inhabituelle pour un temps de Janvier. Il sortit de sa méditation en sentant son énergie s'approcher.

Après sa petite tirade sur le fait qu'il faisait froid, elle lui dit ce qu'il voulait savoir depuis déjà un certain temps. Il lui sourit en réponse.


-Merci pour l'information... Cela confirme mes doutes. J'ai appris à me méfier de ce genre de propositions. C'est très gentil à vous d'être allée cherché ces détails pour moi.

En fait, il était très déçu, même s'il n'était pas surpris. Il avait pris des risques, et espérait qu'il pourrait prendre avantage de ce pouvoir pour faire avancer sa quête. Se souvenant qu'elle pouvait lire dans sa tête, Loïc sembla embarrassé. Mais elle lui avait dit, et cela déjà était signe qu'elle avait confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 27 Jan - 23:08

Loïc observa l'elfe un instant, voir quel était l'expression de son visage. Contrairement à Elenwë, il ne pouvait que deviner les pensées qu'en observant le language non-verbal. Il trouvait plutôt amusant qu'elle se soit inquiéter pour lui. Amusant, mais aussi touchant. Il se poussa un peu pour lui donner une place. La présence de quelqu'un qu'appréciait Loïc lui fit oublier un peu ce qu'on aurait pu qualifier de désespoir, sans en être vraiment.

-Je vais bien, merci. Venez vous asseoir, mademoiselle.

Prenant pour acquis qu'elle lisait dans son esprit, il se permit de ne pas tout dire ce qu'il avait à l'esprit. *J'ai bien des questions et bien des idées qui me troublent l'esprit. C'est pour cela que je réfléchissait. Bien sûr, vous devez déjà savoir tout ça.* Vu qu'elle pouvait voir tous ses secrets, il n'avait pas vraiment à expliquer quoi que ce soit. Le fait qu'elle puisse savoir tout sur lui était plutôt perturbant. *Mais qu'importe mes interrogations. Je ne suis pas là pour vous harceler de questions. Venez-vous discuter? Il va sans dire que j'apprécie votre compagnie.*

-Je n'avais pas l'intention de tomber malade. Je méditais un peu. Bien que je commence à avoir un peu froid.

Loïc rit un instant, se trouvant irrationnel dans ses actions. Puis il vit arriver le sauvage qu'il avait déjà rencontré quelques fois auparavant. N'étant pas très lochasse, ils n'avaient pas échangé grandes paroles. Loïc le salua de façon respectueuse, comme il en avait l'habitude.

-Venez vous asseoir vous aussi.

Le sauvage était un de ceux qui semblaient avoir un petit penchant pour Elenwë. Loïc soupira, mais Naka n'aurait pas pu dire pourquoi. Pourquoi s'était-il engagé à ça? Parce qu'on avait confiance en lui. Elenwë pouvait comprendre que le guerrier était en train de penser à elle.

-Et vous, mademoiselle, comment allez-vous? Avez-vous apprécié votre marche en forêt?

*Je suis bien content de vous voir.* Puis, il eut un sourire moqueur. *Nous avons fait une bonne équipe sur les terres d'Ofrogon, même si ce fut contre les Zoraciens que nous nous nous sommes battu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Mer 27 Jan - 23:19

Naka, encore une fois dépourvu parce qu'Elenwe venait de le prendre de cour, arriva.

Il pensait bien fort, que décidément, il ne s'habituerait jamais au changement d'émotion rapide que les gens qui ne vivait pas en forêt avait. Cependant, ne trouvant pas les mots, il s'abstint de tout commentaire.

Il salua Loïc d'un léger signe de tête et se rapprocha encore. Curieux que celui-ci restent dehors sans être plus chaudement habillé qu'une simple chemise. Naka sourit en pensant à la bêtise que certain pouvait faire mais encore une fois, s'abstint de tout commentaire. Toujours en train de réfléchir, il se dit que la barrière du langage de la plupart des humains, le rendait souvent ridicule. Il avait bien apprécié le compliment d'Elenwe à propos de ses talents pour parler l'autre langage mais ne comprenait pas comment les mots lui venait. C'était d'instinct qu'il les disait. Il n'avait aucune autre explication. Il ne savait pas vraiment parler comme eux, il avait toujours l'impression d'échapper ses phrases dans l'autre langage.

Agacé par ses pensées, il monta ses mains à son visage pour abaisser son bandeau mais il s'aperçut qu'il ne l'avait plus.

Il s'exclama en indigène :Cala akta heckto esto. Nourmatu l'héréité.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Jeu 28 Jan - 14:39

-Et vous, mademoiselle, comment allez-vous? Avez-vous apprécié votre marche en forêt?

*Je suis bien content de vous voir.* Puis, il eut un sourire moqueur. *Nous avons fait une bonne équipe sur les terres d'Ofrogon, même si ce fut contre les Zoraciens que nous nous nous sommes battu.*

*Ou que nous avons attendus pendant des heures...*
Pensa-t-elle avec un sourire.

*En effet.*

Naka, encore une fois dépourvu parce qu'Elenwë venait de le prendre de court, arriva.

Il pensait bien fort, que décidément, il ne s'habituerait jamais au changement d'émotion rapide que les gens qui ne vivait pas en forêt avait. Cependant, ne trouvant pas les mots, il s'abstint de tout commentaire.

Il déclara ensuite avoir perdu son bandeau. *Bah, qu'importe, peut-être cela l'aidera t-il a s'émanciper, à s'intégrer aux autres elfes, si jamais il en venait au village.*

Puis, vint à Loïc une pensée qui troubla Élenwë...

* Le sauvage est un de ceux qui semblent avoir un petit penchant pour Elenwë. Pourquoi me suis-je engagé à ça? Parce qu'on a confiance en moi.*

*Un penchant pour...?!? Ok. Depuis quand les hommes avaient-ils un penchant pour elle? Engagé à quoi? Qui fait confiance à qui? BORDEL que c'est compliqué de voir l'esprit des gens!*

Loïc se rendit compte de son erreur à l'air rougissant de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 29 Jan - 7:50

Ah oui, les deux avaient attendu bien longtemps cette fameuse journée. Mais les paysans étaient saufs et personne n'était mort ou gravement blessé, alors les deux pouvaient se permettre de s'en souvenir avec un certain humour.

Puis l'indigène s'exprima dans une langue que ne connaissait pas Loïc. Cela rappela à Loïc des souvenirs d'une autre langue indigène qu'il avait appris, il y a de cela déjà un certain temps. Néanmoins, celles-ci n'avaient aucune racine en commun. Loïc l'observa un instant, se demandant de quoi il parlait, puis regarda Elenwë.


-Vous avez oublié de nous présenter, mademoiselle. Je le connais bien de vue, mais vous le connaissez surement déjà mieux que moi, vu que vous avez dû discuter avec lui.

C'est à ce moment que Loïc réalisa qu'Elenwë rougissait. Il ne comprit pas sur le coup pourquoi, mais le flash de sa propre réflexion lui vint en tête. Il avait oublié qu'elle pouvait lire son esprit. Le guerrier eut un regard amusé quand il pensa

*Allons, ne me dites pas qu'après 170 ans, vous ne vous êtes pas habituée à être une femme et à attirer les hommes! Ne voyez-vous pas l'intérêt que vous suscitez chez certains?*

S'il y avait bien quelque chose que Loïc regardait encore avec fantaisie, c'était bien l'Amour sous toutes ses formes, généreuse ou cruelle. Il n'aurait jamais voulu l'avouer, mais le guerrier avait l'âme d'un romantique.

*Désolé si cela vous gène, mais il m'est plus difficile de ne pas penser que de ne pas parler. À ce propos, je vous conseille fortement de ne dire à personne d'autre votre talent mental. D'autres risquent de ne pas apprécier qu'on fouille dans leur secrets, et j'ignore de quoi ils seraient capable. De plus, votre don vous sera plus utile si les autres n'en savent rien. Et vous connaissez le dicton "ne dites pas à votre ami ce que vous voulez garder secret à votre ennemi". Un secret est toujours mieux gardé pour soi, mais je vais faire honneur à votre confiance et n'en dire mot à personne. J'espère que vous ne direz pas les miens, vu que je ne peux rien vous cacher.*

Puis Loïc eut un frisson alors qu'il s'apprêtait à parler au sauvage. Il commençait à faire plutôt froid... Mais le voyageur n'avait pas envie de se lever aller chercher des couvertures.


-Al... (frisson) alors, on ne vous voit pas souvent hors des bois. Qu'est-ce qui vous apporte ic... ici?

Ne pouvant s'empêcher de frissonner, Loïc sourit face à son propre ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xav
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 27
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: À l'aurée du village   Ven 29 Jan - 19:40

Regardant Foster avec un demi-sourire, Naka dit:

-Elenwe être parti en courant directement vers vous. Peut-être vous pouvoir répondre mieux que moi.

Puis, il le détailla de la tête au pied avec un sourire hilare:

Peut-être aussi que vous devoir pensez à habiller avant de cesser d'hiberner comme l'ours. Naka... Je marchais avec elle, pour répondre à questions. Et être tomber sur vous (sans manteau) coucher dans la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gndragonwarrior.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aurée du village   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aurée du village
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurélien SALMON à Limoges
» Reportage TV sur Aurélie Dupont
» Aurélien, nouveau record : 52,074 km dans l'heure
» Soutien à Aurélien...
» Coucou ! C'est Aurélie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: