Forum du GN l'Ile des Légendes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'infirmerie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: À l'infirmerie   Lun 4 Jan - 16:05

Élenwë suivait les 3 trois hommes en essayant fortement de ne pas s'étaller de tout son long dans la neige scintillante. Il faut dire que, si les effets du (bordel de) rhum s'étaient dissipés, ceux de son '' trou de mémoire '' se faisaient sentir. Elle trébucha (encore!) et se fit cette fois-ci rattraper par Foster. Marc la regardait d'un air qu'elle interpreta comme étant '' Je ne te fais pas confiance. Tu vas très probablement mourrir. '' S'adressant à celui-ci, elle annonça d'une voix faible mais claire que seul le voleur put entendre :

- Je ne suis pas votre ennemie, croyez-moi. Ceux que vous avez à craindre viennent de l'extérieur. Je ne ferai jamais rien qui cherchera à vous nuire, sur mon honneur.

Puis, en entrant dans l'infirmerie à la suite du docteur, cleui-ci venant de lui tirer une chaise et de lui annoncer :

-Donc, nous sommes au calme. Si quelqu'un pouvais m'expliquer ce qui se passe, ce serait apprécié grandement, sans oublier qui est la charmante demoiselle et quelle était cette langue qu'elle parlait tout à l'heure, j'ai quelques bases d'elfique, mais ca ne me disait absolument rien.

Regardant l'homme en blanc d'un air perplèxe, Élenwë décida de prendre son mal en patience :

- Je me nomme Élenwë Dal Salan. J'ai été envoyée ici pour prendre soin du savoir de Marée-Court, mais surtout pour vous aider dans votre guerre contre les dormeurs. En d'autres thèrmes, je suis bibliothécaire. Et archéologue. À mes heures. Quant à ce qui se passe, ici... Je crois que vos amis seraient mieux en mesure de vous l'expliquer, puisque, malgré le fait que cela semble me concerner, je n'ai aucun souvenir des précédents événements. Quant à la langue dans laquelle je vous ai parlée... Ne vous ais-je pas parlée en commun les deux fois où vous m'avez fait répéter?

Ce fut le moment que Foster choisit pour sortir sa blague idiote :

-La prochaine fois vous devriez prendre un alchool moins fort mademoiselle. Je n'ai jamais vu quelqu'un tolérer aussi mal l'alchool!

Se tournant vers le guerrier, elle lui retourna son sourire, préférant s'abstenir de tout commentaire.

Marc, presque au même moment, venait de couper court aux propos d'Élenwë en annonçant à Feldor:

- Il semblerait que Tyrael se soit trouver une personne parfaite pour l'accompagner. Si tu comprends ce que je veux dire mon cher Feldor. Et toute cette histoire sent mauvais ça me rappelle la fois que je me suis fais avoir avec les tambours de Terra.

L'elfe, piquée au vif par les propos supposéments subtils du voleur déclara du tac-au-tac:

- J'étais présente lorsque vous parliez de tuer votre compagnion prénomé Tyraël.

Puis, le regardant droit dans les yeux :

- Si vous voulez me voir partir, je partirai. Si vous avez l'intention de me tuer, vous pouvez le faire tout de suite, je ne vous opposerai aucune résistance. Mais je peux vous assurer représailles. Pas de ma part, bien sûr, mais de celle de gens qui veulent en ce moment votre bien.

Puis, voyant Loïc s'en venir avec une question du genre de '' qui donc sont ces gens? ''

- Non, monsieur Foster, je ne vous dévoilerai pas cette information en rapport avec ce qu'est la nature de ces dites personnes. Pas tout de suite, en tout cas. De toutes façons, j'en serais bien physiquement incapable.

Retournant à Marc en croisant les bras, levant le menton en signe de défi :

- Donc. Faites votre choix. Vous m'acceptez comme étant membre de votre village et comme alliée, ou vous me dites de partir... Ou vous essayez de me tuer. Choisisez.


Dernière édition par Elenwë Dal Salan le Mar 5 Jan - 3:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Lun 4 Jan - 22:48

Quand Elenwë lui affirma qu'elle ne lui dirait rien, Loïc hocha la tête dans un signe de respect. Il avait repris son sérieux

-Je n'avais nul intention de vous le demander, bien que la question de brûle les lèvres. Vous m'avez déjà fait savoir que vous ne désiriez pas en parler, et je respecte votre secret. Comme dit Ecthelion, tout le monde à ses secrets, et même si je suis curieux, nous avons droit de les garder pour nous. Ce n'est que tous les évènements qui se produisent aujourd'hui me laisse plutôt songeur. S'il y a des choses que vous pouvez nous dire qui pourra nous aider à, par exemple, vous protéger contre ces vampires qui semblent vouloir vous capturer, n'hésitez pas à m'en faire part. Il n'était pas prudent de votre part de partir dehors, ivre morte et seule, en pleine nuit. Les vampires ont tendance à venir la nuit, comme vous le savez bien.

Loïc haussa un sourcil à l'ultimatum de la dame. Il se voulut rassurant

-Il ne m'est jamais passé à l'esprit de vous tuer, sinon je n'aurait risqué ma vie contre le vampire. Je considère que chaque allié est un atout, et je n'ai pas l'intention de vous pousser à partir non plus. Il faut comprendre que des possessions comme ce qui s'est passé à l'auberge, et que l'on vous a surement expliqué, sont des choses plutôt courantes ici, et souvent l'oeuvre d'un dormeur. Il faut savoir s'il y en a pas qui a eu emprise sur vous, et trouver un moyen de l'endormir, bien sûr. Cela inquiète surement Marc, ainsi que nous tous. Comme vous le savez, les aventuriers ont rapidement leur mains sur leur arme, même si cela ne règle pas vraiment la situation. Mais si les autres voudraient que vous partiez, ce n'est pas mon cas, et je vous invite personnellement à rester au village, mademoiselle Dal Salan. Je ne voudrais pas que vous ne vous sentiez pas bienvenue.

Le guerrier avait regardé les autres personnes de l'hôpital, sachant bien qu'il pouvait leur faire confiance pour ne pas faire de mal à l'invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mar 5 Jan - 3:51

Ivre morte et seule...? La jeune femme ne se rappelait que très vaguement d'être sortie de l'auberge. Elle ne se souvenait ni de la neige qui lui avait parrue particulièrement tiède malgrée la froide période de l'année, ni de l'odeur de l'arbre sous lequel elle s'était '' endormie '', ni de l'éclat de la lune qui faisait scintiller la poudreuse comme des milliers d'étoiles sur le sol.

Elle qui avait une si bonne mémoire et qui n'oubliait jamais rien... Que lui arrivait-il donc?

Et puis... Une information capitale lui sauta aux yeux : Depuis quand buvait-elle?!? Et de l'alchool, par dessus le marché? Cela ne lui ressemblait tellement pas...


- Merci, monsieur Foster, murmura t'elle. Du soutient est apprécié, et croyez-moi, je suis désolée du trouble que j'ai pu causer jusqu'à présent...

Depuis quand se justifiait-elle? Depuis quand se compartait-elle en femme fragile et sans défense?

- Les hommes t'accorderont leur confiance si tu leur parrais fragile et sans défense, ma jolie.

Élenwë sursauta violement, ne pouvant déterminer d'où venait la voix qui lui parvenait si distinctement. Regardant les trois hommes présents dans la pièce d'un air appeuré, elle demanda :

- Qu'est-ce que...

- Ils ne m'entendent pas. Et c'est mieux ainsi, non? Je peux lire certaines informations très intèressantes dans ta mémoire, ainsi, tu es...

- SORTEZ DE MA TÊTE! Hurla Élenwë en se prenant celle-ci entre les mains puis en bondissant hors de sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mar 5 Jan - 4:54

Au propos précédent de l'elfe, les yeux de Marc s'était durcit. Par Zother et Zora, quesque les gens pouvait être stupides desfois. Il ne laissait jamais un ennemi en arrière. Si il décidait qu'elle était une ennemie, on s'en débarasserait une fois pour toute. Mais une toute petite possession de rien du tout n'était pas suffisante pour justifier un meurtre. (Quoique si elle priait Uther?).

Je disais que vous seriez une personne qui irais bien avec Tyrael simplement, parce qu'il est la personne qui s'est fait le plus posséder durant les quelques années que j'ai passé ici. Il ne mets jamais venu a l'esprit de vous tuer voyons. Je ne suis pas une personne qui tranche des gorges sans raisons.

Il dit tout cela avec un large sourire a Feldor, tout en le cachant a Elenwe. Une part de vérité une part de mensonge. Comme dans le bon vieux temps. Comme il avait hâte que Charles revienne.

Je penses que vous devriez rester. Après tout, si vous êtes mon amie, vous pourrez le prouvez, et si vous êtes mon ennemie, je ne pourrais trouver une meilleure place ou vous envoyer.

Quand Elenwe se mit a hurler et qu'elle sauta hors de sa chaise, Marc intervint rapidement, il sauta et plaqua celle-ci avant qu'elle n'entre en contact avec le prêtre. Sortant sa matraque, il s'apprêta a lui assener un violent coup à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mar 5 Jan - 19:29

Loïc vit que l'elfe était en questionnement, puis elle semblait perturbé alors que Marc lui disait des paroles plus ou moins réconfortantes... Puis les évènements se produirent à une vitesse fulgurante. Marc fut plus rapide, et quand Elenwe cria en bondissant, celui-ci la renvoya sur sa chaise. Loïc tenta d'arrêter le coup de matraque de Marc. "Sortez de ma tête" a-t-elle dit. Quelqu'un essayait de la posséder peut-être!

-Si quelqu'un est en train d'essayer de la posséder, peut-être qu'avoir la pleine capacité de ses moyens l'aiderait à résister. Pas que je m'y connais particulièrement. Monsieur de la Tour, vous connaissez des rituels d'exorcisme, il me semble.

Loïc retint l'elfe sur la chaise. Une chose était sûr, elle amenait de la vie au village.

-Ne vous inquiétez pas, nous allons tenter quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mer 6 Jan - 0:18

Marc hésitait, le seigneur bruny n'était pas la pour guider sa main. Que faire? Seigneur Zother semblait bien s'amuser en ce moment, il n'avait pas le droit de tout faire cesser. Que faire Bruny, Feldor, Zora, Zother, bruny, Zother?....Feldor? Il attendait l'ordre habituel qui déclencherait le tout. L'assasin hésitait, tuer, neutraliser ou attendre?

Marc attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mer 6 Jan - 2:18

Une frappe timide se fit entendre a la porte. La porte s'ouvrit avec naemo qui entra en disant :
Puis-je me joindre à votre conversation? J'aurais quelleque questions pour vous miss. Dal Salan. Vous m'avez intrigué et je crois que nous pouvons bien nous entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ Berwolf
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Moi ? Asile ? NON !!!
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Mer 6 Jan - 22:31

Après avoir entendu la dame crier il dit:

Bon

Puis en arrivant proche de Marc, il lui fit un signe subtil que Marc comprit tout de suite. Puis, il alla vers Foster et le regarda d'un regard sérieux. Il lui dit:

C'est ce que nous allons faire monsieur Foster. Je vais avoir besoin de vous.

Puis, il prit dans sa main gauche sa sainte bible et commença a cité une prière. Contrairement a son habitude, il l'a récita presque silencieusement.

Chère Guilliane puisse tu me supporté durant cette épreuve et cheminer mes paroles à notre grande Zora. Je te demande ici de me supporté et de me donné la force d'accomplir cette tâche. Puisse Zora me protéger face aux évènements qui vont arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 0:24

Le signe de Feldor déclencha le tout, Marc frappa sans hésitation avec un peu plus de force que nécéssaire. La matraque siffla vers la tête de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 1:11

A marc d'un ton enbêter:
É !!merde !!j'airrive vraiment au mauvais moment ! Vous n'auriez pas pue atendre marc j'avait des questions pour elle!
regardant feldor:
Jai manquer une étape ou vous avez perdu la carte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 1:47

Marc se retourna vers Naémo, lui, il avait définitvement perdu la carte. D'habitude assez sympathique avec l'oriental, il sembait aggréssif et un peu extrême depuis que Bruny avait été capturé.Il tendait de plus en plus vers la folie. Il sourit à l'oriental puis dit en serrant sa dague de sa main gantée:

Je serais plus respectueux avec notre cher evêque. Le fait que vous soyez un paien ne vous protège absolument pas contre la juste fureur de Zora. De toute façon, on ne pose pas de questions a nos ennemis et il semblerait que quelqu'un l'habite en ce moment.

Il serait définitivement mieux pour la santé de Marc que Bruny soit libéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 2:03

Le visage de Naemo avaitcomplaitement changer suite à la remarque de marc et repondit:

mon cher marc cela n'étais qu'une blague alors calmer vous je me doutais que cela n'étais pas dans les habitude de Feldor de frapper les femmes de plus quand elle sont Inoffensive. par contre vous me semblé tres tendu ces dernier temps marc vous êtes comment dire un peux plus agresif.

un court moment de silence

Ah oui j'oubliais ce n'est pas parceque je ne suis pas Zoratien que je suis paien!


Ensuite Naemo s'installa à son aise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 2:41

Marc regarda plus attentivement Naemo.

Je penses que vous devriez comprendre que je ne vous traite pas d'athé. Seulement de paien. Parce que un paien est une personne qui ne se conforme pas a LA religion qui dans ce cas si est celle de la toute divine Zora. Les Utheriens(sourire dédaigneux) sont tous des paìens. Comme les Terraristes et les autres tout compte fait.

Vous êtes evidement plus haut que les Hérétiques qui eux doivent être exterminer a vue. Gloire a l'inquisition.


Marc pensa à comment les deux prêtresse de Uther avait eu la gorge tranchés par Bruny et se laissa aller a un rire silencieux. Comme les bons moments aidaient dans les moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 3:03

Naemo du ton blaser:

Bon laisson cette discussion sur la relions suspend. quest-ce qui ce passe avec elle? si elle est poseder vous ne pouvez pas l'exorciser Feldor?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 4:01

Marc dit a Naemo avec un ton condescendant :

La religion ne peut jamais être laisser en suspens vu qu'elle est la chose qui est immuable dans la vie de toute être, l'essentiel qui nous permet de vivre et survivre. Il faut toujours vivre par les preceptes de Zora. Comme écrasé les hérétiques et montrer a tous la vraie voie.

Marc semblait bien s'amuser on pouvait voir poindre un peu de son ancienne nature au travers des méandre de sa folie. Il fit un clin d'oeil a Loìc.

La raison pourquoi MONSEIGNEUR Feldor est en train d'implorer la TRÈS SAINTE Zora est justement pour exorciser cette jeune fille.


Marc pris une pause pensive comme si il écoutait la litanie de Feldor.


J'espère bien entendu qu'apres s'être fais rendre ce Divin service elle rejoindra les rangs des défenseurs de la lumière. Donc avant que vous ne l'interropiez de nouveau avec vos babillages infantiles et pathétiques, je vous demanderais de garder le silence et d'attendre la suite

Marc fit un clin d'oeil a Naemo semant le doute sur ses véritables pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Jeu 7 Jan - 4:06

Élenwë vit le coup de Marc venir, venant de se faire plaquer contre sa chaise par Foster, cela dévia quelque peu la matraque qu'elle évita, avec peine, certes, mais difficilement tout de même.

Elle n'évita parcontre pas le deuxième coup et s'écroula, un filet de sang coulant sur sa tempe.
Revenir en haut Aller en bas
Russ Berwolf
Un Héros
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 29
Localisation : Moi ? Asile ? NON !!!
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 3:56

Feldor donna une tape sur l'épaule gauche de Marc pour lui dire qu'il a extrèmement bien fait, comme toujours. Il savait que Marc était une personne professionnelle, avec plein de ressources et Feldor avait des plans ambitieux pour lui. Il s'avança vers l'elfe assommé. Avec un doight il leva une paupière de l'elfe et constata qu'elle était belle et bien assomée...car on ne sait jamais, elle aurait pu faire à semblant, les elfs sont, des fois, très rusés.

Il regarda ensuite les personnes qui étaient à coté de lui. Naémo, un oriental certe...mais Feldor connaissait l'histoire de Naémo et savait qu'il était un homme bien. Marc, un brave Brunicien, Feldor aimait bien Bruni, il avait le don de mettre de la vie dans le village et le talent de découvrir des trésores. Avec les récents évènements, Feldor avait prit sous son aile Marc, pour lui offrir soutient et l'aidé, quand le jour arrivera, de sauvé Bruni. Loic Foster, un homme de principe, bien qu'il ne l'aimait pas au début, il su faire preuve d'empathie et de plus en plus il avait un énorme respect pour ce brave homme. Oui, Foster n'aimait pas la religion mais il restait tout de même humble et, chose rare dans ce village, n'était pas extrèmiste. Finalement Robert Dole, fiers compatriote de la plus belle province de l'empire, la sienne évidament. Talentueux médecins et brave companion de guerre durant la croisade zoracienne contre Narzul. Cette homme était très important pour Feldor.

Bon, vous êtes quatres. Si sa va pour tout le monde, je ferais un exorcisme. Je ne sais pas si sa va marcher, mais on peut toujours bien essayer ? N'es-ce pas ?

Puis, prennant l'elfe et la couchant sur une table d'opération que Robert Dole avait. Il invita les quatres hommes a prendre chacun un bras ou une jambe et de bien tenir. En attendant que les hommes décide s'ils approuvaient son initiative, Feldor alla à la tête de l'elfe et commença a récité:

Très chère et sainte Guilliane je t'implore de m'écouté. Grande Zora, déèsse de la vie et de la création, je t'implore de m'aider et de chasser les mauvais esprits qui habite une de tes créatures. Cette elfe a besoin de ton aide et elle a été entendu par ton grand prètre et fidèle serviteur. Donne moi la force de purgés les mauvais esprits qui pourraient habités son corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel de Castel
dieu
avatar

Nombre de messages : 1527
Localisation : Sur l'île des légendes
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 4:03

Une noirceur magique remplit tout l'hôpital alors que Feldor était en plein exorcisme. Une main dure et froide prit à la gorge Namatheros et il se senti soulever de terre. Il entendit une vieille voix dans sa tête, clair et dur, une voix qu'il avait déjà entendu... mais quand, ce dit-il. ''Dans la noirceur surnaturelle aucun salut pour les fidèles de Zora. Alors respecte celle qui est là pour vous aider et la Noirceur de l'inconnu te laissera tranquille''.

Feldor arrêta son exorcisme, non pas à cause de la noirceur mais parce qu'il ne s'entendait plus parler. Aucun son ne sortait de sa bouche et ses pensées étaient brouillé. Confu il chercha une chaise ou quelque chose du style à tâtons. Naémo se sentit fier de son dieu, il était heureux de la manifestation de la vapeur sacré du Dragon Bleu. Mais des sueurs apparurent à la surface de son corps, une fatigue aussi. Il n'était plus sûr. Il sentait la présence d'une forme de magie, mais pas la magie qu'il connaissait ou ceux qu'il avait étudié, une autre magie. Son sourire faisait place à de l'inquiétude et à de la curiosité.

Un son lourd, comme si un gros poid venait d'être lancé, se fit entendre. La lumière des lampes reprire leur rôle. La noirceur avait disparut. L'elfe était toujours inconsciente sur le lit, il n'y avait plus de trace de sang sur sa tempe et Namatheros était écrasé au sol, un banc cassé sous lui. et Feldor tout confus cherchant encore ses mots.

Naémo dit simplement : ''intéressant, très intéressant''
et le docteur rajouta : ''en effet, très intéressant''.

Et tous regardèrent d'un autre oeil l'elfe.

_________________
La main saignante de la Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 5:14

Marc se releva et recula en se massant la gorge. Hum, cette elfe était donc sous la protection d'êtres puissants. Est-ce que c'était Zother qui le punissait ainsi? Il avait servit sont dieu pendant si longtemps sans réponse...Mais cette voix sonnait une cloche. Cette longue nuit froide quand il avait combattut les loups. Le vampire... quel était sont nom...

Pourquoi après toutes ces épreuves...

Marc s'enfonca dans un coin sombre de l'infirmerie. Les ténèbres, ils les connaissaient, ses vieilles amies. Réfléchissant, il semblait fixer le vide devant lui. Tenant dans une main sa dague dans l'autre un gant noir. Il murmurait des phrases incompréhensibles ne serait-ce que pour certains mots dit à mi-voix. Il semblait rire doucement d'une farce que lui seul pouvait comprendre.

Bruny? Zother? Zora? Seigneur? Feldor?

Puis Marc eu une soudaine illumination. Il dit d'une voix encore enroué par la pression qu'il avait reçu.

Encore toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 21:17

Quand Naémo arriva, Loïc se tourna vers lui, distrait le moment que Marc assomme Elenwë. Loïc se retourna, trop tard. Il aurait bien critiqué Marc, mais celui-ci s'en doutait surement déjà, et il préféra ne pas s'attarder sur cela. L'important était d'arrêter la force à l'oeuvre. Puis Marc et Naémo commencèrent à argumenter pour la religion. Loïc resta silencieux, mais pria le prêtre de commencer.

La noirceur commença à naître, et des choses bien étranges se produisirent dans le noir. Le guerrier se doutait que la magie noire était à l'oeuvre. Il resta silencieux, sans rien dire, et observa, prêt à dégainer sa dague si un problème venait à paraître. Le Prêtre avait cessé de parler, mais Loïc n'aurait su dire pourquoi. Puis les lumières revinrent. Loïc balaya la salle du regard. Marc semblait avoir prit du poids tout d'un coup, tellement qu'il avait brisé la chaise sur laquelle il se trouvait maintenant. Blague à part, Le sang sur l'elfe avait disparu, et la situation n'était pas réglé.


-Décidément, je la préfère réveillé et consciente de ses moyens...

Il alla voir Marc délirant, et lui tendit une main pour se relever. Il ne comprenait pas grand chose à ce que son collègue disait.

-De quoi parles-tu Marc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobby
Passionné
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 24
Localisation : je sais pue trop...
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 22:23

naemo étais bouche bé par ce qu'il venait de voir il avait le sourire pendu au levre et dit:

Décidément je crois que l'on va bien s'entendre!
...
...

Elle me rapelle quelqun!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Ven 8 Jan - 23:33

Misselulu avait fini se qu'il faisait à l'extérieur, il était devant l'auberge au centre du village. Il balaya vaguement du regard tout autour de lui, cherchant désesperément quelqu'un qu'il apprécierait voire.

Peut-être Naémo, se dit-il.

Puis il eu un éclair de génie, comme toujours. Twisted Evil

Cette "bibliothéquaire", il l'a trouvait très intéressante, il se dit qu'une bibliothèque lui servirait peut-être à apprendre de nouveaux sorts.. ou bon, peu-importe.

Citation :
Un son lourd, comme si un gros poid venait d'être lancé, se fit entendre. La lumière des lampes reprire leur rôle. La noirceur avait disparut.

Il remarqua le chaos qui se trouvait dans l'hopital, et Naémo, le sourire fendu jusqu'au oreille, alors que tout le monde avaient l'air, comment dire...

Confus, dit-il à haute voix. Oui c'était le mot exacte.

Bon, ce Naémo à finalement décidé de s'amuser un peu avec eux, il était temps.

Lulu fit éruption dans l'infirmerie, et dit d'une voix étonné,

Naémo ?! Comment ta fait ça, faut absolument que tu me montre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Sam 9 Jan - 17:15

Élenwë était toujours assommée sur le sol, toute trace de blessure ayant disparue de son visage. Elle respirait paisiblement, sereine dans sa tête, pour une fois, depuis tant de lunes. Elle rêvait.

À quoi? Pas vraiment besoin de spécifier, un rêve reste un rêve, non?

- Réveille-toi, petite sœur...


L'elfe bougea sur le côté, ouvrit les yeux puis les referma.

- Je n'en ai pas envie... Tout était plus simple quand je pouvais dormir. Laisse-moi assommée quelques minutes de plus, s'il-te-plait...

- Penses-tu que c'est raisonnable?
Lui demanda l'homme.

Élenwë eut un sourire en coin.

- Depuis quand suis-je raisonnable?

L'homme eut un rire télépathique, puis lui annonça :

- Je viens de te rendre quelque chose que tu avais perdue. Fais en bon usage.


Élenwë ouvrit les yeux pour de bon cette fois-ci. Marc était dans un coin, Feldor sur une chaise, Naémo au milieu de la place et Misselulu venait d'entrer en catastrophe dans la place. Foster était devant Marc, à quelques centimètres d'elle. Et aucuns n'avaient eu conscience de la conversation silencieuse qui venait de se dérouler devant eux.

- Décidément, je la préfère réveillé et consciente de ses moyens... Bon sang... Mais qu'est-ce qui lui arrive? Que puis-je faire? Monsieur de la Tour n'a pas l'air en bon état lui non plus, je ne puis lui demander secours... Se demandait Foster.

Élenwë allait répondre quand elle s'apperçut que les lèvres de l'homme ne bougeaient pas. Oh. C'était donc cela. Ses pensées. Oh bon sang. Cela promèttait d'être joyeux.


Dernière édition par Elenwë Dal Salan le Lun 11 Jan - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Foster
Un Prince
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 28
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Sam 9 Jan - 19:57

Spoiler:
 

Loïc, toujours tendant la main vers Marc, se retourna pour voir Naemo qui trouvait la situation intéressante, et Misselulu qui s'imaginait que c'était Naemo qui avait causé ça. Naemo, dès qu'il entend les mots "Mages" et "livre", il accoure comme s'il s'agissait d'un 6e sens. Le prêtre, malgré ses pouvoirs, n'était d'aucun secoure. Le mage ne semblait pas vouloir trouver de solution, s'il en était capable. Marc avait une solution simple à tout, mais selon le guerrier, elle n'était pas envisageable. Et Misselulu... Et bien, Loïc n'avait pas tendance à lui parler ou à aller vers lui. L'elfe s'était réveillé, ce qui rassura le guerrier.

-Est-ce que ça va? il semblerait que les choses ne se soit pas passé comme prévu de notre côté. Vous n'avez pas trop mal à la tête?

Loïc prit un air sérieux. Il était temps d'une explication!

-Mademoiselle Dal Salan... Vous devez nous aider comme vous le pouvez. Qu'est-ce que cette force? Qu'est-ce qui se passe? Qu'en savez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namatheros
Un Prince


Nombre de messages : 621
Age : 26
Localisation : Partout!Semant la parole de Bruni
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: À l'infirmerie   Lun 11 Jan - 1:46

Marc se redressa avec l'aide de Loìc. Remis son gant noir, sa dague avait déja disparue. Il semblait résigné et fatigué.

Merci Foster.

Il alla proche de Feldor et tenta de le ramener en le tapotant sur l'épaule. Tout en disant a Miss.Lulu d'une voix qui avait perdue du mordant:

Naemo n'aurais jamais été capable d'envoyer valser moi et Feldor. Cette puissance... est au-dela de vos faibles capacité sans vouloir vous offenser.De toute façon, je doute que vous vouliez vraiment avoir les obligations qui viennent avec le pouvoir.

Puis se tournant vers Elenwe. Il dit :

Je penses bien que je suis a votre service mademoiselle. Certaines personnes semblent l'avoir décrété. Dites moi le si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Il espérait que sont lapsus serait oublié. Mieux valait garder certains secrets. Toujours tapotant l'épaule de Feldor il entonna une prière a voix basse.

Ô Zo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'infirmerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'infirmerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notre infirmerie
» Infirmerie saison 2010/2011 + Brèves ASM (hors transfert)
» Infirmerie sur le site officiel, il n'y a pas qu'au TPR...
» News Clermont Foot : infirmerie et Brèves (hors transferts)
» infirmerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Ile des Légendes :: En-Jeu :: L'entre-GN-
Sauter vers: